Lanceur lourd

Le lanceur Delta IV Heavy.

Un lanceur lourd est un lanceur spatial capable de placer une charge utile de masse comprise entre vingt et cinquante tonnes en orbite terrestre basse[1]. Un lanceur lourd se situe à mi-chemin entre un lanceur moyen et un lanceur super lourd.

Comparaison de lanceurs lourds

Lanceurs opérationnels

Caractéristiques des lanceurs lourds opérationnels (mise à jour le 23 août 2022)
Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vols réussis/Nbre de vols total Statut
Delta IV Heavy Drapeau des États-Unis États-Unis United Launch Alliance 28 790 14 220 350[2] 12 157 24 613 12/13 Opérationnel
Longue marche 5 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Académie chinoise de technologie des lanceurs (CALT) 25 000[3](planifiée)[4]
23 000 (CZ-5B)[5]
14 000[3](planifiée)[4]
13 000 (CZ-5)[5]
7/8 Opérationnel
Angara A5 Drapeau de la Russie Russie GNPKZ Krounitchev 24 500 6 600 3/3 3 vols de qualification effectués
Proton M Drapeau de la Russie Russie GNPKZ Krounitchev 23 000[6] 6 920[7] 100 4 348 14 451 101/112 Opérationnel
Falcon 9 FT Drapeau des États-Unis États-Unis SpaceX 22 800 (consommable)[8] 8 300 (consommable)[8]
5 500 (réutilisable)[9]
67[10]

(consommable)

2 939

(consommable)

8 072

(consommable)

168/170 Opérationnel
Falcon Heavy (version réutilisable) Drapeau des États-Unis États-Unis SpaceX 38 000-45 000 8 000 97[11] 2 553-2 155 12 125 3/3 Opérationnel
Ariane 5 ECA Drapeau de l’Union européenne ESA ArianeGroup 21 000[12] 10 700[13] 111/116 Opérationnel

Lanceurs en développement

Caractéristiques des lanceurs lourds en développement (mise à jour le 23 août 2022)
Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vol inaugural planifié Vols réussis/Nbre de vols total Statut
New Glenn Drapeau des États-Unis États-Unis Blue Origin 45 000 13 000 2023 0/0 Développement
Angara A7V Drapeau de la Russie Russie GNPKZ Krounitchev 40 500 202X 0/0 A l'étude
Vulcan Drapeau des États-Unis États-Unis United Launch Alliance 29 000 15 000 2022 0/0 Développement
Ariane 6 Drapeau de l’Union européenne ESA ArianeGroup 21 650 (A64) 5 000[14] (A62)
10 500 (A64)
2023 0/0 Développement
Terran R Drapeau des États-Unis États-Unis Relativity Space 20 000 2024 0/0 Développement

Lanceurs retirés du service

Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Masse sur
TLI
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vols réussis/Nbre de vols total Statut
Navette spatiale américaine Drapeau des États-Unis États-Unis Thiokol (SRBs)
Martin Marietta (ET)
Rockwell International (Orbiter)
24 500
(133 500 avec orbiteur)
3 810 300[15] 10 416[15] 50 874[15] 132/135[16] Retiré
Proton K Drapeau de l'URSS Union soviétiqueDrapeau de la Russie Russie GNPKZ Krounitchev 22 776[17] 85[15] 4 302[15] 18 359[15] 275/311 Retiré
Titan IVB Drapeau des États-Unis États-Unis Lockheed Martin 21 682[18] 5 761[18]
(9 000 avec l'étage supérieur)
250 - 350[18] 11 530 - 13 836 43 395 - 60 753 15/17 Retiré
Ariane 5 ES Drapeau de l’Union européenne ESA ArianeGroup 21 000[12] 8 000 8/8[19] Retiré

Projets abandonnés

Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vols réussis/Nbre de vols total Statut
Atlas V HLV Drapeau des États-Unis États-Unis United Launch Alliance 29 420[20] 13 000[20] 0/0 Projet abandonné
Ariane 5 ME border class=noviewer ESA EADS Astrium 23 000 12 000 0/0 Projet abandonné
OmegA Drapeau des États-Unis États-Unis Northrop Grumman Innovation Systems 22 000[21] 9 200[21] 0/0 Projet abandonné
VentureStar (SSTO) Drapeau des États-Unis États-Unis Lockheed Martin 20 412 0/0 Projet abandonné

Articles connexes

Références

  1. (en) NASA, « Draft Launch Propulsion Systems Roadmap: Technology Area 01 » [PDF], sur nasa.gov, (consulté le ).
  2. (en) Tory Bruno, « Hey @elonmusk, congrats again your heavy launch. Clarification: Delta IV Heavy goes for about $350M. That’s current and future, after the retirement of both Delta IV Medium and Delta II. She also brings unique capabilities, At least until we bring Vulcan on line. », sur Twitter,
  3. a et b (en) « New carrier rocket series to be built », China Daily,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a et b Capacité maximale annoncée pour la gamme "planifiée" de Longue Marche 5, notamment avec d'éventuels boosters plus puissants que les versions actuelles (CZ-5 & CZ-5B)
  5. a et b Version actuelle
  6. « Proton Launch System Mission Planner’s Guide, LKEB-9812-1990 », International Launch Services (consulté le )
  7. (en) « Proton-M », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b Version consommable (Falcon 9) : sans récupération des étages
  9. Version réutilisable (Falcon 9) : avec récupération du premier étage par rétrofusées
  10. (en) Michael Sheetz, « SpaceX raises prices for rocket launches and Starlink satellite internet as inflation hits raw materials », sur CNBC (consulté le )
  11. (en) SpaceX, « Capabilities & Services » Accès libre [PDF], (consulté le )
  12. a et b « Ariane 5 Users Manual, Issue 4, P. 39 (ISS orbit) », Arianespace (consulté le )
  13. « Ariane 5 bat son record d’emport à l’occasion de son 72e lancement consécutif réussi », Safran,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Ariane 6 - Les chiffres clés », sur cnes.fr
  15. a b c d e et f « Space Transportation Costs: Trends in Price Per Pound to Orbit 1990-2000 », Futron (consulté le )
  16. Space Launch Report - Active Launch Vehicle Reliability Statistics
  17. Charge utile record avec le lancement du module de service Zvezda de la partie russe de la station spatiale ISS.
  18. a b et c (en) « Fact Sheet - TITAN IVB », United States Air Force (consulté le )
  19. Au 12 décembre 2017
  20. a et b « Atlas Product Sheet, FINAL », United Launch Alliance (consulté le ).
  21. a et b « Next Generation Launch », sur www.spacelaunchreport.com (consulté le )