La Neuvelle-lès-Lure

La Neuvelle-lès-Lure
La Neuvelle-lès-Lure
Les maisons de long de l'Ognon.
Blason de La Neuvelle-lès-Lure
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lure
Maire
Mandat
Dominique Laffage
2020-2026
Code postal 70200
Code commune 70385
Démographie
Population
municipale
337 hab. (2018 en augmentation de 0,6 % par rapport à 2013)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 43′ 09″ nord, 6° 33′ 20″ est
Altitude Min. 300 m
Max. 336 m
Superficie 4,88 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Lure
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Lure-1
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
La Neuvelle-lès-Lure
Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône
Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
La Neuvelle-lès-Lure
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Neuvelle-lès-Lure
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Neuvelle-lès-Lure
Liens
Site web pays-de-lure.fr/la-neuvelle-les-lure.htm

La Neuvelle-lès-Lure est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie

Communes limitrophes

Hydrographie

L'Ognon coule du nord au sud.

Géologie

La Neuvelle-lès-Lure est construite sur le plateau de Haute-Saône dans la dépression sous-vosgienne[1]. Le territoire communal repose sur le bassin houiller stéphanien sous-vosgien[2].

Climat

Nuvola apps kweather.png Relevés des précipitations et heures d'ensoleillement à Lure[3]
Mois Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total année
Heures moyennes d'ensoleillement 54.1 85.9 124 159.6 190.5 218.2 251.7 220.6 175.1 126.3 71.2 55.7 1732.8
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 92.8 78.3 80.6 74.9 93.2 90.1 78 89.2 79.6 76.8 101.6 101 1036
Moyennes mensuelles de la vitesse du vent (km/h)
Nuvola apps kweather.png Relevés de températures à Lure
Mois Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Moyenne année
Températures minimales moyennes (°C) -2.7 -1.9 0.2 2.8 6.7 9.9 11.6 11.4 8.7 5.2 0.9 -2.1 4.2
Températures moyennes (°C) 0.8 2.5 5.4 8.7 12.8 16.1 18.2 17.8 14.9 10.5 4.9 1.4 9.5
Températures maximales moyennes (°C) 4.2 6.9 10.6 14.7 18.9 22.3 24.7 24.1 21 15.8 8.9 4.8 14.7

Urbanisme

Typologie

La Neuvelle-lès-Lure est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[4],[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Lure, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 33 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[7],[8].

Occupation des sols

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (50,4 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (52,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (26,5 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (26,2 %), forêts (17,4 %), prairies (15,6 %), zones agricoles hétérogènes (8,3 %), zones urbanisées (6 %)[9].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[10].

Projet d'aménagement et paysage

La commune fait partie du plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi) de la communauté de communes du pays de Lure (CCPL), document d'urbanisme de référence pour la commune et toute l'intercommunalité approuvé le [11]. La Neuvelle-lès-Lure fait également partie du SCOT du pays des Vosges saônoises, un projet de territoire visant à mettre en cohérence l'ensemble des politiques sectorielles, notamment en matière d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement et de paysage[12].

Toponymie

Subtus novam villam en 1209, La Novale ensuite.

Histoire

Le village au début du XXe siècle.

En 1855 ont été découvertes à proximité d'une voie romaine une centaine de médailles en argent.

Après la découverte du gisement de houille dans le secteur, le territoire communal est intégré en juin 1914 dans la concession de Saint-Germain, d'une superficie de 5 308 ha. Aucun chantier d'exploitation n'a lieu, retardé par les guerres mondiales, les crises du charbon et l'incertitude d'une rentabilité[13].

Politique et administration

Rattachements administratifs et électoraux

La Neuvelle-lès-Lure fait partie de l'arrondissement de Lure du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

La commune était historiquement rattachée depuis la Révolution française au canton de Lure. Celui-ci a été scindé en 1985 et la commune rattachée au canton de Lure-Nord. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du Canton de Lure-2[14].

La commune de La Neuvelle-lès-Lure fait partie du ressort des tribunaux d'instance, du conseil de prud'hommes et des baux ruraux de Lure, du tribunal des affaires de Sécurité sociale du Territoire de Belfort, du tribunal de grande instance du tribunal de commerce et de la cour d'assises de Vesoul, ainsi que de la cour d'appel de Besançon.

Dans l'ordre administratif, la commune est rattachée au tribunal administratif et à la cour administrative d'appel de Nancy[15],[16].

Intercommunalité

La commune est membre de la communauté de communes du pays de Lure, créée au .

Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes du pays de Lure.

Tendances politiques et résultats

La Neuvelle-lès-Lure est une commune marquée par sa forte tendance à la droite et surtout à l'extrême droite.

Résultats des élections européennes à La Neuvelle-lès-Lure (70200)[17]
1er 2e 3e 4e 5e
2019 RN

35,16 %

LREM

19,53 %

LR

12,50 %

EÉLV

7,81 %

PS

4,69 %

2014 FN

40,32 %

UMP

22,58 %

PS

12,90 %

FG

5,65 %

4,84 %

2009 UMP

29,73 %

PS

19,82 %

12,61 %

FN

9,01 %

NPA

9,01 %

2004 PS

26,36 %

UMP

20,00 %

FN

19,09 %

UDF

8,18 %

Les Verts

8,18 %

Résultats des élections présidentielles à La Neuvelle-lès-Lure (70200)[18]
1er tour 2nd tour
1er 2e 3e 4e 5e 1er 2e
2017 Le Pen (FN)

37,33 %

Fillon (LR)

19,11 %

Macron (EM)

15,56 %

Mélenchon (LFI)

15,56 %

Hamon (PS)

4,44 %

Le Pen (FN)

58,65 %

Macron (EM)

41,35 %

2012 Le Pen (FN)

30,23 %

Hollande (PS)

26,98 %

Sarkozy (UMP)

21,86 %

Mélenchon (PG)

12,56 %

Bayrou (MoDem)

4,65 %

Hollande (PS)

54,55 %

Sarkozy (UMP)

45,45 %

2007 Sarkozy (UMP)

25,68 %

Le Pen (FN)

24,32 %

Royal (PS)

20,72 %

Bayrou (UDF)

16,22 %

Laguiller (LO)

3,60 %

Sarkozy (UMP)

54,29 %

Royal (PS)

45,71 %

2002 Le Pen (FN)

30,17 %

Chirac (RPR)

16,76 %

Laguiller (LO)

13,41 %

Chevènement (MDC)

8,38 %

Jospin (PS)

6,70 %

Chirac (RPR)

65,95 %

Le Pen (FN)

34,05 %

Ce tableau montre la volonté de dégagisme qui attire l'électorat de la Neuvelle-lès-Lure. En 2002, le président sortant Jacques Chirac arrive bien loin derrière le populiste Jean-Marie Le Pen. Quant au Premier ministre sortant Lionel Jospin, il ne recueille pas plus de 6,7 % des voix, un score très faible pour le Parti socialiste. Si 2007 voit l'arrivée de l'UMP en tête des suffrages, c'est sans doute parce que le discours de Nicolas Sarkozy était volontiers un discours de rupture avec la présidence Chirac. 2012 suit la même tendance, puisque le président sortant n'arrive qu'en troisième place à la Neuvelle-lès-Lure, et est largement battu au second tour (plus largement qu'à l'échelle nationale). En 2017 à nouveau, le parti du président sortant ne dépasse pas le seuil des 5 %, et Emmanuel Macron, ministre sous François Hollande, est puni par les électeurs et électrices de la Neuvelle-lès-Lure qui le placent en troisième position à égalité avec le candidat populiste de gauche Jean-Luc Mélenchon. Le second tour accentue le phénomène en plaçant Marine Le Pen devant le candidat En Marche, tendance inverse à celle observée dans la population française dans son ensemble.

Liste des maires

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1959 mars 2014[19] Georges Laroyenne[20]   Agriculteur retraité
mars 2014[21],[22] En cours
(au 31 juillet 2016)
M. Dominique Laffage   Retraité

Population et société

Démographie

En 2018, la commune de La Neuvelle-lès-Lure comptait 337 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
345340414414492474465472487
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
454460459452476451430426386
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
364366328287273269255256311
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
253242249257254280324336333
2018 - - - - - - - -
337--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Éducation

L’ancienne école.

La commune disposait d'une école.

Économie

La majorité des habitants travaillent à Lure. On peut ainsi considérer le village comme une banlieue de Lure.

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason La Neuvelle-lès-Lure.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : Coupé : au premier de gueules plain, au second d'azur à la roue de moulin d'argent en pointe ; au pont droit d'une arche d'or brochant sur la partition.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel
  • La Neuvelle-lès-Lure sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.

Références

  1. « La dépression sous-vosgienne », sur http://www.caue-franche-comte.fr/.
  2. Édouard Thirria, Manuel à l'usage de l'habitant du département de la Haute-Saône, (lire en ligne), p. 184-185.
  3. « Luxeuil, Haute Saône(70), 271m - [1961-1990] », sur www.infoclimat.fr (consulté le 17 septembre 2009).
  4. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  5. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 3 avril 2021).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  7. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Lure », sur insee.fr (consulté le 3 avril 2021).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 3 avril 2021).
  9. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 16 mai 2021)
  10. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 16 mai 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  11. « Plan Local d'Urbanisme Intercommunal », sur le site de la communauté de communes du pays de Lure, (consulté le 16 mai 2021).
  12. « SCOT du pays des Vosges saônoises » [PDF], sur haute-saone.gouv.fr (consulté le 16 mai 2021).
  13. « En 1914, le bassin houiller de Ronchamp faillit avoir un voisin… », sur http://aetdebesancon.blog.lemonde.fr, .
  14. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. « Juridictions de Vesoul », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 7 mai 2014).
  16. [PDF]« Carte judiciaire », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 8 juin 2012).
  17. Ministère de l'Intérieur, « Européennes », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Europeennes (consulté le 3 juin 2021)
  18. Ministère de l'Intérieur, « Présidentielles », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles (consulté le 3 juin 2021)
  19. Chantal Lavoine, « Un règne de 55 ans : Il a été élu à la tête de son village en 1959. Le maire de La Neuvelle-lès-Lure, Georges Laroyenne ne fera pas de 10e mandat », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  20. « Georges Laroyenne fait Chevalier de l’Ordre national du Mérite », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  21. « Dominique Laffage candidat », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Conseiller municipal depuis 1995, et adjoint en 2008, Dominique Laffage, retraité de 62 ans, est marié et père de 3 enfants ».
  22. « Dominique Laffage succède à Georges Laroyenne », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  24. Olivier Bouras, « Aremis-Lure : coup de frein sur la piste ? : Le conseil national de protection de la nature émet un avis défavorable à la demande de dérogation déposée pour Aremis », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).