Liste de bateaux corsaires français aux Antilles

Cet article recense les navires français s'étant livrés à la guerre de course contre les marines anglaise et américaine dans la mer des Antilles durant la période du XVIIe au XIXe siècle.

XVIIe siècle

  • Le Cerf-volant, capturé en 1668.

XVIIIe siècle

  • L’Amour de la Patrie, goélette de 6 canons, coulé en Martinique en février 1799 par la frégate USS United States.
  • La Brave, capturé.
  • La Fortune, capturé en 1800.
  • La Guerrière, frégate de 38 canons, capturée par les Britanniques puis par les Américains.
  • La Jalouse, 8 canons, capturée en par la frégate USS United-States.
  • La Magicienne, capturée en 1799.
  • La Rabatteuse, capturée en 1799 par la frégate USS Ganges.
  • La Vengeance, frégate de 54 canons, capturée en 1799 par la frégate USS Constellation.
  • Le Barcelo (Guadeloupe), goélette de 12 canons, montée par le capitaine Joseph Colachy et armée par Victor Hugues[1], 5 prises attestées[2] dont le brigantin américain de 165 tonnes Hannah le [3].
  • Le Brillant, capturé.
  • Le Citoyen, capturé en 1800.
  • Le Croyable, capturé.
  • Le Cygne, capturé en 1800.
  • Le Décade, capturé.
  • Le Démocrate (Marie-Galante), capturé en 1799 par la frégate USS United States.
  • L’Espérance, goélette, capturée en 1799 par la frégate USS Ganges et USS Norfolk.
  • L’Ester, capturée en 1800.
  • L’Eugène, capturé.
  • L’Hazard, capturé.
  • L’Insurgente, frégate de 36 canons, capturée vers Niévès en 1799 par la frégate USS Constellation[4].
  • Le Phoenix, capturé.
  • Le Sans Pareil (Guadeloupe), 10 canons, capturé en par la frégate USS United States.
  • Le Tartuffe, goélette, capturée en 1799 par la frégate USS United States.
  • Le Tigre, commandé par Jean Gaspard de Vence de 1776 à 1778
  • Le Trompeur, capturé en 1797 vers la Jamaïque.
  • Le Vainqueur, capturé vers St.Barthélemy en 1799 par la frégate USS Ganges.
  • Le Sandwich, capturé en 1798 vers Saint-Domingue.

XIXe siècle

  • La Jeune Créole, capturée en 1801.
  • Le Baugourt, capturé en 1805, aurait été commandé par une femme.
  • Le Vautour, capturé en 1806.

Articles connexes

Références

  1. Auguste Lacour, Histoire de la Guadeloupe: 1789 à 1798, Volume 2 de Histoire de la Guadeloupe, E. Kolodziej, 1857, page 415
  2. Anne Pérotin-Dumon, La ville aux Iles, la ville dans l'île: Basse-Terre et Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, 1650-1820, KARTHALA Editions, 2000, page 253
  3. Greg H. Williams, The French assault on American shipping, 1793-1813: a history and comprehensive record of merchant marine losses, McFarland, 2009, page 166
  4. Voir Combat de l'USS Constellation et de l'Insurgente