Litteris et Artibus

Litteris et Artibus
Illustration.
« Litteris et Artibus »
médaille des arts et des lettres
Conditions
Décerné par Drapeau de la Suède Suède
Type distinction honorifique
Décerné pour contributions artistiques à caractères exceptionnels essentiellement axées vers la musique, le théâtre et la littérature
Éligibilité artistes lyriques, musiciens, acteurs
Détails
Statut annuel
Statistiques
Création 1852/1853 par le prince héritier Charles, futur Charles XV
Première attribution 1860
Ordre de préséance
Distinctions liées Hovsångare, Medaljen för tonkonstens främjande, Svenska grammofonpriset

Litteris et Artibus, expression latine que l'on peut approximativement traduire par « arts et lettres », se réfère à une médaille honorifique royale en argent massif plaqué or attribuée par la maison Bernadotte et originairement conçue aux alentours de 1852-53 par le prince héritier Charles, futur Charles XV. Décernée ponctuellement depuis 1860, elle récompense tout bénéficiaire élu au titre de « contributions artistiques — à caractères exceptionnels — essentiellement axées vers les domaines musicaux, théâtraux et littéraires ». Sa face externe représente le buste royal du souverain régnant assorti de l'inscription latine Litteris et Artibus insérée au sein d'une couronne de laurier. Agrémentée d'un large ruban bleu, elle s'appose traditionnellement au niveau du décolleté.

Historique

Origines

En 1853, le prince héritier et futur roi de Suède Charles XV institue un Prix du mérite intitulé Pro Litteris et Artibus. Passionné d'arts créatifs et naviguant lui-même dans les sphères artistiques en qualité de poète et peintre à ses heures, son règne se voit ponctué par les progrès issus de l'industrialisation ainsi que par maints développements d'ordre juridique et politique baignant sur fond de liberté religieuse prééminente.

La distinction est initialement octroyée par l'Académie royale des arts (Kungliga Akademien för de fria konsterna) en transitant préalablement par la maison Bernadotte.

Descriptif

La conception actuelle remonte à 1860. À ses débuts, la médaille est d'abord fabriquée en or 14 carats et sa dimension est de 31,2 mm de diamètre alors que son poids est de 30,6 grammes. De nos jours, la version se décline en argent plaqué or. Le revers de la médaille comporte l'inscription Litteris et Artibus entourée d'une couronne de laurier apposée sur le buste de l'actuel souverain Carl XVI Gustaf.

Deux médailles existent :

La première fait 45 mm de diamètre et montre :

  • au recto, le portrait du roi Charles XV (profil droit) avec la légende CAROLUS XV REX SVECIAE ET NORVEGIAE GOTH. ET VAND. (Charles XV roi de Suède et de Norvège). Sous le portrait figure la signature du graveur LEA AHLBORN,
  • au verso, dans une couronne de laurier, l'inscription LITTERIS ET ARTIBUS

La seconde fait 33 mm de diamètre et montre :

  • au recto, le portrait du roi Charles XV (profil droit) avec la légende CAROLUS XV REX SVECIAE ET NORVEGIAE GOTH. ET VAND. Sous le portrait figurent les initiales du graveur L.A. pour Lea Ahlborn.
  • au verso, dans une couronne de laurier, l'inscription LITTERIS ET ARTIBUS.

Modalités

La décoration est décernée au cours d'une cérémonie consacrée qui se tient deux fois par année. La première a lieu le et la seconde le . Lors de chaque session, cinq lauréats sont à chaque fois nominés. La même cérémonie comprend également l'attribution de deux prix connexes :

  1. Serafimermedaljen : médaille de l'ordre du Serafin
  2. HM Konungens MEDALJ : médaille octroyée par Sa Majesté le Roi

Concordance

L'Autriche accorde également une distinction apparentée appelée Österreichisches Ehrenkreuz für Wissenschaft und Kunst 1. Klasse "Litteris et Artibus".

Lauréats

1860 : Carl Anders Rohdin , premier lauréat suédois de la médaille du mérite Litteris et Artibus.
Jackson Haines , Litteris et Artibus 1867.
Louise Michaëli , médaille Litteris et Artibus 1869.

Carl XVI Gustaf

Gustaf VI Adolf

Gustaf V

Oscar II

Charles XV

  • 1873 - Joseph Müller ; Pauline Viardot-Garcia, chanteuse française ; Edvard Swartz, acteur suédois ; Robert Brunkal, artiste allemand ; E. Collin ; Edvard Krause ; Henrich Grans ; Johan Peter Cronhamn, professeur.
  • 1871 – Henriette Nissen-Saloman, pédagogue suédoise de chant ; Karl Johan Uddman, chanteur suédois à l'Opéra royal de Stockholm ; Karl Gustaf von Sydow ; J.M.T. Busch ; Gustaf Rosbeck ; Johan Svendsen, compositeur, violoniste et chef d'orchestre norvégien.
  • 1870 - Siegfried Saloman, compositeur danois ; Karl Oscar Wijkander ; August Nyström, architecte ; Edvard Skill ; Frederik Wilhelm Scholander, architecte suédois.
  • 1869 – Louise Michaëli, cantatrice suédoise ; N.C. Schmidt ; Karl Teodor Möller ; J.J. Björklund ; Samuel Wells Williams, sinologue américain.
  • 1868 - Albert Bratfisch ; Karl Torsell ; August Melker Myhrberg ; Nils Wilhelm Almlöf, acteur suédois.
  • 1867 - Hubert Eugène Bénard, peintre de marine français ; Otto Astrand ; Perg Magnus ; Auguste Demmin, français.
  • 1866 - Paul Riant, historien français ; J. H. D. Schou ; John Jacobson ; Joseph Tichatscheck, chanteur ténor allemand ; Ferdinand von Wright, illustrateur naturaliste finlandais ; E. J. Löfgren ; Adolf Frederik Schwartz ; Alexandre de la Rancheraye, violoniste français ; Matthias Hansen.
  • 1865 – Elise Hwasser, actrice suédoise ; L.P.S. Tellefsen ; Adolf Volhelm Kjellström, architecte ; Frans Hedberg ; Adolf Holmberg ; Eugène d'Arnoult, journaliste français ; Müller ; Jan Jakob Kate.
  • 1864 - Whilelm Erik Svedelius ; Ivar Hallström, compositeur suédois ; Théodore Martin ; W. C. Friese ; Oscar Adlarik Arpi ; A. W. Rörbye ; Carl Rongsted ; Fritz Ahlgrensson ; Karl Johan Billmark ; G. Hoffman ; V. Kalhouge.
  • 1863 - P.E. Schmidt ; C.G.W. Carleman ; Karl Frederik Kiöboe ; Wilhelmina Neruda ; H.C. Arentzen ; Joseph Benjamin, explorateur allemand ; C.M. Tenger ; A.C.A. From-Möller ; Carl Zabel ; Émile Vernier, peintre français ; W. Engelhard, sculpteur allemand ; Halfdan Kjerulf, compositeur norvégien ; S. A. Fischer, fabricant de pistolets allemand.
  • 1862 - C.A. Grundt ; Karl Plough, éditeur de journal danois ; Frederik Andreas Lincke, musicien militaire danois ; Karl Mäcken ; Karolina Sofia Bock, danseuse, actrice et chanteuse suédoise ; Lea Ahlborn, artiste suédoise ; Klas Henrik Edvard Stalhammar.
  • 1861 - J.H. Ojlendorff ; Th. Berg ; W. Kahleis ; F.C. Lund ; P. Hanselli ; W. Christensen.
  • 1860 - Maria Bojesen, écrivain danois ; F.C. Madsen, coiffeur danois ; Karl Anders Rohdin, poète suédois ; Edouard d'Aubert, de l'Orchestre royal ; Frédérik Sjösberg ; Joseph Czapek, organiste et chef d'orchestre suédois ; Benjamin Leja ; M. Selmer.
  • 1858 - E. Erslew, professeur danois.
  • 1857 – Karolina Bock , actrice suédoise.

Voir aussi

Article connexe

  • Kungl. Maj:ts orden 

Sources

Notes et références

  1. (en) « Penn Library exhibitions Marian Anderson: A Life in Song » (consulté le 19 février 2015)
    « ... and in 1952 received from King Gustav of Sweden his government's "Litteris et Artibus" medal. »
  2. (en) « People, Jan. 11, 1937 », Time,‎ (lire en ligne)
    « In Council of State King Gustaf of Sweden decorated Cinemactress Greta Garbo with the nation's gold medal litteris et artibus, highest Swedish award for artistic achievement. »
  3. « Nouvelles diverses - Etranger », Le Ménestrel,‎ , p. 374 (lire en ligne).