La roue tourne (association)

La roue tourne (association)

La roue tourne est une association dont l'objet social est d'aider les anciens artistes tombés dans le besoin.

Création

En 1943, Paul Azaïs (1902-1974), acteur familier du public, se fait renverser par une voiture alors qu'il rentrait à bicyclette du studio de tournage. Il passe 20 jours dans le coma et doit interrompre sa carrière. Trois jours de travail lui manquant pour bénéficier d'une couverture sociale, il traverse une période difficile. Il décide alors d'agir pour aider les artistes du spectacle en proie aux mêmes difficultés.

Ainsi, le , il fonde avec Janalla Jarnach une association d'entraide du spectacle (loi 1901) et d'assistance et de bienfaisance (loi du ) baptisée La Roue tourne.

Ils obtiennent beaucoup d'aide de la part d'amis. C'est sous les auspices présidentielles de Fernandel et le parrainage de Jean Marais et de Michèle Morgan que verra le jour le premier Comité d'honneur composé de Marcel Achard (de l'Académie française), André Bourvil, Charles Boyer, Jacques Brel, René Clair (de l'Académie française), Jean Cocteau (de l'Académie française), Annie Cordy, Paulette Dubost, Joseph Kessel (de l'Académie française), le Dr Bernard Lapay (de l'Académie de médecine), Noël-Noël, Marcel Pagnol (de l'Académie française), Tino Rossi, Serge (sculpteur), Sophie Stambat, Jacques Tati, Georges van Parys et Serge Veber (vice-président de la société des auteurs dramatiques).

Actions

Telle qu'elle se présente, La roue tourne étudie chaque cas en particulier en évitant de porter un jugement, favorise l'accès aux droits juridiques, sociaux, médicaux et aide financièrement les personnes les plus démunies en attente de leurs droits (loyers, factures d'électricité, nourriture…) et accompagne tous ceux qui sont dans la solitude tout en respectant leur dignité.

Lien externe