Lou Pouèmo dóu Ròse

Lou Pouèmo dóu Ròse
Image illustrative de l’article Lou Pouèmo dóu Ròse
Recto du « Poème du Rhône » de Frédéric Mistral (édition de 1981)

Auteur Frédéric Mistral
Pays Drapeau de la France France
Genre Recueil de poèmes
Version originale
Langue Provençal et français
Version française
Éditeur A. Lemerre
Date de parution 1897

Lou Pouèmo dóu Ròse (Le Poème du Rhône en français) est un recueil de poésie du félibre Frédéric Mistral paru en 1897[1]. C'est une fresque poétique, typique de la littérature occitane de langue d'oc depuis le Haut Moyen Âge.

Présentation

Lou Pouèmo dóu Rose est le dernier chef d'œuvre de Frédéric Mistral, qui redonne ainsi à la langue d'oc (à travers tout son Œuvre) l'éclat que la langue avait au temps des troubadours.

Composé de douze chants[2], ce poème évoque le voyage des bateliers de Condrieu, sur des bateaux descendant le Rhône depuis Lyon jusqu'à la foire de Beaucaire : une fresque épique et colorée où l'on découvre la batellerie ancienne, avec ses us et coutumes et ses croyances, mêlant christianisme et paganisme antique.

Au cours du voyage se noue un amour passionné entre le prince Guilhem d'Orange et une jeune sauvageonne chercheuse d'or, l'Anglore.

C'est donc à la fois l’histoire épique de la Provence mais aussi la vie humble et les amours du petit peuple provençal.

L'œuvre est moins célèbre que Mirèio, mais est de la même veine épique et représente un sommet de la littérature languedocienne.

C'est l'auteur même qui écrit la traduction en français, dans la première édition[3].

Éditions

De nombreuses éditions du « Poème » ont été imprimées depuis la fin du XIXe siècle :

  • Le poème du Rhône en XII chants, éd. A. Lemerre, Paris, 1897, 345 p.; texte provençal et traduction française.
  • Le poème du Rhône, éd. A. Lemerre, Paris, 1909, 351 p.; texte provençal et traduction française.
  • Le poème du Rhône en douze chants, éd. R. Kieffer, Paris, 1922, 145 p.; texte provençal et traduction française. Pierre-Louis Moreau (1876-1960) illustra cette édition[1].
  • Lou Pouèmo dóu Ròse, éd. Alphonse Lemerre, 1942[4]; texte provençal et traduction française.
  • Le poème du Rhône, éd. M. Petit, Paris, 1981, 387 p.; texte provençal et traduction française.
  • Lou pouèmo dơu rose, extrait de Le isole d'oro, Ed. scientifiche italiane, 1987, pp.235-265; texte provençal et italien en regard
  • Le poème du Rhône, éd. Aralia, 1997, 340 p.; texte provençal et traduction française.
  • Lou pouèmo dou Rose, éd. Princi neguer, 2000, 175 p.; Texte provençal, transcription en orthographe occitane moderne et trad. française en regard.
  • Lou pouèmo dóu Rose, édition des régionalismes, 2014, 236 p.; Texte provençal.
  • Lou pouèmo dóu Rose, éd. A l'asard Bautezar !, 2015, 396 p.; Texte provençal.
  • Le poème du Rhône, éd. Acte Sud, 2016, 290 p.; Texte provençal et trad. française en regard.

Références

Liens externes