Liste de partis politiques en France

Cet article présente la liste des partis en France actuellement en activité, ainsi que leur représentation dans les différentes chambres de la République française.

La liste des partis politiques ayant disparu (ou qui sont dans un état d'inactivité complet) fait l'objet d'un autre article.

Principaux blocs politiques en France

Cette section a été mise à jour après les éléctions européenne de 2024[1].

Fonction Extrême gauche à gauche
(LFI, PCF et assimilés)
Gauche à centre gauche
(PS, EELV, PRG et DVG)
Centre gauche à centre droit
(RE, MoDem, PRV et DVC)
Centre droit à droite
(LR, UDI, Horizons et DVD)
Droite à extrême droite
(RN, REC, DLF et assimilés)
Président de la République
/1
1
Ministres et secrétaires d'État
/15
10 3
Députés
/577
97 68 217 105 90
Sénateurs
/348
18 93 32 201 4
Députés européens
/81
9 18 13 6 35
Présidence de conseils régionaux
/17
1 8 2 7
Conseillers régionaux
/1 910
95 534 113 743 251
Présidence de conseils départementaux
/96
26 4 65
Conseillers départementaux
/4 108
54 1 396 792 1 676 28
Maires de 100 communes les plus peuplées
/100
5 40 3 50 2
Conseillers municipaux
/222 818
1 503 30 854 14 183 38 016 984

Représentation à l'Assemblée nationale

Groupe Partis Membres
RE Renaissance RE, PRV, EC, Horizons, CE, GNC, 169
RN Rassemblement national RN, LS 88
LFI La France insoumise-NUPES LFI, PG, ENS, RÉ974, Péyi-A, POI, REV 75
LR Les Républicains LR, SL, UDI 61
DEM Démocrate, MoDem et indépendants MoDem, RE, PRG 50
SOC Socialistes et apparentés PS, PPDG, PPM 31
HOR Horizons et apparentés Horizons, UDI, CCB, LFA, RE 31
ECO Écologiste-NUPES EÉLV, G.s, , ND 21
GDR Gauche démocrate et républicaine-NUPES PCF, Tavini, PLR, MDES, Péyi-A, Progrès 22
LIOT Libertés, indépendants, outre-mer et territoires UDI, FaC, PRV, AD, LC, PNC 22
NI Non-inscrits PS, DLF, Ind 7

Représentation au Sénat

Groupe Partis Membres
LR Les Républicains LR, SL, CNIP 133
SER Socialiste et républicain PS, MPF, MRC 64
UC Union centriste UDI, LC, AC, MoDem, PRV, TH et CE 57
RDPI Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants RE, TH, GR, GUSR, NFG 22
CRCE - Kanaky Communiste, républicain, citoyen et écologiste PCF, GRS 18
RDSE Rassemblement démocratique et social européen PRV, PS, PRG, LR, LFD13, TdP 16
LIRT Les Indépendants – République et territoires Horizons, Agir, UDI, PRV 18
EST Écologiste, solidarité et territoires EELV, G.s, FaC 16
RASNAG Réunion administrative des sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe RN, DR, REC 4

Représentation au Parlement européen

Répartition des sièges par parti au Parlement européen (après le Brexit)
Groupe au Parlement européen Parti au niveau européen Parti national Sigle Nombre
de sièges
Identité et démocratie Parti Identité et démocratie (PID) Rassemblement national RN 21
- Sans étiquette 2
Renew Europe - Renaissance RE 10
Parti démocrate européen (PDE) Mouvement démocrate MoDem 5
- Agir Agir 1
Parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe (ALDE) Parti radical PRV 1
- Sans étiquette 6
Verts/Alliance libre européenne Parti vert européen (PVE) Europe Écologie Les Verts EELV 8
- Cap écologie CE 2
Alliance libre européenne (ALE) Parti de la nation corse PNC 1
Union démocratique bretonne UDB 1
Parti populaire européen Parti populaire européen (PPE) Les Républicains LR 7
- Les Centristes LC 1
Alliance progressiste des socialistes et démocrates Parti socialiste européen (PSE) Parti socialiste PS 3
- Place publique PP 2
- Nouvelle Donne ND 1
Groupe de la Gauche au Parlement européen Maintenant le peuple (MLP) La France insoumise FI 5
Gauche républicaine et socialiste GRS 1

Partis nationaux

Droite radicale et extrême droite

Droite

Centre

Gauche

Gauche radicale et extrême gauche

Monothématique

Partis régionaux et locaux métropolitains

Cette section liste les formations politiques à rayonnement régional ou local. Parmi ces formations se trouvent des partis régionalistes, autonomistes et/ou indépendantistes.

Alsace

Bretagne

Catalogne Nord

Corse

Partis de gauche

Partis autonomistes et indépendantistes

Partis de droite

Franche-Comté

Normandie

Occitanie

  • Libertat ! : mouvement indépendantiste d'extrême gauche, fondé en 2009 par le regroupement d'Anaram au patac (AAP, « Nous irons au combat »), de Combat d'Òc et de Hartèra !.
  • Occitanie País Nòstre : parti régionaliste né d'une association languedocienne fondée dans les années 1980.
  • Parti de la nation occitane (PNO) : parti indépendantiste, fondé en 1959.
  • Partit occitan (POc) : parti autonomiste et fédéraliste de centre gauche, fondé en 1987.

Pays niçois

Pays basque Nord

  • Parti nationaliste basque (EAJ-PNB) : parti autonomiste centriste, fondé en 1895.
  • Euskal Herria Bai, coalition électorale abertzale (nationaliste) de gauche regroupant :
    • Eusko Alkartasuna (EA, « Solidarité basque ») : parti indépendantiste de gauche, fondé en 1986.
    • Abertzaleen Batasuna (AB, « Union des patriotes ») : branche française d'un parti indépendantiste d'extrême gauche, fondé en 1988.
    • Sortu (Créer) : branche française d'un parti principalement implanté au Pays basque espagnol

Picardie

Savoie

Fédération Régions et peuples solidaires

Fondée en 1995, la fédération Régions et peuples solidaires (R&PS) est l’une des tentatives les plus achevées de regroupement des forces « régionalistes » en France. Elle rassemble actuellement les douze formations politiques suivantes :

Partis régionaux et locaux ultramarins

Guadeloupe

Guyane

Martinique

Partis assimilationnistes

  • Fédération socialiste de la Martinique (FSM) : Branche locale du PS. Secrétaire fédérale, Louis-Joseph Manscour. Compte 1 député, 3 conseillers généraux, 1 maire et 2 conseillers régionaux.
  • Forces martiniquaises de progrès (FMP) : Parti libéral, fondé en 1998 et dirigé par André Lesueur et Miguel Laventure. Compte 2 conseillers généraux, 2 conseillers régionaux et 3 maires.
  • Mouvement populaire franciscain (MPF) : Fondé en 1983 et dirigé par Maurice Antiste. Compte un conseiller général, un conseiller régional et un maire.

Partis autonomistes

Partis indépendantistes

Mayotte

Nouvelle-Calédonie

Partis loyalistes ou anti-indépendantistes

Partis indépendantistes

Polynésie française

La Réunion

Saint-Martin

Saint-Pierre-et-Miquelon

Notes et références

  1. « France entière - Elections Européennes 2024 - Publication des résultats des élections en France », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  2. « UPR Union Populaire Républicaine – Actualité et info sur France Bleu », sur France Bleu (consulté le )
  3. « François Asselineau, candidat UPR pour la seconde fois à l’élection présidentielle », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Correcteurs, « France (la) *Nom officiel* : République française… », sur typo.mondediplo.net (consulté le )
  5. « Comment le nouveau rassemblement de Placé, Rugy et Bennhamias s'organise », sur lejdd.fr (consulté le )
  6. « Fédération progressiste, le nouveau parti formé par d'anciens élus du PS soutient Macron », sur Europe 1 (consulté le )
  7. Hadrien Mathoux, « Chevènement lance Refondation républicaine, nouveau parti de la Macronie », sur www.marianne.net, 2022-04-28utc06:30:00+0100 (consulté le )
  8. « Le groupe parlementaire Liot crée l'association "Utiles" "pour rénover en profondeur notre démocratie" », sur Franceinfo, (consulté le )
  9. « On a vraiment besoin de rénover en profondeur notre démocratie » : le groupe parlementaire Liot lance l’association « Utiles », sur SudOuest.fr, (consulté le )
  10. « Le Parti radical de gauche annonce rejoindre le mouvement lancé par Bernard Cazeneuve », sur lejdd.fr, (consulté le )
  11. « Actualités », sur Mouvement des citoyens (consulté le )
  12. « Une quinzaine de membres de Territoires de Progrès quittent le parti », sur larochesuryon.maville.com (consulté le )
  13. « https://twitter.com/SociauxDem/status/1668267478407950337 », sur Twitter (consulté le )
  14. "Les têtes de liste d'Unser Land et de ses alliés lorrains et champardennais (AEI)", Vosges Matin, 9 octobre 2015
  15. Partis Fédérés et Motion du Congrès 2015 de R&PS - Font Romeu - 28 août 2015, site de R&PS
  16. ATP, « Alliance officielle entre Gaston Tong Sang et l'UMP », Tahiti Presse, 18/06/2009

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Caterina Froio, « What is left for parties ? An overview of party mandate in France 1981-2009 », French Politics, vol. 11, no 1,‎ , p. 98-116 (DOI 10.1057/fp.2013.3)

Articles connexes

Liens externes