Laurent Delahousse

Laurent Delahousse
Image illustrative de l’article Laurent Delahousse
Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Laurent Delahousse en 2013.

Naissance (53 ans)
Croix, (Nord)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Récompenses Prix Roland-Dorgelès (2009)
Médias actuels
Pays Drapeau de la France France
Média Télévision (depuis 1996) et Radio (en 2006)
Fonction principale
Historique
Radio Europe 1 (2006)
Télévision M6 (1999-2006)
France 2 (Depuis 2006)

Laurent Delahousse, né le à Croix (Nord), est un journaliste, animateur, producteur et réalisateur de télévision français.

Entre 2007 et 2017, il présente chaque week-end les journaux de 13 heures et de 20 heures sur France 2. À partir de la rentrée 2017, il laisse la présentation des journaux de 13 heures du samedi et dimanche, à Leïla Kaddour. Il conserve ceux de 20 heures du vendredi et samedi, et présente le dimanche une nouvelle grande émission intitulée 19 h le dimanche entre 19 heures et 21 heures, incluant le journal télévisé.

Biographie

Enfance, formation et débuts

Laurent Delahousse naît le à Croix (Nord)[1]. Fils d'un père administrateur de biens et d'une mère conférencière de musée, il grandit à Amiens, dans la Somme où il étudie à l'école Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle, puis au lycée La Providence[2],[3]. En parallèle de sa scolarité, Laurent Delahousse rêve de devenir footballeur professionnel et s'entraîne pour cela quotidiennement[réf. nécessaire].

Il suit des études supérieures à Paris, voulant devenir avocat pénaliste[3],[1]. Il obtient une maîtrise en droit des affaires et droit du travail à l'université Panthéon-Assas, ainsi qu'un DEA en droit privé[3].

Il commence sa carrière de journaliste en 1994 comme stagiaire au service politique de la station de radio RTL[3],[1]. En 1996, il rejoint la chaîne d'information en continu LCI ; journaliste au service politique et étranger, il présente aussi des journaux et un magazine hebdomadaire, Photo Hebdo, jusqu'en 1998[3].

1999 - 2006 : M6

Le , Laurent Delahousse arrive sur M6 comme rédacteur en chef et présentateur du magazine De quel droit ? jusqu'au , puis du magazine Jour J, du au [3].

À partir de 2000, il présente, sur M6, Secrets d'actualité, magazine de reportages d'investigation diffusé en deuxième partie de soirée[3]. Il présente également des soirées spéciales d'information, dont une sur la guerre en Irak[3]. En , il quitte M6 pour France 2.

En parallèle, de à la fin de la saison, il anime sur Europe 1, chaque lundi de 23 h à minuit, l'émission Générations Europe 1, consacrée à « La face cachée d’une tendance », et Le Club Tendances à partir de [4],[5],,[7].

Depuis 2006 : France 2

Présentateur des journaux du week-end sur France 2

Le , Laurent Delahousse devient le remplaçant de David Pujadas à la présentation du journal de 20 heures de France 2 en semaine[8], succédant à Carole Gaessler, qui quitte France 2 le .

Le , il devient le présentateur des journaux du week-end sur France 2, du vendredi au dimanche à 20 h et le samedi-dimanche à 13 h[8]. Ce remplacement de Béatrice Schönberg, épouse du ministre Jean-Louis Borloo, est d'abord présenté comme provisoire pour éviter toute polémique durant la campagne pour l'élection présidentielle, puis devient définitif fin mai avec la nomination de Jean-Louis Borloo comme ministre délégué à la Ville et à la Rénovation urbaine[9].

Tout en présentant les JT du week-end, dont il est également le rédacteur en chef, il crée et présente plusieurs magazines diffusés après les journaux de 13 heures du week-end. Depuis , il présente 13 h 15, le samedi chaque samedi après le journal[10]. Depuis , il présente sur le même principe chaque dimanche 13 h 15, le dimanche[11].

Par ailleurs, de à , il anime le magazine politique Un dimanche de campagne, consacré à l'élection présidentielle de 2007, chaque dimanche après le journal de 13 h[12].

Depuis , il présente Un jour, un destin, une émission qui essaye de décrypter la vie d'une personnalité publique[13].

En , il est pressenti pour rejoindre TF1 et devenir le joker (remplaçant lors des vacances) de Claire Chazal, mais choisit finalement de rester sur France 2[14]. TF1 dément ensuite avoir eu le moindre contact avec le journaliste[15].

En , il est à nouveau pressenti pour rejoindre TF1, cette fois en tant que titulaire du 20 heures en semaine, à la suite du départ de Laurence Ferrari, mais reste sur France 2[16].

En , l'hebdomadaire Paris Match réalise un sondage sur les « personnalités favorites des Françaises », dans lequel il se classe premier, devant Bixente Lizarazu et Antoine de Caunes[17].

À partir de la rentrée 2017, il abandonne la présentation des journaux de 13 heures du samedi et dimanche, qu'il animait depuis 10 ans, son joker Leïla Kaddour lui succédant à ce poste. Il conserve néanmoins la présentation des journaux de 20 heures du vendredi et samedi et présente le dimanche une nouvelle grande émission intitulée 19 h le dimanche, entre 19 h et 21 h, découpée en 3 parties[18]. En , il conserve 20 h 30 le dimanche, auquel s'ajoute, à partir du , 20 h 30 le samedi.

En tant que présentateur sur France 2, il bénéficie d'un salaire de 15 000 euros net par mois[19].

Interviews présidentielles

Le , aux côtés de Claire Chazal, Laurent Delahousse débat avec le président de la République, Nicolas Sarkozy, dans le cadre d'une émission explicative réunissant 16 millions de téléspectateurs[20].

Le , il effectue, de nouveau avec Claire Chazal, l'interview du président François Hollande à l'hôtel de la Marine[21] et celle du , au palais de l'Élysée[22].

Le , il effectue un entretien avec le président Emmanuel Macron (la 2e interview du président depuis le début de son quinquennat), dans un format inédit : 55 minutes de déambulation à travers différentes salles de l'Élysée. L'entretien est critiqué par certains, qui y voient une complaisance de Laurent Delahousse envers le président[23],[24],[25]. Cet entretien est suivi par environ 6 millions de Français[26].

Critiques

Laurent Delahousse est régulièrement l'objet de critiques d'Acrimed, qui l'accuse de complaisance dans ses interviews de plusieurs figures politiques françaises (dont François Baroin[27], Marine Le Pen et Emmanuel Macron[28] lors de la campagne présidentielle de 2017).

Réalisateur et présentateur de documentaires

À partir de , Laurent Delahousse présente l'émission Un jour, une heure sur France 2[29]. Proposant des documentaires sur des personnalités ayant marqué l'histoire, l'émission est déclinée en version hebdomadaire durant l'été 2007[29], rebaptisée Un jour, un destin[30]. Elle est diffusée en deuxième partie de soirée ou, occasionnellement, en première partie de soirée[31].

Avec Un jour, un destin, il décrypte la vie d'artistes (Romy Schneider, Anges et démons, en 2010[32]), de personnalités politiques (Jacques Chirac Intime en 2009[33], François Hollande et Nicolas Sarkozy : les ambitieux en 2013[34]) ou encore de personnages historiques (Klaus Barbie: sur les traces d'un criminel nazi en 2012[35]).

En , il présente Infrarouge XXL, toute une nuit de documentaires sur France 2[36].

Le , il commence à présenter une nouvelle série de documentaires Dimanche 20h55 avec pour premier thème « Vatican, histoire secrètes ». Le , il présente le second documentaire de la série ; intitulé « Jacques Chirac, l'homme qui ne voulait pas être Président ».

En il récupère la présentation chaque dimanche de la tranche 19 h-21 h sur France 2 avec 19 h le dimanche et 20h30 le dimanche respectivement avant et après le journal de 20 h.

En 2018, il réalise son premier documentaire, intitulé Monsieur, consacré à l'écrivain Jean d'Ormesson. Ce documentaire est destiné à une exploitation cinématographique.

Producteur

En , Laurent Delahousse fonde la société de production « Magneto Presse » avec les réalisateurs Serge Khalfon et Marc Berdugo, puis revend sa part soit 25 % du capital de l'entreprise en [37].

Vie privée

Laurent Delahousse est le cousin de Mathieu Delahousse[38].

Pendant plusieurs années, il vit en couple avec la journaliste Florence Kieffer, sœur de Tina Kieffer[39]. Ils ont ensemble deux filles, nées en 2005 et 2008, Liv-Helen et Sacha[40].

Il est le compagnon de l'actrice française Alice Taglioni, rencontrée lors d'une interview sur le plateau du journal télévisé de France 2[41],[42]. Le couple a une fille prénommée Swann née le [43] et un garçon Lino né en décembre 2019. Habitué du Cap-Ferret, il y possède une maison[réf. nécessaire].

Filmographie

Distinctions

En , Laurent Delahousse reçoit le prix Roland-Dorgelès, dans la catégorie « Télévision », pour son « attachement à la qualité de la langue française »[44].

Il reçoit à deux reprises un prix satirique de la cérémonie des Gérard de la télévision, en [45] et en janvier 2014[46],[47].

Liens externes

Notes et références

  1. a b et c Christine Deymard, « Laurent Delahousse : le "blond du paf" se confie ! », sur marieclaire.fr (consulté le ).
  2. [1], 20minutes.fr / Amiens, 17 mai 2008
  3. a b c d e f g et h « Laurent Delahousse », sur premiere.fr (consulté le )
  4. communiqué de presse d'Europe 1, « Laurent Delahousse rejoint Générations Europe 1 », sur lagardere.com,
  5. « Laurent Delahousse rejoint « Générations Europe 1 » », sur lefilradio.fr,
  6. « Laurent Delahousse et le «Club tendances» », sur lefilradio.fr,
  7. a et b Julien Lalande, « Laurent Delahousse au 20H de France 2 dès le 30 octobre », sur Ozap.com,
  8. Julien Lalande, « France 2 : Béatrice Schonberg va cesser la présentation du 20H », sur Ozap.com,
  9. « 13H15 le samedi, le magazine d'information de Laurent Delahousse sur France 2 », sur tele.premiere.fr (consulté le )
  10. Julien Mielcarek, « France 2 teste « 13h15 le dimanche » dès le 1er juin », sur Ozap.com,
  11. Julien Mielcarek, « Laurent Delahousse présentera "Un dimanche de campagne" », sur Ozap.com,
  12. « Ténébreux et relax... Le style Laurent Delahousse », 20 Minutes.fr, 18 décembre 2017.
  13. « Laurent Delahousse a finalement dit "non" à TF1 », sur JeanMarcMorandini.com,
  14. « TF1 dément avoir eu des contacts avec Laurent Delahousse », sur JeanMarcMorandini.com,
  15. « Laurent Delahousse: "Voilà pourquoi j'ai décidé de rester sur France 2 !" », sur JeanMarcMorandini.com,
  16. Laurent Delahousse en tête d'un sondage Paris Match des séducteurs sur gala.fr, mise en ligne le 3 janvier 2014 (consulté le 28 février 2014)
  17. « Laurent Delahousse quitte le 13 Heures de France 2 », sur tvmag.lefigaro.fr (consulté le )
  18. Frédéric Lemaire, « Que gagnent les journalistes ? Entre précarisation et salaires faramineux », sur Acrimed,
  19. Débat Sarkozy : Delahousse mène le bal, TVMag-LeFigaro, 30 janvier 2012
  20. « 14 juillet: l'interview de François Hollande suivie par 9,3 millions de téléspectateurs », 20 Minutes.fr, 15 juillet 2012.
  21. « Près de 7 millions de téléspectateurs devant Hollande le 14 juillet », BFMTV.com, 15 juillet 2013.
  22. « Macron sur France 2 : Delahousse critiqué pour son ton "mielleux" et "complaisant" », L'Express.fr,‎ (lire en ligne)
  23. « "ORTF", "brosse à reluire"... Politiques et journalistes critiquent le ton de l'interview d'Emmanuel Macron par Delahousse », 20 Minutes.fr, 18 décembre 2017.
  24. « Macron interrogé par Delahousse : Jean-Jacques Bourdin étrille une "interview complaisante" », Geoffroy Clavel et Alexis Annaix, The Huffington Post.fr, 18 décembre 2017.
  25. Benjamin Meffre, « Audiences : Emmanuel Macron ne booste pas le 20 Heures de France 2 », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  26. « « Affaire Fillon » : L’émotion de Laurent Delahousse (France 2) », sur acrimed.org, (consulté le )
  27. « Les entretiens d’embauche de Laurent Delahousse avec Marine Le Pen et Emmanuel Macron », sur acrimed.org, (consulté le )
  28. a et b S.L., « Delahousse en hebdo cet été », sur tele-2-semaines.fr,
  29. Julien Lalande, « Un jour / un destin : nouveau magazine ce soir sur France 2 », sur Ozap.com,
  30. « Chirac intime. "Un jour, un destin" accède au prime time », sur leblogtvnews.com,
  31. [2], Première, 18 août 2012
  32. Dans l'intimité de Chirac, LeFigaro, 28 juin 2008
  33. [3], TéléObs, 28 mai 2013
  34. [4], LaLibre, 10 janvier 2012
  35. « Laurent Delahousse présente « Infrarouge XXL : La nuit de documentaires », sur plateautele.francetv.fr,
  36. Emmanuel Schwartzenberg, « Laurent Delahousse tenu par France 2 », sur TV Magazine,
  37. « Actualité > Spectacles », sur Le Parisien,
  38. « Biographie de Laurent Delahousse », sur premiere.fr (consulté le )
  39. Sophie Bourgeois, « Laurent Delahousse, l'heureux papa Noël ! », sur plurielles.fr,
  40. Clémence Rougetet, « Laurent Delahousse et Alice Taglioni : l'amour au grand jour », Gala,‎ (lire en ligne)
  41. DR, « Ils ne cachent pas leur amour », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  42. « Laurent Delahousse : Le journaliste est papa pour la troisième fois ! », Pure People.com, 7 février 2016.
  43. Ministère de la Culture, « Remise du Prix Roland Dorgelès », sur culture.gouv.fr,
  44. Rania Hoballah, « Gérard 2012 : et les gagnants sont... », sur metronews.fr,
  45. Anaëlle Grondin, « Gérard de la télévision 2014: Tout le palmarès », sur 20minutes.fr,
  46. Raphaël Porier, « Le « Gérard » très trash de Laurent Delahousse censuré par Paris Première », sur programme.tv,