Les hommes préfèrent les blondes (film, 1953)

Les hommes préfèrent les blondes (film, 1953)
Les hommes préfèrent les blondes
Description de cette image, également commentée ci-après
Titre du film en version originale.

Titre original Gentlemen Prefer Blondes
Réalisation Howard Hawks
Scénario Charles Lederer
d'après Joseph Fields et Anita Loos
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie, film musical
Durée 87 minutes
Sortie 1953


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Marilyn Monroe et Jane Russell dans le film.

Les hommes préfèrent les blondes (Gentlemen Prefer Blondes) est un film musical américain de Howard Hawks sorti en 1953, adapté de la comédie musicale du même nom jouée à Broadway en 1949.

Synopsis

Cette comédie musicale se situe dans le milieu des danseuses de revues. Le scénario joue sur l'opposition totale entre les caractères des deux danseuses vedettes : d'une part, Lorelei Lee et d'autre part, Dorothy Shaw.

La première, blonde naïve, n'est intéressée que par les hommes riches et le mot « diamant ». La deuxième, brune à la répartie bien aiguisée, tombe toujours amoureuse d'hommes honnêtes mais peu fortunés, et ce au grand désespoir de son amie.

Car malgré tout ce qui les oppose, ces deux jeunes femmes sont les meilleures amies du monde. Elles sont bien décidées à partir en France pour découvrir Paris. Ce voyage est organisé par Lorelei aux frais de son richissime futur époux, Gus Esmond. Elle s'embarque sur un magnifique bateau avec Dorothy comme chaperon, toutes deux surveillées de près par un détective privé, Malone, engagé par le père de Gus.

Fiche technique

Distribution

Jane Russell dans le film.
Marilyn Monroe dans le film.

Acteurs non crédités :

Postérité

  • Le clip vidéo de la chanson Material Girl de Madonna s’inspire de la séquence de la chanson Diamonds Are a Girl's Best Friend[1]. En 1987, dans une interview donnée au New York Daily News, Madonna dit : « Eh bien, ma scène préférée de tous les films de Monroe est quand elle fait cette séquence de danse dans Diamonds Are a Girl's Best Friend. Et quand est venu le temps de faire un clip pour la chanson [Material Girl], j’ai dit, je peux juste refaire l’ensemble de cette scène et elle sera parfaite. […] Marilyn a été transformée en quelque chose qui n’est pas humain en quelque sorte, mais je peux comprendre cela. Sa sexualité était quelque chose par laquelle tout le monde était obsédé et je peux m’identifier à cela. Et il y avait certaines choses sur sa vulnérabilité dont je suis curieuse et par lesquelles je suis attirée. »[2]

Autour du film

  • Gentlemen Prefer Blondes est la seule comédie musicale d'Howard Hawks. Il y aborde deux sujets plutôt tabous pour l'époque : le sexe et l'argent.
  • Jane Russell fut payée 150 000 dollars, alors que Marilyn Monroe seulement 15 000[3].
  • Jane Russell étant plus grande que Marilyn Monroe, les talons des chaussures de Jane furent réduits, alors que ceux de Marilyn furent agrandis au maximum. Néanmoins la différence de taille se remarque quand même.
  • Un des danseurs qui accompagne Marilyn Monroe dans le numéro Diamonds Are a Girl's Best Friend est George Chakiris (en haut à droite sur l'escalier)
  • Le réalisateur voulait doubler la voix chantée de Marilyn Monroe et avait convoqué la chanteuse Marni Nixon dans ce but. Mais les studios durent admettre, tout comme Marni Nixon, que le résultat était « affreux »[incompréhensible] et Marilyn chante elle-même toutes ses chansons, mis à part quelques notes aiguës de Diamonds Are a Girl's Best Friend doublées par Nixon.[réf. nécessaire] Marni Nixon aura par la suite l'occasion de prouver son talent en doublant notamment Deborah Kerr dans Le Roi et moi (1956) et Elle et lui (1957), Natalie Wood dans West Side Story (1961) et Audrey Hepburn dans My Fair Lady (1964).
  • Le film Les hommes épousent les brunes (Gentlemen Marry Brunettes) de Richard Sale sorti en 1955 et dans lequel joue Jane Russell peut être considéré comme une suite.
  • Il s'agit de la seconde collaboration entre Monroe et le réalisateur.

Notes et références

  1. (en) Christopher Feldman, Billboard book of number 2 singles, Watson-Guptill, , 288 p. (ISBN 978-0-8230-7695-6)
  2. (en) J. Randy Taraborelli, Madonna : An Intimate Biography, Simon and Schuster, , 416 p. (ISBN 978-0-7432-2880-0, lire en ligne)
  3. : Les hommes préfèrent les blondes

Voir aussi

Liens externes