Léon II (empereur byzantin)

Léon II
Empereur romain d'Orient
Image illustrative de l’article Léon II (empereur byzantin)
Léon II représenté sur une pièce.
Règne
- (~10 mois)
Période Dynastie thrace
Précédé par Léon Ier
Co-empereur Zénon
Suivi de Zénon
Biographie
Nom de naissance Flavius Valerius Leo Iunior
Naissance ~467
Décès
Père Zénon
Mère Ælia Ariadnè
Empereur romain d'Orient

Léon II (latin : Flavius Valerius Leo Iunior Augustus), né vers 467 et mort en 474, est un empereur de l'Empire romain d'Orient durant l'année 474.

Biographie

Grâce à son beau-fils, Zénon (isaurien), l'empereur Léon Ier réussit à se débarrasser, en 471, du puissant chef de la milice Aspar. Sentant la mort approcher mais sachant que son beau-fils est peu populaire, Léon Ier proclame, le , son petit-fils César, le désignant ainsi pour lui succéder. Le 17 novembre suivant, Léon Ier élève son petit-fils à la dignité d'Auguste et fait ainsi de lui son co-empereur. À la mort de son grand-père Léon Ier le 18 janvier 474, Léon II devient ainsi seul empereur[1].

Mais, du fait de son jeune âge, Léon II est incapable de respecter la volonté de son grand-père et de résister aux pressions paternelles. Léon II accorde donc le , la dignité impériale à son père Zénon et en fait son co-empereur. Léon II décède le , moins d'un an après son accession à l'Empire. Les raisons de sa mort ne sont pas connues : selon certains, il serait mort naturellement de maladie, selon d'autres, son décès aurait été provoqué par son père. Adon de Vienne, affirme dans sa Chronique universelle que Zénon voulait faire tuer son fils mais que sa mère Ælia Ariadnè lui aurait substitué un autre enfant et que Léon II caché aurait été ensuite tonsuré et aurait vécu jusqu'au règne de Justinien Ier attaché au clergé d'une église de Constantinople. Ce récit est toutefois totalement légendaire[2].

Notes et références

  1. Venance Grumel, Traité d'études byzantines - I. La Chronologie, Presses universitaires de France, « Empereurs Romains : Empereurs d'Orient », p. 356.
  2. Rodolphe Guilland Études Byzantines chapitre I « La destinée des Empereurs de Byzance », Presses universitaires de France, Paris, 1959 p. 3

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

  • Louis Bréhier, Vie et mort de Byzance, Albin Michel, coll. L'évolution de l'humanité, Paris, 1946 (ISBN 2-226-05719-6).
  • François Zosso & Christian Zingg, Les empereurs romains (27 av. J.-C.-476 ap. J.-C.), éditions Errance, Paris, 1995, (ISBN 2877720837) : « Leon II », p. 201-202.