Liste des devises d'ordres civils et militaires

Les devises ci-dessous sont classées par pays et chronologiquement.

Ordres internationaux

  • Ordre international du bien public (Ordre illégitime) : Pax in justitia

Allemagne

Bade (Confédération du nord)

Bade-Durlach (Confédération du nord)

Bavière (Confédération du nord)

Brandebourg (Confédération du nord)

Brunswick (Confédération du nord)

Hanovre

Hesse

Hohenzollern

  • Ordre des principautés de Hohenzollern : Für Treue und Verdienst. Institué par la maison princière d'Hohenzollern en 1841

Prusse

Royaume de Saxe (Confédération du nord)

Saxe-Anhalt (Confédération du nord)

  • Ordre d'Albert-l'Ours : Fürchte Gott und befolge seine Befehle (Crains Dieu, et suis ses commandements). Fondé le par Henri-Léopold-Frédéric et Alexandre-Charles ducs de Anhalt en remplacement de l'Ordre de l'Ours fondé par Sigismond en 1382

Saxe-Weimar (Confédération du nord)

Saxe-Weißenfels (Confédération du nord)

  • Ordre de chevalerie de la Noble Passion ou Ordre de Querfurt : J'aime l'honneur qui vient par la vertu. Créé en 1704 par Jean-Georges duc de Saxe-Weißenfels

Wurtemberg (Confédération du nord)

  • Ordre de chevalerie de la Tête Morte : Mémento mori. Fondé en 1652 par Silvius Nimrod duc de Wurtemberg. Rétablit en 1709 par Louise Elisabeth veuve de duc Philippe de Saxe Mesbourg, petite fille du fondateur. Ordre mixte de 1652 à 1709, uniquement féminin à partir de son rétablissement 1709

Autriche

Belgique

Chypre

  • Ordre des chevaliers de Chypre ou Ordre des chevaliers de l'épée : Pour loyauté maintenir. Et : Securitas regni. Institué par Guy de Lusignan, chevalier français, roi de Jérusalem et de Chypre

Danemark

Espagne

États-Unis

Finlande

France

Par ordre chronologique de création :

Italie

Sardaigne

Deux Siciles

Sicile

Toscane

Lituanie

Lettonie

Norvège

Pays-Bas

Pologne

Portugal

Royaume-Uni

Écosse

Irlande

Russie impériale

Suède

Vatican, Saint-Siège

  • Ordre équestre de Pie IX : Virtuti et merito. Fondé par S.S. le pape Pie IX en 1847

Notes et références

  1. Source : www.infobretagne.com
  2. R.P. Honoré de Sainte-Marie, Dissertations historiques et critiques sur la chevalerie ancienne et moderne, séculière et régulière, avec des notes, Paris, Giffart, 1718, p151.
  3. R.P. Honoré de Sainte Marie, Dissertations historiques et critiques sur la chevalerie ancienne et moderne, séculière et régulière, avec des notes, Paris, Giffart, 1718, p152.
  4. R.P. Honoré de Sainte Marie, Dissertations historiques et critiques sur la chevalerie ancienne et moderne, séculière et régulière, avec des notes, Paris, Giffart, 1718, p236.

Articles connexes