Le Castor astral

Le Castor astral

Le Castor astral
Repères historiques
Création 1975
Dates clés 02-04-1991 immatriculation de la société
Fondée par Jean-Yves Reuzeau et Marc Torralba
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

Siren : 381 260 397

Siège social Bègles (France)
Dirigée par Marc Torralba
Langues de publication Français
Effectif 1 à 2 salariés en 2018
Site web www.castorastral.com
Données financières
Chiffre d'affaires 447 900 € en 2013

comptes récents non disponibles

Le Castor astral est une maison d'édition française indépendante.

Cofondée en 1975 par Jean-Yves Reuzeau, Chantal Chomette, Cat Dussillols et Marc Torralba, la maison concentre ses activités sur la musique, la littérature, la poésie et les essais[1].

Le nom Castor astral a été imaginé par Jean-Yves Reuzeau et Marc Torralba, alors étudiants bordelais, alors qu'ils survolaient le Québec en avion[2].

La maison publie aussi bien des textes d'auteurs du milieu du XXe siècle, comme Emmanuel Bove, Michel Fardoulis-Lagrange ou René Guy Cadou que des auteurs contemporains comme Alain Absire, André-Marcel Adamek, Franck Balandier, Daniel Biga, Philippe Blasband, Roland Brasseur, Mathieu Brosseau, Francis Dannemark, Guy Darol, Patrice Delbourg, André Grall Philippe Lacoche, Bernard Morlino, Michel Ohl, Lambert Schlechter, Hervé Le Tellier, François Tétreau, Tomas Tranströmer (prix Nobel de littérature 2011), Ying Luo, Régine Vandamme, Miriam Van hee, Cécile Coulon et le groupe Oulipo.

En 2011, lorsque Tomas Tranströmer reçoit le prix Nobel de littérature, Le Castor astral est l'éditeur chez qui le poète suédois a publié l'intégralité de ses ouvrages traduits en français[3].

Publications

La collection « Curiosa & Cætera », dirigée par Éric Poindron, édite ou réédite des livres rares ou insolites[4].

Liens externes

Notes et références

  1. Lectures sous l'arbre, « Le Castor Astral, éditeur invité ! », sur Médiapart, (consulté le 23 mars 2021)
  2. « Quarante berges pour le Castor astral », sur L'Humanité, (consulté le 23 mars 2021)
  3. Clément Solym, « Tranströmer, poète du Nobel, chez Gallimard et au Castor Astral », sur Actualitté, (consulté le 23 mars 2021)
  4. Hans Limon, « Eric Poindron, du coq à l’âme », sur Causeur, (consulté le 23 mars 2021)