Liste des maires d'Arles

Maire d'Arles
Image illustrative de l’article Liste des maires d'Arles

Image illustrative de l’article Liste des maires d'Arles
Titulaire actuel
Patrick de Carolis
depuis le

Création 1693
Mandant Suffrage universel
Durée du mandat 6 ans
Premier titulaire Jacques de Nicolay
Site internet http://www.ville-arles.fr/mairie/2-conseil-municipal/1-le-maire

Voici la liste des maires de la ville d'Arles.

Les maires d'Arles

(Source : francegenweb.org/mairesgenweb[1])

La charge de maire perpétuel dont Louis XIV établit les offices dans toutes les villes du royaume est créée en 1693, puis supprimée en 1708, date à laquelle réapparaissent les consuls. La fonction de maire est rétablie à la Révolution et depuis 1790, les maires sont élus.

Parmi les anciens maires d'Arles, il y a deux personnages illustres : au XVIIIe siècle, Pierre-Antoine d'Antonelle, maire de 1790 à 1791, qui est le premier maire élu et qui présente la particularité d'être à la fois aristocrate et jacobin, et au siècle suivant, le baron de Chartrouse, maire de 1824 à 1830 et botaniste éclairé, qui entreprend les premiers travaux de dégagement des monuments romains.

Ancien Régime

  • 1693-1705 : Jacques Nicolay (de)
  • 1705-1707 : Joachim Guillaume Nicolay (de)
  • 1789-1790 : Joseph Barras (de)

Révolution et Premier Empire

  • 1790-1791 : Pierre Antoine Antonelle (d'), premier maire élu; aristocrate jacobin
  • 1791-1792 : Pierre Antoine Loys, guillotiné en 1794 à Lyon; médecin
  • 1792-1792 : André Roullet
  • 1792-1793 : André Cadet Brun
  • 1793-1793 : Jean François Grignard de La Haye, guillotiné le en bas de la Canebière (Marseille) lors de la répression de l'insurrection fédéraliste; maître-verrier.
  • 1793-1793 : Guibert (avec Jean François Grignard de La Haye)
  • 1793-1793 : Siffren Boulouvard (avec Jean François Grignard de La Haye), guillotiné le en bas de la Canebière (Marseille) lors de la répression de l'insurrection fédéraliste; négociant.
  • 1793-1793 : André Cadet Brun (avec Jean François Grignard de La Haye)
  • 1793-1793 : Dominique Perrier (avec Jean François Grignard de La Haye)
  • 1793-1793 : Rolland (avec Jean François Grignard de La Haye)
  • 1794-1794 : Clarion
  • 1794-1794 : Honoré Jourdan
  • 1794-1794 : Maquinet
  • 1794-1794 : Paul Vespier
  • 1794-1794 : Maquinet
  • 1794-1794 : Paul Vespier
  • 1794-1794 : Maquinet
  • 1794-1794 : Gombert
  • 1794-1794 : Maquinet
  • 1794-1794 : Paul Vespier
  • 1794-1794 : Raymond Bonafoux
  • 1794-1794 : Jurand
  • 1794-1794 : André Michel
  • 1794-1794 : Guillaume André Brunet
  • 1794-1794 : Pierre Germain Volpeliere
  • 1794-1794 : Claude Valliere
  • 1794-1795 : Louis Bret
  • 1795-1795 : Trophime Tinellis
  • 1795-1795 : Antoine Rippert (ou Ripert ?)
  • 1795-1796 : Florentin Maureau
  • 1796-1797 : Pierre Pomme, médecin (Arles, 1728 - Arles, 1814)
  • 1797-1797 : Antoine Ripert (ou Rippert ?)
  • 1797-1797 : Joseph Martin
  • 1797-1797 : François Chabrier
  • 1797-1799 : Antoine Ripert (ou Rippert ?)
  • 1799-1804 : André Michel
  • 1804-1807 : Henry Roure (du)
  • 1807-1808 : Claude Valliere
  • 1808-1813 : Anne Joseph Louis Marie Grille d'Estoublon (de)
  • 1813-1815 : Jean François Sauret
  • 1815-1815 : Pierre Joseph Trimond Giraud (de)
  • 1815-1815 : André Cadet Pomme
  • 1815-1815 : Jean François Sauret
  • 1815-1815 : Thomas Orcel

Restauration et Monarchie de Juillet

Deuxième République

  • 1848-1848 : Pierre Fassin
  • 1848-1848 : Joseph Giraud
  • 1848-1850 : Achille Moutet

Second Empire

  • 1850-1855 : Bernard Benoit Remacle, avocat et père de Louis Remacle, maire d'Arles en 1871-1872
  • 1855-1865 : Jules Meiffren Laugier Chartrouse (de)
  • 1865-1866 : Jean Jacques Constantin Martin-Raget
  • 1866-1866 : Jacques Martin
  • 1866-1870 : Achille Moutet

Troisième République

Depuis 1900

Le mandat du socialiste Charles Raymond Privat (1947-1971) qui a duré 24 ans est le plus long de l'histoire d'Arles. Parmi les curiosités de la vie politique locale, la ville traditionnellement à gauche élit en 1983 un maire de droite peu de temps après le basculement à gauche de la France. Et en 1995 un phénomène similaire, cette fois-ci en sens inverse, se reproduit. Depuis 2020, la ville est représentée par un élu centriste, Patrick de Carolis.

Compléments

Articles connexes

Liens externes

Notes et références