Le Terrier (site)

Le Terrier
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Site web

Le Terrier est un des plus anciens sites du web artistique français : fondé en et toujours dirigé par L.L. de Mars, il était au départ destiné à recueillir en ligne toutes les œuvres publiées par la revue littéraire et critique La Parole Vaine et les travaux plastiques de ses auteurs. Il accueille désormais les travaux de plus d'une centaine d'artistes et chercheurs contemporains dans tous les domaines de la création.

Histoire

Depuis 1998, le Terrier accueille les œuvres sonores (Olivier Mellano, Marc Poissenot, la STPO, Jean-Luc Guionnet etc.), littéraires (J.-C. Pagès, Charles Pennequin, P. Zunino, D. Christoffel, Antoine Hummel, etc.) et plastiques (S. Batsal, R. Johnson-Ross, P. De Jonckheere, Robert Varlez etc.) ; conçu comme une collection particulière par L.L. de Mars, ce rassemblement d'une centaine d'artistes n'est tenu par aucune thématique, aucune école particulière. Un bon nombre de ces œuvres ont été créées pour le site.

À partir de 2000, l'engagement personnel du webmestre dans le Copyleft ouvre dans le site un espace à la Licence Art Libre et aux œuvres qui y sont soumises. 2001 est le début d'une collaboration étroite avec deux autres sites du web artistiques français, Le Désordre et Le Portillon, engageant de nombreux échanges d'œuvres et des travaux collaboratifs en ligne et hors-ligne. Les travaux politiques prennent une place plus importante en 2002 après la création d'un espace réservé au terrain des luttes, artistiques ou non : Polis. Depuis sa naissance, le Terrier entraîne hors-ligne de nombreux autres évènements : concerts, colloques, spectacles, publications (actes des colloques, revues Chutes, Enculer, MMI, Pré Carré, Amici, CD, etc.).

Depuis 2009, le Terrier a ouvert de nouveaux espaces collaboratifs aboutissant à des ateliers collectifs en lignes vidéographiques, critiques, littéraires etc. (Laboratoire collectif d'animation expérimentale ou encore Laboratoire de la copie). En 2013, le Terrier a fondé sa propre maison d'éditions, PCCBA, qui accueille notamment la revue critique et théorique consacrée aux bandes dessinées Pré Carré.

L.L. de Mars a également placé en 2003 Pingouins (ouvrage publié en 1996 par Treize Étrange) sous licence Art Libre dont les planches ont été réutilisées par Alexis Kauffmann, fondateur de Framasoft, pour illustrer le logo et les sites du réseau[1].

Notes et références

  1. Alexis Kauffmann, « Un dessin pour un soutien - L.L. de Mars », sur Framablog, Framasoft, (consulté le 14 août 2013).

Annexes

Liens externes