Liste de disparitions aériennes

Cette liste de disparitions aériennes recense les appareils, aviateurs et passagers disparus au cours d'un transport aérien, pour des raisons qui n'ont jamais été définitivement élucidées, notamment dans le cas de disparition de corps ou de l'appareil.

Liste

Date Vol Immatriculation Appareil Personnalité(s) notable(s) Nombre de disparu(s) Type d'accident Contexte Lieu(x) Remarques et articles détaillés
Blériot XI Édouard Bague 1 Inconnu Vol de Nice vers Tunis pour une première traversée de la Méditerranée Mer Méditerranée L'avion avait décollé de Nice au petit matin pour rejoindre Tunis, via la Corse, la Sardaigne et la Sicile
Fokker 4146 Fokker T.III Sacadura Cabral 2 Inconnu (brouillard) Vol de convoyage d'Amsterdam vers Lisbonne Dans la Manche ou la Mer du Nord Débris de l'appareil découverts le
Raid Paris New-York
Charles Nungesser-Oiseau blanc au hangar.jpg

Levasseur PL 8 "L'Oiseau blanc"
Charles Nungesser
François Coli
2 Inconnu Tentative de traversée de l'océan Atlantique : Prix Orteig Océan Atlantique, hypothèse à l'approche de Terre-Neuve, Saint-Pierre-et-Miquelon ou côtes du Maine L'appareil fut identifié pour la dernière fois, le à 11 H, au-dessus de Carrigaholt à la pointe sud de l'Irlande
Latham 47.02 Latham 47 Roald Amundsen
René Guilbaud
6 Inconnu Mission de sauvetage à la suite de l'accident du dirigeable Italia En Mer de Barents, vers l'île aux Ours Un flotteur et un réservoir de l'hydravion ainsi qu'un radeau de fortune furent retrouvés près de la côte de Tromsø.
Courrier Aéropostale AMFRA Laté 26 Émile Lécrivain (pilote) et Ducand (radiotélégraphiste) 2 Inconnu (conditions météo) Service postal entre Dakar et Casablanca Océan Atlantique, sur les côtes marocaines L’équipage avait décollé de Agadir à 16 h 40 et avait survolé Mazagan à 19 h 15. Leur dernier message annonçait de mauvaises conditions météo. Le corps du pilote fut rejeté au rivage entre Mazagan et Casablanca, (lieu-dit Sidi-Aïcha), le
Courrier Air France AMFRA F-AOIK Latécoère 301 "Ville de Buenos-Aires"
Émile Barrière Alexandre Collenot 6 dont 1 passager Inconnu (conditions météo) Service postal de Natal au Brésil vers Dakar au Sénégal Océan Atlantique-Sud proche du Rocher St Paul Le dernier message de l'appareil annonçait un vol à 150 m d'altitude sans visibilité
courrier Air France FRAM F-AKGF
Latécoère 300 "Croix-du-sud" Jean Mermoz 5 Inconnu (incident mécanique) Service postal de Dakar au Sénégal vers Natal au Brésil Océan Atlantique-Sud Le dernier message de l'équipage annonçait, " coupons (ou avons coupé) le moteur arrière-droit "
NR16020
Earhart-electra 10.jpg
Lockheed Electra 10E
Amelia Earhart (pilote) et Fred Noonan (navigateur) 2 Inconnu (panne d'essence menant à un amerrissage d'urgence) Tentative de tour du monde À l'approche de l'Île Howland dans l'océan Pacifique De nombreuses théories, non-établies attestent de la survie de l'équipage, puis de leur mort en détention dans un camp japonais
NC14714
Martin model 130 China Clipper class passenger-carrying flying.jpg
Martin M-130 " Hawaii Clipper "
15 dont 9 membres d'équipage Inconnu Vol de Guam pour Manille Océan Pacifique
31 juillet 1944 42-68223 P-38 Lightning F-5B-1-LO Antoine de Saint-Exupéry 1 Inconnu (Un ancien pilote de ME-109 de la Luftwaffe affirme avoir abattu l'avion de Saint-Exupéry) Mission de reconnaissance sur la France occupée, au départ de Borgo en Corse Mer Méditerranée, face Nord-Est de l'île de Riou La gourmette du pilote fut retrouvée en 1998 et l'identification de morceaux de l'appareil retrouvés en 2000, établie en 2003
Air France F-BDRC
Latécoère 631 "Henri Guillaumet" 52 dont 12 membres d'équipage Inconnu (Traces d'incendie sur des débris retrouvés) Vol de Fort-de-France vers Port-Étienne
(aujourd'hui Nouadhibou en Mauritanie)
Océan Atlantique-Sud à 1 200 milles marins à l'ouest de Dakar, Le garde-côtes américain Campbell retrouva des débris le
NC16002 Douglas DC-3DST-144 32 dont 3 membres d'équipage Inconnu En route de San Juan (Porto Rico) vers Miami Disparition du DC-3 Airborne Transport 
G-AHFA
Avro York.jpg
Avro York
36 dont 6 membres d'équipage Inconnu Vol de Londres vers la Jamaïque, dernière escale avant l'accident :
Base aérienne de Lajes aux Açores
Océan Atlantique Transport de passagers
ARTOP (Aero-Topográfica) CS-THB
Martin PBM-3S Mariner of VP-50 in flight, in April 1956.jpg
Martin PBM-5 Mariner "Porto Santo"
36 dont 6 membres d'équipage Inconnu (amerrissage d’urgence) Vol de Lisbonne (Cabo Ruivo) vers Madère (Funchal) Océan Atlantique (à environ 13 ° W) Transport de passagers. La dernière communication de l'appareil était un code de message radio «QUG», signifiant l'obligation d'atterrir immédiatement. Aucun débris n'a été retrouvé
Vol 739 Flying Tiger Line N6921C
175x175x

Lockheed L -1049 Super Constellation
107 dont 11 membres d'équipage Inconnu (possible explosion en vol) Transport de troupe de la Travis Air Force Base vers Saïgon Région Ouest de l’océan Pacifique

42° 04′ N, 87° 56′ O14° 00′ 00″ Nord 135° 00′ 00″ Est

L'appareil a disparu après son ravitaillement à l'Andersen Air Force Base, sur l'île de Guam, alors qu'il volait vers la Clark Air Base dans les Philippines. Sa disparition a donné lieu à l’une des plus grandes recherches aériennes et maritimes dans le Pacifique. Des aéronefs et des navires de l'armée américaine ayant balayé près de 80 000 km2 en huit jours. Sans aucune trace de débris ni d'épave, et sur la base du témoignage d'un navire pétrolier, la Civil Aeronautics Board (CAB) a déterminé que l'avion avait certainement été victime d'une explosion en vol. Le vol 739 reste à ce jour, le pire accident impliquant un Lockheed Constellation

404 AP-BBF Fokker F27 54 dont 5 membres d'équipage Inconnu Vol intérieur entre Gilgit et Islamabad au Pakistan Probablement dans la chaîne de l'Himalaya Aucun débris potentiel de l'avion n'a été retrouvé. Vol 404 Pakistan International Airlines 
Disparition d'un Boeing 727 en Angola en 2003 N844AA Boeing 727-223 1 ou 2 Inconnu L'avion est volé par 1 ou 2 individu(s) à l'aéroport de Luanda en Angola Inconnu Aucun débris potentiel de l'avion ne sera retrouvé. La plupart des services secrets estiment que l'avion est tombé aux mains de terroristes ou de trafiquants de drogue. Ben Charles Padilla, le mécanicien qui était à bord, n'a jamais été retrouvé
Vol 370 Malaysia Airlines 9M-MRO
Boeing 777-200ER Malaysia AL (MAS) 9M-MRO - color.jpg
Boeing 777-200ER
239 dont 12 membres d'équipage Détournement d'origine inconnue En route de Kuala Lumpur vers Pékin Certainement dans l'océan Indien, Selon les autorités malaisiennes, l'appareil se serait accidentellement abîmé dans le Sud de l'océan Indien, où il a été détecté pour la dernière fois par des satellites. Les enquêteurs ne privilégient à ce jour aucune hypothèse pour expliquer un tel écart du plan de vol initial. Il s'agit, à ce jour, du plus grand mystère de l'histoire de l'aviation civile.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes