Liste d'élèves d'Arts et Métiers ParisTech

Uniforme des gadzarts.

En plus de deux cent trente ans d'histoire, les Écoles d'Arts et Métiers, devenues aujourd'hui Arts et Métiers ParisTech ont formé plus de cent mille étudiants, dont trente mille en vie, qui se retrouvent dans la société des ingénieurs Arts et Métiers. Nombre de ces gadzarts sont devenus célèbres, dans des domaines d'activités très variés (arts, commerce, industrie, politique, syndicalisme, sciences) en France et dans le monde entier. En voici une liste non exhaustive[S 1],[S 2].

Entreprises fondées ou largement développées par des anciens élèves

Constructeurs automobiles

Bâtiment Travaux publics

Electricité

Santé

Autres

De même, aujourd'hui, il existe plusieurs entreprises fondées ou développées par des gadzarts. Par exemple :

Établissements des écoles à travers les siècles

Cette brève description des établissements permet de mieux situer les anciens élèves, désignés par leur centre d'origine et leur année d'entrée.

XVIIIe siècle

Entre 1780 et 1806, les établissements de Liancourt, puis Compiègne et Beaupréau forment les premiers élèves de la future école Arts et Métiers ParisTech, qu'on n'appelle pas encore des gadzarts.

XIXe siècle

Au XIXe siècle, les gadzarts sont issus des trois Écoles d'Arts et Métiers successivement créées pour répondre aux besoins croissants de l'industrie : Châlons en Champagne, Angers et Aix en Provence.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

XXe et XXIe siècles

Au cours des XXe et XXIe siècles, Arts et Métiers ParisTech forme les gadzarts dans ses actuels campus répartis sur tout le territoire français.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liste de personnalités liées à Arts et Métiers ParisTech

Cette liste présente les personnalités non gadzarts liées à l'école.

Personnalités bienfaitrices

Directeurs de centres ou de l'école

Liste de gadzarts notoires

Cette liste est triée par grand secteur d'activités, puis par ordre chronologique d'entrée dans les écoles.

  • Louis Honoré Lardinois, Liancourt 1793 : considéré comme le tout premier Gadzarts, garde général des forêts de Vic-le-Comte.

Industrie

L'industrie est le domaine d'élection de l'activité des gadzarts ; on en trouve dans tous les secteurs.

Agroalimentaire

  • Anticq, Compiègne-Châlons 1804 : inventeur de la première machine à broyer le chocolat ;
  • Emile Bouillaut, Châlons 1852 : ingénieur en chef des travaux des locomotives aux Établissements Cail, directeur des sucreries d'Origny et d'Oisy (1872-1882) ;
  • Emile Bougenot, Châlons 1853, Of.L.H. : grand industriel de l'industrie sucrière de la Martinique, administrateur et directeur de la société Cail, vice-président du jury de l'Exposition universelle de Bruxelles de 1911 ;
  • Émile Cail, Châlons 1855 et Centrale 1860 : fils de l'industriel Jean-François Cail, directeur général technique de la société J.F Cail & Cie, constructeur de grandes sucreries ;
  • Charles Vigreux, Châlons 1861 : médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1889, directeur d'une des plus importantes distilleries de la région du Nord (1874-1894) ;
  • Alfred Letort, Châlons, 1868 : collabore à la création de grandes sucreries et raffineries en Égypte (procédés de diffusion et d'épuration électrolytiques du sucre de canne) ;
  • Roger Thirode, Cluny, 1940 : fonde la société SFEC THIRODE SA ;
  • René Chervier, Châlons 1965 : directeur de production de Taittinger ;
  • Pierre Deloffre, Lille 1966 : directeur général de Bonduelle ;
  • François Amiot, Angers 1977 : directeur industriel de Danone France ;
  • Pascale Vincent, Aix 1981 : directrice logistique et achats France et Belgique de Nestlé Waters ;
  • Jean-Marc Roué, Cluny 1981 : directeur des opérations Europe de Pernod Ricard ;
  • Pierre-Yves Favennec, Angers 1993 : directeur général de Diana Food ;

Armement

  • Désiré Legat, Châlons 1853 : brevet du Gouvernement de la Défense nationale, chef du service de l'ajustage des canons en 1870 ;
  • Jules Robin, Châlons 1867 : invente à l'École militaire et pyrotechnique, plus de 60 types d'obus explosifs différents, créateur de l'obus de 75 mm moderne ;
  • René Guillery, Châlons 1883 : créateur et constructeur des machines de précision pour la fabrication des douilles ;
  • Victor Champigneul, Angers 1874 : mise au point d'une presse mécanisée pour la production quotidienne de 225 000 balles et 60 000 obus, en 1915, coordonne la production des grandes sociétés d'armement à la demande du ministère de l'Armement ;
  • Albert Oberhauser, Châlons 1890 : réussit la fabrication en série de 100 000 fusées par jour aux usines Schneider du Havre ;
  • Gustave Bessière, Aix 1898 : inventeur de talent, intervient en géodésie, construction de moteurs, engins de défense nationale, photographie en relief, invente en 1914-1918, pour l'Armée française, la célèbre grenade VB dont la production journalière sera portée à 300 000 pièces à la demande du général Joffre, créateur en 1930, avec Antoine Odier (Aix, 1901) et l'amiral Louis Jauch (Aix 1898), de l'École spéciale des travaux aéronautiques ;

Automobile

  • Simonet, Angers 1800 : directeur des établissements Clément-Bayard ;
  • Louis-Guillaume Perreaux, Châlons 1836 : inventeur de la moto à vapeur ;
  • Émile Delahaye, Angers 1859 : pionnier de l’automobile, fondateur de la marque mythique Delahaye, le premier à installer sur ses voitures un système de refroidissement en circuit fermé par pompe à eau ;
  • Charles Trépardoux, Angers 1868 : associé-fondateur de De Dion-Bouton, constructeur du premier tricycle à vapeur (1883) avec son beau-frère Georges Bouton et y intéresse le marquis Jules-Albert de Dion ;
  • Charles Brasier, Châlons 1880 : cofondateur de Richard-Brasier, voiture à châssis rigide et amortisseurs efficaces, introduction du freinage sur quatre roues ce qui permit à ses voitures de gagner de nombreuses courses notamment la coupe Gordon-Benet en 1904 et 1905 en battant Mercedes ;
  • Lucien Jannin, Châlons 1882 Ch.L.H. : médaille d'argent de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale (1903), directeur technique de Renault, modernisation de la production dans l’entre deux guerres ;
  • Gratien Michaux, Châlons 1887 : collaborateur d'Armand Peugeot, chef des études automobiles, concepteur du premier moteur français pour les automobiles Peugeot, co-créateur des motocyclettes et voitures Lion-Peugeot pour la course et le tourisme, dépose 112 brevets de 1894 à 1917 ;
  • Rigolade, Angers 1887 : directeur technique de Panhard & Levassor ;
  • Lanson, Angers 1888 : directeur technique des Automobiles Mors ;
  • Louis Delage, Angers 1890 : chef du bureau d'études des Automobiles Peugeot, fondateur de la marque de voitures de prestige Delage, vainqueur du grand prix d’Indianapolis en 1914 et champion du monde des constructeurs en 1927 ;
  • Huet, Cluny 1894 : chargé de la fabrication chez les Frères Renault à Billancourt ;
  • Planchon, Angers 1895 : motoriste, créateur du moteur V12 de 10,7 litres qui permit à Delage de battre le record du monde de vitesse absolue en 1914 ;
  • Louis Coatalen, Cluny 1895, Of.L.H. : administrateur des usines Sunbeam-Talbot (1907), conseiller technique du roi George V pour les moteurs à essence, concepteur des célèbres moteurs Liberty équipant les camions de l'armée américaine durant la Première Guerre mondiale, président de la Société des ingénieurs de l'automobile (1953-1956) ;
  • Sébastien Iglesis, Aix 1896, Supélec et Supaéro : découvre la dynamo à trois balais (1907) et le démarreur électrique avec lancement du pignon par inertie (1910) ;
  • Augustin Legros, Cluny 1896 : adjoint de Louis Delage (Angers 1890) à partir de 1905 ;
  • Ernest Mattern, Châlons 1897, Ch.L.H. Méd.R. : directeur de l’usine d’Audincourt (1912-1917), directeur adjoint des fabrications de Citroën (1922), directeur technique de Peugeot (1928-1944) et membre du conseil d'administration (1943), lancement des Peugeot 301, Peugeot 401, Peugeot 202, Peugeot 302 et Peugeot 402 ;
  • Némorin Causan, Aix 1898 : motoriste de Delage ;
  • Henri Perrot, Châlons 1899 : inventeur du freinage sur les roues avant (1908) puis du freinage intégral sur les quatre roues ;
  • Maurice Sainturat, Angers 1899 : concepteur de la Hotchkiss Type AK 30 CV 6 cylindres, directeur technique de Donnot ;
  • Henry Bauchet, Châlons : motoriste et constructeur automobile, premier tracteur à roues (1909) et premier tracteur à chenilles (1914), première péniche à moteur ;
  • Marcel Violet, Lille : pilote et constructeur, père des cyclecars et concepteur du moteur de la moto Simca Sevitame ;

Aviation et Aéronautique

René Couzinet sortant du Biarritz en 1933.
  • Pierre Nadot, Paris 1924 : pilote d'essais, premier vol de la Caravelle, directeur des essais de Sud-Aviation, également président-directeur général de Simca ;
  • Michel Garnier, Châlons 1933, Co.L.H. : directeur général technique de la Snecma, détenteur de plus de 80 brevets ;
  • Paul Chassagne, Angers 1940 : prix Nessim-Habif, créateur du Falcon, avion de Dassault Aviation ;
  • Georges Gutman, Cluny 1943 : prix Nessim-Habif, créateur des masques à oxygène EROS pour l'aviation civile, inventeur du harnais pneumatique pour la pose rapide du masque en vol ;
  • Jean Pinet, Angers 1946 et Supaéro 1952, Of.L.H. Of.O.M. Méd.A. : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et prix Nessim-Habif, pilote de chasse et pilote d'essai sur Concorde. Il fonde l'école aéroformation qui révolutionne la formation des pilotes de ligne ;
  • François Junca, Aix 1954 : président-directeur général puis président du conseil de surveillance de Latécoère ;
  • Christian Francou, Cluny 1960 : pilote de ligne et commandant de bord d'Air France ;
  • Lucien Servanty : directeur technique du programme Concorde ;
  • Raphael Bolzan, Bordeaux 1963: directeur général adjoint de Latécoère ;
  • Jacques Paccard, Châlons 1964 : président-directeur général de Sagem Défense Sécurité (Groupe Safran) de 2005 à 2006 ;
  • Jean-Paul Louis, Châlons 1973 : directeur industriel du Groupe Safran ;
  • Alain Charmeau, Cluny 1974 et Caltech, Ch.L.H Ch.O.M. : président d'ArianeGroup, président-directeur général d'Astrium Space Transportation (2005-2014) ;
  • Jacques Breton, Bordeaux 1974 : directeur commercial d'Arianespace ;
  • Pierre-Yves Reville, Châlons 1975 : vice-président d'Airbus Group depuis 2008, senior vice-président d'Air France Industries (1999-2006)  ;
  • Jean-Luc Meiffren Cluny 1976 : Directeur coopération internationale Safran
  • Bruno Guimbal, Cluny 1977, prix Nessim-Habif, fondateur d'hélicoptères Guimbal et créateur du Cabri G2 ;
  • Michel Eymard, Bordeaux 1977, Ch.L.H. : directeur des lanceurs au CNES depuis 2004, secrétaire général de la Fondation de recherche pour l'aéronautique et l'espace ;
  • Eric Zanin, Bordeaux 1977 : senio vice-président d'Airbus chargé des programmes A330 ;
  • Alain Sauret, Bordeaux 1978 : président-directeur général de Safran Electrical & Power (Groupe Safran) depuis 2013, président-directeur général de Messier-Bugatti-Dowty (Groupe Safran) de 2010 à 2013 ;
  • Bernard Fujarski, Bordeaux 1979 : directeur des programmes H160 et Super Puma d'Airbus Helicopters ;
  • Patrick Piedrafita, Bordeaux 1979, Ch.L.H. : directeur du programme A350 XWB d'Airbus, président d'Airbus Opérations ;
  • Christian Cornille, Aix 1983 : vice-président exécutif industrie d'Airbus Helicopters depuis 2014, directeur général d'Aerolia (2009-2014) ;
  • Bernard Jurczynski, Lille 1984 : président-directeur général d'Aerospace Embedded Solution (AES), joint-venture de Safran et MTU ;
  • Benoît Defforge, Bordeaux 1984 : directeur général d'Airbus Corporate Jets depuis 2014 ;
  • Jean-Jacques Orsini, Châlons 1985 : directeur performance et compétitivité du groupe Safran, directeur qualité de Snecma de 2009 à 2011 ;

Bâtiment et Travaux publics

  • Léon-Joseph Dubois, Angers 1906, Co.L.H. Méd.A. : vétéran de la Première Guerre mondiale (sous-lieutenant ingénieur dans l'aviation), lieutenant de réserve à la direction des études et fabrications d'armement lors de la Seconde Guerre mondiale, président-directeur général de la Compagnie française d'entreprise, réalisation de la sphère étanche de la centrale EDF 1 de Chinon, du radiotéléscope de Nançay, œuvre également en Turquie, en Colombie, en Équateur, au Honduras, en Indonésie, au Pakistan, en Sierra Leone et en Suisse. Il fut aussi président de la Société de construction des avions Hurel-Dubois ;
  • André Bernard, Lille 1907 : fondateur avec Edme Campenon de la société Campenon-Bernard ;
  • Charles Vieille, Châlons 1912 : construction du grand barrage sur le Niger à Sansanding ;
  • Roland Vieillard, Châlons-Cluny 1912 : directeur général et administrateur de la Compagnie générale de construction et de travaux publics ;
  • Jean Dutheil, Aix-Angers 1916 : prix Nessim-Habif, développement des techniques avancées de construction métallique, spécialiste mondial du flambement des aciers ;
  • Nicolas Esquillan, Châlons 1919,Of.L.H. : prix Nessim-Habif, voûte du Palais du CNIT, pont de Tancarville, béton armé en voiles minces ;
  • Jean Roret, Paris 1942, Of.L.H. Of.O.M. : membre correspondant de l'Académie des beaux-arts, membre de l'Académie des ingénieurs de la fédération de Russie, vice-président du Syndicat de la construction métallique, directeur de la Compagnie française d’entreprises métalliques (ponts de Saint-Nazaire, Nantes, Rouen, Sèvres, remise aux normes de la tour Eiffel, construction de la tour Montparnasse) ;
  • René Ponticelli, Châlons 1951 : président d'honneur de Ponticelli Frères ;
  • Jean Carayon, Aix 1954 : directeur général de Spie Batignolles TP ;
  • Henri Marchetta, Châlons 1961 : fondateur et président-directeur général du groupe d'engins de travaux publics Mécalac ;
  • Henri Bonin, CLuny 1962 : président de Freyssinet (1986) ;
  • Alain Pouyat, Angers 1963 : membre de l'Académie des technologies, directeur général chargé de l'informatique et des technologies nouvelles de Bouygues (1988-2014) et administrateur (depuis 1989)[11] ;
  • Michel Placidi, Aix 1963 : ingénieur d'études, participe à la construction de nombreux ouvrages d'art en béton précontraint, mise au point pour le viaduc de Meaux les âmes métalliques dites plano-tubulaires et la transformation des passages supérieurs de Beaune sur l'A6 et d'Orange sur l'A7 en ponts à haubans pour permettre l'élargissement des autoroutes au droit de ces ouvrages ;
  • Jean Louis Nart, Bordeaux 1963 : président de Ponticelli Frères ;
  • Gérard Le Gueu, Angers 1964 : directeur de la division charpentes métalliques d'Eiffel ;
  • Jean-Pierre Marchand Arpoumé, Bordeaux 1966 : président de Freyssinet (1993-2001) puis président-directeur général de Vinci Services aéroportuaires (2001) ;
  • Montagnat-Rentier, Châlons 1967 : directeur des opérations de Caterpillar France ;
  • Alain Menardi, Aix 1968 : CEO Stanton Bonna UK

directeur de la division export de Bonna Sabla ;

  • Patrick Mira : directeur de la division matériaux de construction de Bonna Sabla ;
  • Michel-Joseph Bernard, Châlons 1970 : vice-président exécutif de Vinci Construction ;
  • Marc Buonomo, Cluny 1970 : directeur de la division ouvrages d'art d'Eiffel, construction du viaduc de Millau ;
  • Michel Gostoli, Aix 1972 : président d'Eiffage Construction ;
  • Christian Combes, Bordeaux 1977 : directeur Afrique d'Eiffage Infrastructures ;
  • Didier Bourrette, Aix 1980 : président Europe d'ITW  et président de Spit France ;
  • Thomas Chauveau, Angers 1983 : président de Bouygues Construction Services Nucléaires ;
  • Jérôme Stubler, Cluny 1983 et X 1986 : président de Vinci Construction, directeur général de Freyssinet (2009-2014) ;
  • Arnaud Varanguien de Villepin, Bordeaux 1983 : directeur de la division offshore d'Eiffel (2006-2015) ;
  • Thierry Méline, Bordeaux 1985 : directeur général de Colas France ;
  • Rémi Pheulpin, Châlons 1986 : directeur général recherche, production, opérations de JCDecaux, président de Cyclocity-Vélib ;
  • Alain Genaud, Bordeaux 1986 : vice-président adjoint de Fives Stein ;

Chimie et Matériaux

  • Édouard Granger, Châlons 1821 : spécialiste en chimie des métaux, il invente des procédés permettant de substituer à des métaux coûteux d'autres moins chers (bronze, cuivre, étain) et développe des objets dits articles de Paris (bijouterie, bibelots) et des accessoires de théâtre (armures, épées) ;
  • Pierre Jacques Dormoy, Châlons 1842 : fonderie de bronze, mais aussi chemin de fer et politique ;
  • Java Mignon, Angers 1840 : président de la Société des hauts fourneaux et fonderies du Val-d'Osne ;
  • Jules Mesureur, Châlons 1850 : industriel de la métallurgie, président du Conseil des prud'hommes de la Seine, président de la Chambre syndicale des entrepreneurs de plomberie, vice-président de la Chambre syndicale des métaux ;
  • Camille Cavallier, Châlons 1871 : prix Nessim-Habif, père des célèbres usines de Pont-à-Mousson (aujourd'hui Saint-Gobain), qu'il dirigea pendant 26 ans ;
  • Albert Bosment, Châlons 1880 : directeur général des mines et des usines de Wendel ;
  • Charles-Albert Keller, Angers 1890, Co.L.H. : grand industriel de l'électricité et de la sidérurgie (carbure de calcium, aciers au chrome, fonte synthétique), fabrique quelque 120 000 tonnes de fonte pour les obus de gros calibre entre 1914 et 1918, produit 125 000 MWh via des centrales électriques pour l'alimentation de Grenoble (1938) ;
  • Georges Hiverge, Angers 1881-1884 :, directeur de la fonderie de Maisons-Alfort, fondateur en 1898 de la fonderie de la Maison-Blanche à Paris.
  • Georges Allamel, Châlons 1891 : sous-directeur des forges de Bessèges de la Compagnie des mines, fonderies et forges d'Alais (1905) puis ingénieur-conseil à Paris ;
  • Louis Boudin, Aix 1891 : directeur des glaceries de Saint-Gobain (1920), inventeur du procédé de coulée continue du verre, breveté en 1926 ;
  • René Paschal, Lille 1902 : directeur général des mines et des usines de Wendel ;
  • Daniel Duclaux, Paris 1927 : mécanisation de la production d'aluminium, dernier propriétaire privé du château de Villevêque ;
  • Maurice Boquain, Lille 1946 : directeur de la technologie d'Air liquide, créateur des colonnes de distillation des unités de séparation d'air et des unités de liquéfaction de gaz naturel ;
  • Jean Trufy, Angers 1947 : membre du comité de direction de Sacilor-Sollac ;
  • Yves-René Nanot, Angers 1955 : président d'Hutchinson, de Total France et de Total Refining and Marketing, président des Ciments Français (1993-2013)[12] et de Rhodia (2004-2008)[13],
  • Pierre Jonard, Châlons 1958 : directeur général d'Imerys Terre Cuite ;
  • Jean-Marie Nusse, Châlons 1958 : directeur général d'Exacompta Clairefontaine ;
  • Patrick Ballun Châlons 1962 : président-directeur général d'Exel Industries ;
  • Jean-Paul Lubin, Lille 1968 : directeur d'Eurovia Béton ;
  • Pascal Queru, Châlons 1970 : directeur général adjoint de Saint-Gobain PAM[14] ;
  • François Jacquemet, Cluny 1970 : président de Saint-Gobain Séva ;
  • Christian Schenck, Cluny 1970 : directeur général adjoint d'Imerys (2002-2013)[15] ;
  • André Pierson, Châlons 1971 : directeur industriel de Saint-Gobain Pont à Mousson ;
  • Jean Pierre Markey, Lille 1971 : directeur général délégué de Arcelor Construction France ;
  • Jacques Glémarec, Angers 1975 : directeur de l’ingénierie de LafargeHolcim depuis 2015, directeur de l’ingénierie de Rhodia (2008), directeur des opérations de Technip en Chine (2002) ;
  • Jean-Michel Bassoul, Cluny 1975 : président de Lafarge Prestia ;
  • Jean Martin, Châlons 1977 : délégué général de la Fédération de la plasturgie et des composites ;
  • Philippe Christodoulou, Cluny 1977 : vice-président d'Air liquide chargé du développement[16] ;
  • Philippe Lienard, Angers 1979 : directeur général de Lapeyre Industries ;
  • Thierry Merlot, Cluny 1979, vice-président d'Hexcel et directeur général Europe, Asie, Afrique et Moyen-Orient ;
  • Eric Holard, Lille 1981 : directeur général adjoint des Ciments Vicat[17] ;
  • Didier Petetin, Châlons 1987 : directeur général délégué des Ciments Vicat chargé de la France ;
  • François Pétry, Châlons 1987 : directeur général d'Holcim Granulats France ;
  • Christophe Tardieu, Châlons 1990 : président-directeur général d'Air Liquide Healthcare America, vice-président d'Air Liquide Santé international (2012-2014) ;

Distribution

  • Charles-Jacques Doras, Châlons 1938 : président-directeur général du Groupe Doras (1948-1989)[18] ;
  • René Biotti, Châlons 1965 : directeur général exécutif de Cora ;
  • Alain Monie, Bordeaux 1969 : directeur général d'Ingram Micro ;
  • Philippe L'Hermitte, Lille 1971 : directeur général du groupe CAMIF ;
  • Pascal Martin, Châlons 1977 : membre du directoire de Rexel chargé de la stratégie ;
  • Franck Voisin, Angers 1990 : directeur général d'Orexad et directeur des opérations du groupe IPH ;

Énergie

  • Léon Vigreux, Châlons 1854 et Centrale 1860, Of.L.H. : médaille d'or à l'Exposition universelle de 1878, brevet du Gouvernement de la Défense nationale (1870), hydraulicien, professeur de construction de machines à l'École centrale des arts et manufactures (1879), inspecteur régional de l'Enseignement technique (1888), élévation et distribution d'eau des villes d'Angoulême, de Bar-le-Duc, de Lille, du Mans, de Genève, de Paris (usine de Saint-Maur), collabore à de nombreux travaux sur le Nil ;
  • Paul Bizet, Aix 1865, Of.L.H. : cofondateur avec Pierre Azaria la Compagnie générale d'électricité (aujourd'hui Alcatel), dont il sera directeur général ;
  • Alfredo Molet, Châlons 1866 : constructeur d'une des premières usines hydroélectriques d'Argentine ;
  • Joachim Estrade, Aix 1873 : créateur de la Société méridionale de transport de force (1899), réalise le transport d'électricité (20 000 volts) à grande distance entre Narbonne et Carcassonne (1901) et constructeur d'un des premiers barrages (Puyvalador) ;
  • Charles Antoine Vigreux, Châlons 1876 et Centrale 1883 : ingénieur en chef des études des maisons Vollot et Badois (travaux hydrauliques) de 1883 à 1888, directeur des établissements Abel Pifre (1888-1897), fondateur de la maison Vigreux & Brillié (mécanique de précision et électricité), créateur d'appareils de levage électrique à courant continu et à courant alternatif ;
  • Labour, Angers 1879 : créateur de la dynamo industrielle ;
  • Auguste Baril, Angers 1895, Of.L.H. : ingénieur en chef de la Société générale des freins Lipkowski (1904-1911), directeur technique, directeur général adjoint (1926) puis directeur général honoraire et administrateur de la Société d'éclairage, chauffage et force motrice (ECFM), président de l'Association technique de l'Industrie du Gaz (1927), fondateur de l’Union internationale de l’Industrie du Gaz dont il est le président de 1934 à 1937,
  • Paul-Louis Merlin, Aix 1898 : cofondateur avec Gaston Gérin (Aix, 1906) de Merlin Gerin ;
  • Léon Faure, Angers : propriétaire-exploitant des mines de Zonguldak (Turquie), conseiller technique de Mustafa Kemal Atatürk, directeur de l'École des Arts et Métiers de Stamboul ;
  • Gaston Gérin, Aix 1906 : cofondateur avec Paul-Louis Merlin (Aix, 1898) de Merlin Gerin ;
  • René Baudry, Aix 1916 : ingénieur mécanicien chez Westinghouse, il dépose 78 brevets entre 1930 et 1969 (générateurs entraînés par des turbines) ;
  • Louis Magne, Angers 1930 : vice-président de Schlumberger Ltd chargé des opérations puis directeur général de la zone Amériques (1972-1977) ;
  • Jacques Kieffer, Angers 1943 : premier "chef de centrale nucléaire" EDF à Marcoule, G1, en 1957 ;
  • François-Robert Landreau, Angers 1945 : créateur de la filière nucélaire gazeuse à Pierrelatte, conseiller de l'Enseignement technique ;
  • Roland Génin, Châlons 1946 : vice-président de Schlumberger Ltd chargé des services pétroliers ;
  • Roger Séguy, Lille 1947, Of.L.H. Of.O.M. : directeur délégué du groupe Schneider Electric, administrateur et président de la Fédération française des industries électriques et électroniques, membre du conseil économique et social régional, conseiller honoraire du commerce extérieur ;
  • Henri Morin, Cluny 1952 et ESTA, Ch.L.H. : président du Centre technique des industries mécaniques (1992-2001), directeur général fluides de Gec-Alsthom (1989-1995), administrateur de la Fédération des industries mécaniques ;
  • Bernard Peyraud, Cluny 1952 : directeur de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine ;
  • Bernard Giraud, Cluny 1957 : directeur de la centrale nucléaire du Tricastin, président du directoire de NERSA (société européenne propriétaire de la centrale de Creys-Malville) ;
  • Pierre Schmitt, Angers 1960 : directeur de la centrale nucléaire de Creys-Malville ;
  • Jean-François Védrinne, Cluny 1962 : directeur des centrales nucléaires de Dampierre-en-Burly et du Bugey ;
  • Michel Andrieux, Bordeaux 1964 : directeur du site nucléaire du Tricastin ;
  • Dominique Bellot, Châlons 1966 : directeur général de Schneider Electric Allemagne ;
  • Pierre Mazabraud, Bordeaux 1966 : directeur de la division Appareillage de Legrand ;
  • Guy Durand, Lille 1966 : directeur de la division Industrie de Legrand ;
  • Philippe Weber : directeur de la division Protection de Legrand.
  • Pierre Boucher, Aix 1967 : secrétaire général d'EDF International ;
  • Yves Corre, Angers 1969 : directeur de la division Appui Industriel à la Production d'EDF ;
  • Gilbert Réglier, Lille 1969 : directeur général d'Engie Cofely ;
  • Jean-Louis Saltel, Aix 1970 : fondateur et président-directeur général de Saltel industries ;
  • Serge Durand, Bordeaux 1971 : directeur du CEA Cadarache et président du pôle de compétitivité Capenergies ;
  • Thomas Ehret, Châlons 1971 : vice-président de Technip et président de la division Offshore (2001-2003) et directeur général opérations de Coflexip (1998-2001) ;
  • Daniel Pépin, Cluny 1974 : directeur délégué de la division Production et Ingéniérie Hydraulique d'EDF ;
  • Henri Ducré, Angers 1975 : directeur général adjoint d'Engie chargé des ressources humaines, directeur général adjoint chargé de la branche Energie France[19] ;
  • André Einaudi, Aix 1975 et IAE : président-directeur général d'Ortec ;
  • Jean-Paul Reich, Châlons 1977 : directeur scientifique d'Engie ;
  • Joseph Sanchez, Bordeaux 1977 : directeur industriel d'EDF pour le continent américain ;
  • Patrick Chantre, Bordeaux 1978 : directeur général de la Calédonienne des Eaux ;
  • Jean-Pierre Moneger, Châlons 1979 : directeur général d'Engie Cofely ;
  • Michel Delage, Bordeaux 1979 : vice-président technologie de Schneider Electric ;
  • Alain Robic, Lille 1981 : président de Nexans Power ;
  • André Gennesseaux, Bordeaux 1982 et X 1987 : fondateur et dirigeant d'Énergiestro ;
  • Alain Leroy, Cluny 1982 : directeur industriel de Schneider Electric Europe ;
  • Eric Naddéo, Châlons 1983 : directeur général d'Antargaz ;
  • Pierre Dardenne, Lille 1984 : directeur de la division Automation d'ABB (2007-2009)[20], vice-président d'Areva T&D (2005-2007) et d'Alstom T&D (2002-2005) ;
  • Christine Baze, Aix 1985 et X : création du pôle de compétitivité Cap Energies en 2005 ;
  • Marc Adjiman, Lille 1986 : président-directeur général de France Transfo;
  • Philippe Madiec, Angers 1987 : directeur de la stratégie de GRTgaz ;
  • Sébastien Condom, Aix 1989 : directeur général grands comptes de Schneider Electric, directeur général de Thermodyn (2010-2013) ;
  • Frédéric Medard, Châlons 1990 : vice président de Vallourec chargé du contrôle de gestion depuis 2013, directeur du contrôle de gestion de Danone (2006-2008) ;

Ferroviaire

Voie métrique à rail central Hanscotte équipant le tramway du Puy de Dôme en 1910.
  • Jean-Jacques Meyer, Châlons 1823 : constructeur de machines à vapeur et de locomotives, inventeur du système à détente variable qui porte son nom ;
  • Alexandre Desroches, Angers 1829 : réalise d'importants travaux de chemins de fer en Russie ;
  • Dufour, Châlons 1854 : inventeur de la romaine automatique et d'appareils de signalisation pour les chemins de fer ;
  • Louis Martin, Châlons 1837, Ch.L.H. : conducteur des Ponts et Chaussées (1844), conception de la ligne Paris-Strasbourg, chef de district à la Compagnie des chemins de fer de l'Est, ingénieur en chef de la ligne de Vincennes (1874-1896) ;
  • Edmond Roy, Angers 1837 : étudie pour le gouvernement péruvien le tracé de chemins de fer des Andes ;
  • Auguste Mesnard, Angers 1841 : médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1878, brevet du Gouvernement de la Défense nationale, chef des études des locomotives de la société J.F Cail & Cie, étude d'un système à adhérence variable (1868) et de locomotives sans foyer (1884), un grand nombre de ces appareils sont utilisés en France, en Italie, en Espagne et en Russie ;
  • Albert Delannoy, Châlons 1842 et Centrale : ingénieur en chef du matériel, de la voie et de la traction et chef d'exploitation aux chemins de fer de Paris à Sceaux, inventeur d'un système de boites à huile appliqué avec succès en France, Espagne, Italie et Suède, installe en Espagne des chemins de fer de montagnes avec le système des roues folles de la Compagnie de Sceaux passant dans les courbes de petit rayon ;
  • François Michel, Châlons 1847 : avant Pullman, construit à Moscou le premier wagon-lit pour la ligne Saint-Pétersbourg-Moscou (1864) ;
  • Jules-César Houel, Angers 1852, Ch.L.H. : cofondateur et administrateur-délégué de la compagnie Fives-Lille ;
  • Dufour, Châlons 1854 : inventeur d’appareils de signalisation ;
  • Alfred Cail, Châlons, Ch.L.H. : fils de l'industriel Jean-François Cail, directeur de la société J.F Cail & Cie (1871) ;
  • Jules Hanscotte, Châlons 1876 : développement d'un système d'adhérence à roues horizontales pour les chemins de fer de montagne ;
  • Raymond Garde, Paris 1939 : prix Nessim-Habif, un des pères du TGV ;
  • Jean-Claude Raoul, Lille 1960 : délégué général de l'Académie des technologies depuis le 1er janvier 2011, directeur technique d'Alstom Transport (1995-1999) et directeur du projet TGV Nouvelle Génération (1990-1995)[21] ;
  • Pierre-Claude Fortune, Cluny 1961 : président-directeur général d'Amec Spie Rail ;
  • Alain Batier, Bordeaux 1979 : directeur du département matériel roulant bus de la RATP ;
  • Stéphane Rambaud-Measson, Cluny 1982 : directeur de la division Passagers de Bombardier Transport ;
  • Jean-Pierre Bertrand, Cluny 1983 : directeur général délégué de Colas Rail ;
  • Alain Courau, Bordeaux 1988 : directeur industriel d'Alstom Transport ;
  • Jean Rouzaud, Bordeaux 1988 : directeur délégué au réseau tramway de la RATP ;

Mécanique

  • Jourdain, Châlons 1812 : perfectionne l'industrie du tissage ;
  • Henri Flaud, Angers 1830 : nombreuses récompenses aux expositions universelles de Londres (1851) et Paris (1855), constructeur de pompes à incendie adoptées par la ville de Paris et de machines à vapeur à grandes vitesses, maire de Dinan (1860) et député (1871). Son usine fabrique obus, mitrailleuses et canons pendant la guerre de 1870-1871, ;
  • Jean Meyer, Châlons 1832 : fabrication de machines pour l'industrie textile d'Alsace ;
  • Cent, Châlons 1833 : membre du Comité supérieur du commerce et de l'industrie ;
  • Jules Ohl, Châlons 1838 : développement de l'industrie la laine peignée ;
  • Charles Catala, Châlons 1839 : créateur de la fabrication de la pâte à papier de paille ;
  • Émile Lecoq, Châlons 1839 : spécialiste des machines à imprimer et à numéroter les tickets de chemins de fer, les registres, les billets de banque ;
  • Auguste Albaret, Angers 1840, Of.L.H. Of.M.A. : nombreux grands prix et médailles d'or aux expositions universelles et internationales (Londres 1862, Paris 1867, 1869, 1873, Paris 1878, 1884, Anvers 1885), modernisation des machines agricoles (machines à battre, rouleaux compresseurs), créateur de la locomotive à vapeur sur roue ;
  • Charles Horstmann, Châlons 1841 : directeur de plusieurs filatures (Nancy, Gisors, Haguenau), inventeur de métiers à tisser ;
  • Joseph Heusse, Châlons 1842 : perfectionne les machines à imprimer ;
  • Frédéric Quinson, Aix 1847 : invente une peigneuse pour les déchets de soie ;
  • Nezeraux, Angers 1849 : titulaire de 94 brevets dont celui d'une machine à calculer ;
  • Ignace Schabaver, Châlons 1850 : constructeur de machines et de tubines (Le Rialet) ;
  • Léandre Megy, Aix 1851 : 13 médailles d'or aux Expositions universelles (Lyon 1872, Paris 1878, Paris 1889...), inventeur, mathématicien, directeur associé de Sautter Lemonnier et constructeur d'embrayages progressifs, d'appareils de levage, de ponts-roulants et de treuils avec freins automoteurs, d’ascenseurs et monte-charges, et de machines à vapeur ;
  • Abel Boisseau, Angers 1856 : construit, avec Hippolyte Marinoni, les machines à imprimer rotatives ;
  • Hignette, Angers 1860 : concepteur de matériel de rizeries, amidonneries, meunerie ;
  • Antoine Bajac, Angers 1864 : médaille d'or à l'Exposition universelle de 1878 (Paris), inventeur de la charrue réversible dite Brabant, concepteur du premier tracteur à treuil (1909) ;
  • Eugène Daguin, Châlons 1865 : machines à oblitérer ;
  • Jean Combaluzier, Aix 1876 ; créateur avec Félix Roux (Aix, 1876) de l'entreprise d'ascenseurs Roux-Combaluzier (fusionné avec Schindler en 1969) ;
  • Félix Roux, Aix 1876 ; créateur avec Jean Combaluzier (Aix, 1876) de l'entreprise d'ascenseurs Roux-Combaluzier (fusionné avec Schindler en 1969) ;
  • Henri Lapipe, Châlons 1884 : vice président du comité d'administration du Syndicat des industries mécaniques de France (1909) ;
  • Alphonse Pégard, Châlons 1885 : concepteur de machines-outils ;
  • Léo Trouilhet, AM et Supélec : inventeur du fer à repasser et fondateur de la société Calor en 1917 (racheté par le groupe SEB en 1972);
  • Jules Jean Puech, Aix 1889, Of.LH. C.G.14-18 : administrateur-directeur général des Etablissements Delattre et Frouard réunis ;
  • Claude Gambin, Châlons 1900 : constructeur de fraiseuses ;
  • Henri Bruet, Lille 1904 : créateur des tours Cazeneuve ;
  • André Guinard, Cluny 1908 : fondateur de la société des Pompes Guinard (pompes rotatives à pistons) ;
  • Pierre Angénieux, Cluny 1925 et Supoptique 1929 : prix Nessim-Habif, 2 Oscars, fondateur d'Angénieux (aujourd'hui Thales), constructeur d'optiques de photo et de cinéma et de caméras pour vols spatiaux (NASA) ;
  • Marcel Sédille, Paris 1928 : turbines à vapeur et à gaz ;
  • Georges Henriot, Lille 1938, Of.O.M. : cinématique des engrenages ;
  • Cividino, Aix 1949 : président du conseil de surveillance de Redex ;
  • Claude Ponticelli, Châlons 1951 : président du conseil de surveillance de Ponticelli Frères ;
  • Alain Lucotte, Cluny 1963 : cofondateur et directeur des études de Cermex (1973-1997) ;
  • Claude Pichot, Aix 1965 : président de l'Association française des ingénieurs de maintenance ;
  • Marcel Giraud, Châlons 1967 : directeur général de Stäubli France ;
  • Counil, Bordeaux 1968 : directeur général de Redex ;
  • Gérard Roux, Cluny 1973 : président-directeur général de Koné France ;
  • Philippe Choderlos de Laclos, Cluny 1974 : directeur général du CETIM ;
  • Patrick Lacquement, Lille 1974 : président de Ponticelli Frères ;
  • Jean Souchal, Aix 1978 : président du directoire de Poma ;
  • Jean-Paul Huard, Cluny 1978 : vice-président du directoire de Poma ;
  • Pascal Haond, Cluny 1979 : directeur de la division oil and gas de Vallourec ;
  • Jean-Claude Guilleux, Angers 1980 : directeur général de Rabourdin Industrie ;
  • Pascal Vieugué, Châlons 1982 : directeur général adjoint de Redex ;
  • Jean-Luc Laval, Châlons 1988 : directeur marketing de Fives ;

Mode et Luxe

Naval

  • Hippolyte Petin, Châlons 1828 : fondateur de la Compagnie des Hauts Fourneaux, Forges et Aciéries de la Marine ;
  • Claude Goubet, Angers 1843 : inspecteur à la Compagnie des chemins de fer d'Orléans, inventeur du premier sous-marin opérationnel Goubet I dont il fit la démonstration à Cherbourg en 1891. En 1899, il présenta le Goubet II à Toulon ;
  • Charles Marzari, Châlons 1861 et Albert Dufont, Châlons 1865 : constructeurs des tourelles de marine ;
  • Albert Dupont, Châlons 1885 : construction des tourelles à 4 canons du croiseur cuirassé Dunkerque ;
  • Jules Tessier, Angers 1887 : concepteur des bâtiments de guerre, Gerfaut, Terrible, records mondiaux de vitesse (45 nœuds) ;
  • Maurice Lebrun, Châlons 1899 : membre de l'Académie de Marine (1946), introduit le soudage à l'arc avec électrodes enrobées (1913), conçoit et réalise le premier bateau de mer entièrement soudé (1920) aux chantiers navals de Caen, président de la Société française des ingénieurs soudeurs (1947) ;
  • Jean Fieux, Cluny 1902, Co.L.H. : prix Nessim-Habif et prix de la Marine de l'Académie des sciences, créateur d'un horizon artificiel orienté pour croiseur, d'un amortisseur de roulis, et de toute une famille de repères gyroscopiques adaptés à la stabilisation des télémètres et des projecteurs, créateur les freins d'appontage pour avions ;
  • Alfred Lafont, Aix, 1919 : membre de l'Académie de Marine, directeur de la construction navale aux Chantiers de l'Atlantique, il construit le France avec Jean-Paul Ricard (Aix 1919) ;
  • Jean-Paul Ricard, Aix 1919 : professeur à l'École supérieure du génie maritime (aujourd'hui ENSTA ParisTech) et directeur général technique de la Compagnie générale transatlantique, conçoit de grands paquebots : Ville de Marseille, Ville de Tunis, Flandres, Antilles, Napoléon ;
  • Henri Germain Delauze, Aix 1946 : membre de l'Académie des technologies[23] et prix Nessim-Habif, plongée en mer à très grande profondeur, membre de l'équipe du commandant Cousteau de 1952 à 1955, fondateur de la Comex en 1961 (exploitation du pétrole offshore), le premier à descendre à 335 m en saturation (1968). En 2003, il parvient à retrouver la trace du Lightning P38 à bord duquel a disparu Antoine de Saint-Exupéry en 1944 ;

Numérique

Santé

Services

  • Antonin Dougerolle, Cluny 1914 : administrateur de la Compagnie des Agents de Change de Lyon (1947-1954), membre de la chambre de commerce de Lyon ;
  • Hubert Martigny, Angers 1959 : cofondateur d'Altran Technologies[36] et propriétaire des pianos Pleyel et de la Salle Pleyel[37] ;
  • Bernard Blanc, Aix 1978 : directeur du développement des activités nucléaires d'Assystem ;
  • Gérard Brescon, Bordeaux 1978 : vice-président exécutif d'Assystem chargé des ressources humaines[38] ;
  • Alain Roumilhac, Bordeaux 1980 : président de Manpower France ;
  • Marc Pavagneau, Angers 1981 : psychanalyste spécialisé en psychosociologie industrielle ;
  • Stéphane Lapujoulade, Lille 1982 : directeur innovation et développement de Transdev ;
  • Xavier Wartelle, Lille 192 : directeur du French Tech Hub ;
  • Hubert Blay de Malherbe, Châlons 1984 : fondateur de Malherbe Design, dessine l'architecture des boutiques Dior Parfums (2002) ;
  • Gilles Bonnenfant, Aix 1984 : cofondateur et président d'Eurogroup Consulting[39] et président du think tank L'Observatoire Eurogroup Consulting depuis 2017, conseiller au commerce extérieur des Hauts-de-Seine, président de la Commission nationale d'attractivité de la France[40] ;
  • Eric Grumblatt, Aix 1987 : vice-président exécutif de Capgemini Consulting ;
  • Fabrice Lacombe, Châlons 1989 : président de Michael Page Europe[41] ;
  • Sébastien Breteau, Bordeaux 1992 : créateur d'Asia Inspection et lauréat du Prix PME Chine 2006 de la CCIFC ;
  • Mickaël Compagnon, Angers 1994 : président de la Chambre de commerce franco-slovaque ;
  • Gérald Murat, Bordeaux 2001 : vice-président exécutif excellence opérationnelle de Capgemini Consulting ;

Sports et Loisirs

  • Pierre Josserand, Cluny 1960 : cofondateur de la station de Val Thorens, résident directeur général de la SETAM ;
  • Alain Croses, Cluny 1961 : créateur de la société Skirail, créateur et directeur général de Doppelmayr France (anciennement Études des Transports) ;
  • Jean Bourcet, Cluny 1975 : président-directeur général de la SETAM ;
  • Jean-François Piard, Cluny 1975 : directeur d'exploitation de la SETAM ;
  • Joel Tiphonnet, Bordeaux 1979 : président de la région Asie Pacifique du Club Méditerranée ;
  • Jérôme Grellet, Cluny 1986 : directeur général de la SETAM ;
  • Laurent Fillion, Cluny 1987 : directeur d'exploitation de la Société des 3 vallées ;
  • Olivier Vezinhet, Cluny 1989 : directeur technique de la Compagnie du Mont-Blanc;

Transport et logistique

  • Denis Igert, Châlons 1988 : directeur général de Gefco Suisse ;
  • Cyrille Bonjean, Aix 1991 : directeur général de DB Schenker France ;
  • Jean-Alexandre Manchès, Cluny 2001 : directeur général de BMV ;

Sciences

Mathématiques

Physique

Buste d'Henri Gambey au cimetière du Père-Lachaise.

Chimie

  • Camille Faure, Aix 1857 : médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889, inventeur de l'accumulateur électrique industriel, concepteur d'un four électrique pour l'élaboration de l'aluminium (1883), présente à l'Académie des sciences, une note sur un procédé très économique de fabrication du chlore ;
  • Eugène Houdry, Châlons 1908, Of.L.H. : National Inventors Hall of Fame, consacre sa vie à la technique du traitement des pétroles par des procédés inédits et crée, aux États-Unis, 14 grandes unités de cracking catalytique qui donnent naissance à 67 usines, prend plus de 600 brevets. Grâce à son essence de pouvoir énergétique supérieur, les avions alliés surclassent leurs adversaires au cours de la dernière guerre mondiale ;
  • Alfred Champagnat, Aix 1925, ENSCS et ENSPM, Ch.L.H. : prix Nessim-Habif, médaille Redwood et prix scientifique de l'UNESCO, directeur scientifique de BP, extraction des protéines des résidus du pétrole, dépose plus de 100 brevets ;

Géographie

Géologie

Archéologie

  • Émile Prisse d'Avesnes, Châlons 1823 : égyptologue, dote la France des bas-reliefs de la salle des ancêtres de Thoutmès III, la fameuse stèle de Ramsès XV et le papyrus « Prisse », le plus ancien manuscrit du monde (4 373 ans avant notre ère), contribue avec Jean-François Champollion au déchiffrage de l'écriture égyptienne ;
  • Félix Faraut, Aix 1862 : astronome et archéologue, conseiller intime de S.A. Norodom, souverain du Cambodge, découvre de nombreux monuments Khmers ;

Enseignement

Politique

IIIe République

Seconde Guerre mondiale

IVe République

Ve République

Étranger

Armées

Officiers généraux

  • Lieutenant-général d'Empire Michel Ordener, Comte, Compiègne-Châlons 1800
  • Général d'Empire Louis Lejeune, Compiègne-Châlons 1802
  • Général d'Empire François Koenig, Châlons 1807
  • Amiral Joseph Barguillet, Angers 1862, Co.L.H. Méd. M. : le premier d'une longue liste d'ingénieurs Arts et Métiers mécaniciens généraux ;
  • Général de brigade Marie François Ganeval, Châlons 1868, Co.L.H C.G.14-18 Méd.M. : vétéran de la guerre de 1870 contre l'Allemagne comme engagé volontaire aux Francs-Tireurs des Vosges, lieutenant d'infanterie de marine lors de la campagne de Madagascar (1885), commande les Tirailleurs Malgaches à la prise de Tananarive en tant que chef de bataillon (1895) puis prend la direction du cercle d'Arivonimamo, commandant de la 2e Brigade de la 2e D.I.C. du Corps Expéditionnaire d'Orient (1915), mortellement blessé alors qu'il visitait les tranchées anglaises du ravin de l'Achi-Baba (Turquie) ;
  • Amiral Louis Jauch, Aix 1898 : président de l'Académie de Marine (1945-1946)[73], cofondateur de l'École spéciale des travaux aéronautiques ;
  • Vice-amiral Henri Chenais, Angers 1926 et Navale 1929, Co.L.H. G.C.O.M. C.C.V. : officier-mécanicien sur le sous-marin L'Ajax coulé lors de la bataille de Dakar le 24 septembre 1940, il est repêché par les Anglais et s'engage dans les Forces navales françaises libres (1941) aux côtés du général de Gaulle qui le décorera de la grand-croix de l'ordre national du Mérite (1969), organise les services techniques de la Marine de la France libre, chef du corps des Ingénieurs mécaniciens (1962-1968) ;
  • Général de division René Pechmajou, Angers 1931, Of.L.H. Co.O.M. : ingénieur général de première classe, résistant, libération de La Rochelle le 16 avril 1945, débarquement sur l’Île d'Oléron le 30 avril 1945, vétéran de la guerre d'Indochine (Saïgon), adjoint au directeur puis directeur du service central des approvisionnements (1963-1974) ;
  • Vice-amiral Henri Cochet, Châlons 1935 et EIM, Of.L.H. Co.O.M. : sous-chef d'état major de la Marine et secrétaire perpétuel de l'Académie de Marine[74] ;
  • Contre-amiral Georges Tilmont, Lille 1939, ENSPM et ESG, Of.L.H. Of.O.M. ;
  • Vice-amiral Pierre Narbey, Angers 1944 ;
  • Contre-amiral Yves Chaillon, Angers 1948, Ch.L.H. Of.O.M. ;
  • Général de corps d'armée Jean Tartanac, Angers 1954 ;
  • Général de corps d'armée Bernard Barbier, Angers 1959, Of.L.H. Of.O.M. ;
  • Général de division Noël Lhuissier, Angers 1959, Of.L.H. Of.O.M. : directeur du service central des approvisionnements de l'Armée de terre (1991-1995), commandant de l'École Supérieure du Matériel de Bourges (1995-1998) ;
  • Général de corps d'armée Jacques Neuville, Angers 1960 et ENSTA 1972 : directeur central du matériel de l'Armée de terre (1996-2000) ;
  • Général de corps d'armée Michel Moulinier, Angers 1962, ENSPM et CHEM : directeur central du matériel de l'Armée de terre (2000-2002) ;
  • Général de corps d'armée Jean-Pierre Bansard, Angers 1968, ESG et CHEM : sous-chef de l’état-major militaire international de l’OTAN pour la logistique, l’armement et les ressources ;
  • Général de corps d'armée Michel Barthelemy, Angers 1969 ;

Officiers supérieurs

Corps des Ingénieurs mécaniciens

  • Joseph-Auguste Mandin, Aix 1870, CH.L.H : ingénieur mécanicien de première classe, Officier breveté torpilleur, à bord du croisé cuirassier "Dupleix" division Extrême-Orient, puis du cuirassier Bouvet mort à son poste lors du naufrage de son navire coulé par une mine dérivante Turque, le 18 mars 1915 durant la Bataille des Dardanelles  ;
  • Jean-Augustin Souyri, Aix 1886 : médaille coloniale, explorateur et second maître mécanicien dans la marine, membre de la mission Jean-Baptiste Marchand (Congo-Nil), administrateur colonial des Territoires du Haut-Oubangui (Congo)
  • Edmond Egon, Châlons 1910 : ingénieur mécanicien en chef à bord du croiseur Dunkerque, navire amiral de la Flotte de l'Atlantique ;
  • Xavier Grall, Angers 1924 et EIM 1927, Ch.L.H. C.G.39-45 : ingénieur mécanicien de première classe à bord du croiseur Dunkerque, navire amiral de la Flotte de l'Atlantique, mort lors de la Bataille de Mers el-Kébir[77] ;
  • Albert Borey, Paris 1924 et Navale : ingénieur mécanicien en chef de première classe ;
  • Charles Battezzati, Aix 1925 et EIMM 1928, Ch.L.O. C.G.39-45 Méd.R. : ingénieur mécanicien de première classe (1938), rejoint la résistance au sein du réseau Gallia (1943), créateur des sociétés Smac et Pyromeca
  • Louis Laubie, Cluny 1928 et EIM 1931, Ch.L.H. : ingénieur mécanicien de première classe mort lors du naufrage de son sous-marin coulé au canon par un chalutier allemand le 19 décembre 1943 au large de Cassis lors de sa 2e patrouille sur les côtes de Provence ;

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, les gadzarts représentaient la quasi-totalité des élèves entrant dans le Corps des Ingénieurs mécaniciens.

Militaires de la Grande Guerre et de la Seconde Guerre mondiale

960 gadzarts sont titulaires à la fois de la Légion d'honneur et d'une Croix de guerre (1914-1918 ou 1939-1945).

Résistants

Compagnons de la Libération

Arts et Lettres

Architecture

Sculpture

Peinture

Musique

Lettres

  • Denis Poulot, Châlons 1847, Of.L.H. Ch.P.A. : philanthrope et essayiste, auteur du livre "Le Sublime" qui inspira L'Assommoir d'Émile Zola, maire du 11e arrondissement de Paris (1879-1882), inspecteur régional de l'Enseignement technique ;
  • Pierre Massot (alias Martin Charles), Aix 1895 : écrivain scientifique réputé[réf. nécessaire] ;
  • Constant Hubert, Angers 1899 : poète, lauréat de la société des Gens de lettres, vice-président de l'Académie Montaigne ;
  • Gaston Arthuis, Cluny 1903 : auteur dramatique, homme de lettres, disparu prématurément en 1928 ;
  • Guillaume Duval, Bordeaux 1975 : rédacteur en chef d'Alternatives économiques ;
  • Philippe Nessmann, Châlons 1987 : auteur pour la jeunesse ;
  • Mathieu Gabella, Lille 1997 et ENSPM : scénariste de bandes dessinées ;
  • Denis Guiot : critique littéraire et éditeur ;

Théâtre Cinéma

Radio, télévision, photographie

Jacques Honvault, 2013.

Activités diverses

Gadzarts de fiction

Annexes

Abréviations utilisées

Abréviation Signification Abréviation Signification
Ch.L.H. Chevalier de la Légion d'honneur Centrale École centrale Paris
Of.L.H. Officier de la Légion d'honneur CHEM Centre des hautes études militaires
Co.L.H. Commandeur de la Légion d'honneur EIM École des ingénieurs mécaniciens de la marine
Go.L.H. Grand-officier de la Légion d'honneur ENSPM École nationale supérieure du pétrole et des moteurs
Gc.L.H. Grand-croix de la Légion d'honneur ENSTA École nationale supérieure des techniques avancées
Co.Lib. Compagnon de la Libération ESG École supérieure de guerre
Ch.O.M. Chevalier de l'Ordre national du Mérite INSTN Institut national des sciences et techniques nucléaires
Of.O.M. Officier de l'Ordre national du Mérite Supaéro École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace
Co.O.M. Commandeur de l'Ordre national du Mérite Supélec École supérieure d'électricité
Go.O.M. Grand-officier de l'Ordre national du Mérite Supoptique Institut d'optique graduate school
Gc.O.M. Grand-croix de l'Ordre national du Mérite Telecom École nationale supérieure des télécommunications
Ch.P.A Chevalier des Palmes académiques X École polytechnique
Of.P.A. Officier des Palmes académiques
Co.P.A. Commandeur des Palmes académiques
Ch.M.A. Chevalier du Mérite agricole
Of.M.A. Officier du Mérite agricole
Co.M.A. Commandeur du Mérite agricole
Ch.A.L. Chevalier des Arts et des Lettres
Of.A.L. Officier des Arts et des Lettres
Co.A.L. Commandeur des Arts et des Lettres
Méd.M. Médaille militaire
C.G.14-18 Croix de guerre 1914-1918
C.G.39-45 Croix de guerre 1939-1945
Méd.R. Médaille de la résistance
C.C.V.14-18 Croix du combattant volontaire 1914-1918
C.C.V. Croix du combattant volontaire
Méd.A. Médaille de l'Aéronautique

Notes et références

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Arts et Métiers ParisTech.

Notes

Références

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.
  1. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/191-jean-krautter
  2. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/304-roland-vardanega
  3. https://www.lesechos.fr/19/03/2010/LesEchos/20639-086-ECH_roland-vardanega.htm
  4. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/273-paul-parni%C3%88re
  5. « De Valeo à Plastic Omnium », sur usinenouvelle.com/ (consulté le ).
  6. Danièle Licata, « Pierre Lecocq : ce catholique dirige en toute bonne foi », sur lexpress.fr, L'Express, (consulté le ).
  7. http://www.renaultsport.com/Bernard-Rey,141.html?lang=fr
  8. « Pour un Projet Industriel Jean-François Bérard - Prix des Ingénieurs de l'année », sur usinenouvelle.com/ (consulté le ).
  9. http://patrimoine.gadz.org/gadz/odier.htm
  10. « Alain Pouyat, l'innovateur sage », sur 01net, 01net (consulté le ).
  11. http://www.cimfra.fr/NR/rdonlyres/A0537FB6-DB85-46C2-AB03-933A6D685148/0/YvesRen%C3%A9Nanot2013.pdf
  12. « Yves-René Nanot », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « SAINT-GOBAIN PASCAL QUÉRU - Matériaux », sur usinenouvelle.com/ (consulté le ).
  14. A.S., « Christian Schenck devient Directeur de la branche Matériaux de Construction d'Imerys », sur batiactu.com, (consulté le ).
  15. « Rejoignez les décideurs / Top Management France », sur Top Management France (consulté le ).
  16. http://www.vicat.fr/fr/Investisseurs/Gouvernement-d-entreprise/Direction
  17. « Doras - Société leader régional en matériaux de construction », sur Doras (consulté le ).
  18. http://www.gdfsuez.com/groupe/gouvernance/comite-executif/biographies/
  19. « Pierre Dardenne un électricien aux commandes », sur usinenouvelle.com/ (consulté le ).
  20. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/178-jean-claude-raoul
  21. « Daniel Guillermin », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/351-henri-germain-delauze
  23. « Thomson-CSF Noël CLAVELLOUX Jean-Paul PERRIER Jacques VANNIER », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. « CNISF : Julien Roitman (Supelec) prend la présidence du Conseil national - Economie », sur usinenouvelle.com/ (consulté le ).
  25. « Thomson CSF Mouvements », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  26. « Motorola France Jean LAVIGNE », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/249-michel-neuve%20eglise
  28. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/146-herv%C3%A9-gallaire
  29. http://investing.businessweek.com/research/stocks/people/person.asp?personId=1525620&ticker=ATO:FP
  30. « Espace Presse », sur Safran (consulté le ).
  31. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/102-eric-benhamou
  32. (en) « Management - STMicroelectronics », sur STMicroelectronics (consulté le ).
  33. Laure Belot, « Rencontre avec Jonathan Benassaya, fondateur de Deezer », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  34. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/51-bernard-maitenaz
  35. AFP, « Altran: la course au chiffre des anciens dirigeants en correctionnelle », La Croix,‎ (lire en ligne).
  36. Marie-Aude Roux, « La saga Pleyel se termine en marche funèbre », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  37. http://www.assystem.com/fr/investisseurs/gouvernance.html
  38. Les Echos, « Gilles Bonnenfant », lesechos.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  39. EOLAS, « Composition du conseil d'administration - CNCCEF », sur www.cnccef.org (consulté le )
  40. http://www.leparisien.fr/economie/une-journee-avec-fabrice-lacombe-michael-page-29-01-2012-1834960.php
  41. http://www.academie-sciences.fr/academie/membre/Dautray_Robert.htm
  42. (en) « Portrait de Gadzarts - Raymond Vatier » [vidéo], sur Dailymotion (consulté le ).
  43. http://raymondvatier.fr/biographie/
  44. http://www.academie-technologies.fr/fr/members/192-jean-lou-chameau
  45. Clément Pétreault, « Jean-Lou Chameau, un Normand au pays du pétrole », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  46. http://www.letudiant.fr/educpros/personnalites/billoet-jean-louis-298.html
  47. http://www.letudiant.fr/educpros/personnalites/reynier-marie-730.html
  48. http://www.letudiant.fr/educpros/personnalites/idoux-jean-marc-338.html
  49. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=2403
  50. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=175
  51. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=7966
  52. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=6861
  53. http://www.senat.fr/senateur-3eme-republique/brunon_barthelemy1346r3.html
  54. http://www.senat.fr/senateur-3eme-republique/linard_desire0173r3.html
  55. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=5983
  56. http://www.senat.fr/senateur-3eme-republique/savary_alexis0797r3.html
  57. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=3609
  58. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=5334
  59. « Dijon / Paul Bur, maire sous l’occupation », sur bienpublic.com, Le Bien Public, (consulté le ).
  60. http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/IVRepublique/midol-lucien-24091883.asp
  61. http://www.senat.fr/senateur/pinchard_raymond000730.html
  62. http://www.leparisien.fr/val-d-oise/deces-de-robert-bichet-01-06-2000-2001412181.php
  63. http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/IVRepublique/bichet-robert-03101903.asp
  64. http://www.musee-resistance.com/spip.php?article245
  65. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=340
  66. http://www.senat.fr/senateur/revol_henri89037v.html
  67. http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/fiches_id/1116.asp
  68. http://www.micheldestot.fr/a-propos-michel-destot/
  69. http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/fiches_id/267003.asp
  70. http://www.necrologie.ci/communique.asp?id=20274
  71. http://www.gabonlibre.com/Gabon-Divungi-Di-Ndinge-quitte-la-politique-pour-devenir-agriculteur_a19257.html
  72. http://www.academiedemarine.com/anc_presidents.php
  73. http://gw.geneanet.org/samlap?lang=fr&m=NOTES&f=Listes%3AAcademie-de_Marine
  74. http://www.editions-harmattan.fr/auteurs/article_pop.asp?no=8246&no_artiste=13274
  75. « Île-Longue. Bernard Jacquet nouveau commandant », sur letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  76. http://www.ledrame-merselkebir.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=69&Itemid=34
  77. http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/219.html
  78. http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/1056.html
  79. AFP, « Libération: décès de Louis Magnat », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  80. « Alain Barrière », sur rfimusique.com, (consulté le ).
  81. http://www.legrandpointvirgule.com/content/un-peu-dhistoire
  82. http://www.memoire-du-cyclisme.eu/palmares/perchicot_andre.php
  83. https://www.ffr.fr/index.php/ffr/equipes_de_france/xv_de_france/tous_les_joueurs/gerintes_gilbert_19020816
  84. https://www.ffr.fr/index.php/ffr/equipes_de_france/xv_de_france/tous_les_joueurs/besson_marcel_19010331
  85. http://www.ffr.fr/index.php/ffr/equipes_de_france/xv_de_france/tous_les_joueurs/graciet_rene_19040724
  86. http://www.ffr.fr/index.php/ffr/equipes_de_france/xv_de_france/tous_les_joueurs/rapin_andre_19110418
  87. Day 1991, op. cit., Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Liens vers les sites Internet Arts et Métiers

  1. [Site de la société des ingénieurs Arts et Métiers, liste de gadzarts célèbres (page consultée le 12 mars 2014)].
  2. l [Site du patrimoine gadzarts, Grandes figures (page consultée le 12 mars 2014)].
  3. [Dernière lettre de Jacques Bonsergent (page consultée le 12 mars 2014)].

Bibliographie

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Modèle de source Arts et Métiers ParisTech.

Livres

  • Olivier Vercherand, Anne Téqui, Arts et Métiers, l'école de la technologie, Paris, Le Cherche midi, , 127 p. (ISBN 978-1-884964-23-7), Document utilisé pour la rédaction de l’article.
  • Charles R. Day (trad. Jean-Pierre Bardos), Les Écoles d'arts et métiers : l'enseignement technique en France XIXe-XXe siècles [« Education for the Industrial World. The Ecoles d’Arts et Métiers and the Rise of French Industrial Engineering, Cambridge (Mass.), Londres, MIT Press »], Belin, (1re éd. 1897) (ISBN 978-2-7011-1253-4), Document utilisé pour la rédaction de l’article.
  • Jean Primault, Châlons 1930 et al., Livre d’or : Bicentenaire gadzarts, Paris, Société des ingénieurs Arts et Métiers, (1re éd. 1980), 855 p., Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Périodiques