La leggenda del Piave (film, 1952)

La leggenda del Piave
Réalisation Riccardo Freda
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Film dramatique
Durée 95 minutes
Sortie 1952

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La leggenda del Piave est un film italien de Riccardo Freda, sorti en 1952.

Synopsis

Octobre 1917. Région du Piave (Vénétie). L'Italie est en guerre depuis deux ans. La comtesse Giovanna emmène son enfant malade en consultation à Vérone. Là, et, à l'inverse de ce qu'elle croyait, son mari, le comte Dolfin, lui apparaît comme un homme traître et cupide. Après une franche explication, elle le quitte. Son fils guéri, elle tente de rejoindre son château. Hélas, au cours d'un bombardement, elle est séparée de son enfant. Elle finit par le retrouver dans un chariot non loin d'un passage à niveau... Bouleversé, le comte Dolfin modifie radicalement son attitude. Il se comporte désormais en héros au champ de bataille. La comtesse n'en sait malheureusement rien et requiert le divorce auprès de son avocat...

Fiche technique

Distribution

Commentaires

Le titre du film de Riccardo Freda s'inspire d'une chanson célèbre, Canzone del Piave, écrite par le musicien napolitain Giovanni Gaeta et publiée en 1918. Elle a insufflé force courage aux troupes italiennes démoralisées par le désastre de Caporetto d'octobre-novembre 1917. Riccardo Freda aborde cet épisode historique - rarement traitée dans le cinéma italien - sans la tonalité politiquement critique d'un Francesco Rosi, ni non plus avec la touche mi-humoristique, mi-tragique d'un Mario Monicelli. Jacques Lourcelles estime qu'il s'agit plutôt « d'un film formellement très riche qui emprunte au mélodrame, au film d'aventures, à la fresque historique. »[1] Ce qui correspond, au demeurant, à la nature coutumière d'un cinéaste qui brille surtout dans les scènes d'action et de mouvement. « Le film ne refuse pas le réalisme, mais à condition qu'il ait une dimension épique et qu'il dépasse l'anecdote et la simple vérité d'un moment », écrit encore J. Lourcelles.

Notes et références

  1. Dictionnaire du cinéma - Les films - Robert Laffont, Paris, 1992