Loing (affluent du Lay)

le Loing
Illustration
Carte.
Le canton de la Châtaigneraie en Vendée
Caractéristiques
Longueur 27 km [1]
Bassin 123 km2 [1]
Bassin collecteur Lay
Débit moyen (Chantonnay)
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial océanique
Cours
Source près du lieu-dit Écoute-s'il-Pleut
· Localisation La Tardière
· Altitude 166 m
· Coordonnées 46° 40′ 31″ N, 0° 44′ 14″ O
Confluence le Lay
· Localisation Chantonnay
· Altitude 42 m
· Coordonnées 46° 40′ 18″ N, 0° 59′ 01″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Arkanson
· Rive droite Bey
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Vendée
Arrondissments Fontenay-le-Comte, La Roche-sur-Yon
Cantons La Châtaigneraie, Chantonnay
Régions traversées Pays de la Loire

Sources : SANDRE:« N3024000 », Géoportail

Le Loing est une rivière du département de la Vendée en région Pays de la Loire et un affluent droit du Lay

Géographie

Le Loing prend sa source sur la commune de La Tardière, près du lieu-dit Écoute-s'il-Pleut, à 166 m d'altitude[2].

il coule globalement de l'est vers l'ouest[3]

Il conflue avec le Grand Lay sur la commune de Chantonnay, à 42 m d'altitude[4].

C'est un cours d'eau de deuxième catégorie, long de 27 km[1]. Le dénivelé moyen est de 0,50 %. Si son accès est facile, longé par la route, sur plus de 80 % de son parcours, l'encombrement de la végétation le long de la rive est assez important.

Communes et cantons traversés

Dans le seul département de la Vendée le Loing traverse les huit communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de La Tardière (source), La Chataigneraie, Cheffois, Saint-Maurice-le-Girard, Mouilleron-en-Pareds, Bazoges-en-Pareds, La Jaudonnière, Chantonnay (confluence).

Soit en termes de cantons, le l'oing prend source dans le canton de La Châtaigneraie, conflue dans le canton de Chantonnay, dans les arrondissement de Fontenay-le-Comte et arrondissement de La Roche-sur-Yon.

Bassin versant

Le Loing traverse une seule zone hydrographique le Loing & ses affluents (N302) de 123 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 93,52 % de « territoires agricoles », à 3,39 % de « territoires artificialisés », à 3,11 % de « forêts et milieux semi-naturels »[1]

Organisme gestionnaire

Affluents

le Loing a sept tronçons affluents référencés[1] dont :

Donc son rang de Strahler est de quatre.

Hydrologie

Aménagements et écologie

Voir aussi

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - la Loing (N3024000) » (consulté le 16 janvier 2017)
  2. Géoportail, « Source du Loing » (consulté le 16 janvier 2017).
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 16 janvier 2017)
  4. Géoportail, « Confluence du Loing avec le Lay » (consulté le 16 janvier 2017).