Louis Glangeaud

Louis Glangeaud

Louis Glangeaud, né le à Tulle (Corrèze) et décédé le , est un géologue et minéralogiste français. Il est le fils de Philippe Glangeaud. Son épouse est décédée en 1992.

Biographie

Louis Glangeaud naît en 1903 à Tulle[1].

Docteur ès sciences, Louis Glangeaud a rédigé plus de 250 publications, notes ou mémoires sur la France, l'Afrique du Nord, la Méditerranée et l'Italie.

Il a exercé plusieurs postes, notamment :

Il est inhumé, comme son père, au cimetière des Carmes de Clermont-Ferrand (allée 30, no 236).

Publications

  • "Étude géologique du nord de la province d'Alger" (1932)
  • "Volcans d'Auvergne" (1943-1970)
  • "L'écorce terrestre" (1960)
  • "Paléographie dynamique de la Méditerranée et de ses bordures" (1961-1970)
  • "Les méthodes géodynamiques" (1970-1972).
  • "Sur les Dépôts marins du Flandrien dans l'estuaire de la Gironde" 1935
    • "Observations sur la géologie et la tectonique de la région d'Arcachon" 1935 L. Glangeaud et R. Saugnac

Honneurs et distinctions

Références

  1. Maurice Mattauer et Jacques-Louis Mercier, « Glangeaud Louis », sur universalis.fr (consulté le ).

Liens externes