Léon Deffontaines

Léon Deffontaines

Léon Deffontaines en 2023.
Fonctions
Secrétaire général des Jeunesses communistes

(4 ans)
Prédécesseur Camille Lainé
Successeur Assan Lakehoul
Biographie
Date de naissance (28 ans)
Lieu de naissance Amiens
Nationalité française
Parti politique PCF (depuis 2016[1])

Léon Deffontaines, né le à Amiens (Somme), est un homme politique français, membre du Parti communiste français.

Il adhère en 2013 au Mouvement jeunes communistes de France et en est le secrétaire général de 2019 à 2023.

Porte-parole de Fabien Roussel pendant l'élection présidentielle de 2022, il est désigné tête de liste des communistes pour les élections européennes de 2024.

Biographie

Jeunesse et famille

Né le [2], Léon Deffontaines est le fils d'un fleuriste et d'une psychologue. Il est issu d'une famille d’agriculteurs[3],[4].

Débuts en politique

Il adhère en 2013 au Mouvement jeunes communistes de France[5],[6].

En 2014, alors qu'il est âgé de 18 ans et lycéen en classe de terminale économique et sociale, il est candidat en 17e position aux élections municipales de 2014 à Amiens, sa ville natale, sur la liste de Lutte ouvrière[2],[7].

Après avoir obtenu un baccalauréat ES[8], il entame des études en droit et sciences politiques, ainsi qu’en sciences de l’éducation[9].

Le début de son militantisme est marqué par la lutte des salariés du site de Goodyear d'Amiens, dont la fermeture en 2014 provoque le licenciement de plus de 1 100 personnes, et les mobilisations contre les réformes de François Hollande[5]. Il est secrétaire fédéral dans le département de la Somme du Mouvement des jeunes communistes de France en 2016. Puis, il est élu secrétaire général de ce mouvement en 2019 jusqu'à juin 2023[4],[10].

Lors de l'élection présidentielle de 2022, il est nommé porte-parole de Fabien Roussel[5].

À la suite du 39e congrès du Parti communiste français (PCF) en avril 2023, il intègre le comité exécutif de ce parti et en devient porte-parole[11].

Élections européennes de 2024

En juin 2023, il est pressenti pour prendre la tête de la liste communiste lors des élections européennes de juin 2024. Il est aussi envisagé qu'il soit en première position pour les communistes dans le cas d'une liste commune avec d'autres partis[12],[13]. Le , il est désigné, par le conseil national du PCF, chef de file des communistes pour les élections européennes de 2024[4]. Les adhérents du PCF le désignent tête de liste à 91 % des voix, au début du mois de novembre[14],[15],[16]. Plusieurs petites formations de gauche rejoignent cette liste « Gauche unie pour le monde du travail » : la Gauche républicaine et socialiste (GRS), L’Engagement (mouvement créé par l’ancien ministre Arnaud Montebourg) et Les Radicaux de Gauche[17]. Elle est composée pour un tiers de représentants du PCF, pour un tiers de responsables syndicaux, et pour un tiers de militants d’autres partis de gauche[18].

D'après Les Échos, il « entend, comme Fabien Roussel, afficher clairement ses différences avec le reste de la gauche, notamment Jean-Luc Mélenchon[11] ». Il milite ainsi, d'après Libération, pour le « travail émancipateur », pour l'énergie nucléaire et contre « l'écologie punitive[19] ». Il s'oppose par ailleurs à tout élargissement de l'Union européenne et au fédéralisme européen[20]. Son programme est décliné en trois priorités : une « Europe de la paix » agissant pour le Moyen-Orient et l’Ukraine ; une « Europe écologique » soutenant le fret ferroviaire et maritime (projets de ligne Lyon-Turin et de canal Seine-Nord Europe) ainsi que le développement des énergies nucléaire et renouvelables ; une « Europe sociale », revalorisant les salaires et se réindustrialisant, en rupture avec l'« Europe libérale[18] ».

Élections législatives de 2024

Suite à la dissolution de l'Assemblée nationale par le président de la République Emmanuel Macron, et dans le cadre du Nouveau Front Populaire, Léon Deffontaines est candidat aux élections législatives dans la troisième circonscription de la Somme[21].

Publications

  • Frédéric Boccara (dir.), Denis Durand (dir.), Catherine Mills (dir. et coordination), Paul Boccara, Gisèle Cailloux, Jean-Marc Canon, Pierre Yves Chanu, Betty Charnière, Sylvian Chicote et al., Les retraites : un bras de fer avec le capital : pour un enjeu de civilisation, Paris, Delga, coll. « Collection Actualité », , 265 p. (ISBN 978-2376071815, BNF 46554810)
  • Pour que jeunesse se fasse, Le Temps des cerises, , 100 p. (ISBN 978-2-37071-252-3)

Références

  1. Émilie Garcia, « Qui est Léon Deffontaines, le « bébé Roussel » tête de liste du PCF aux européennes », sur HuffPost, (consulté le ).
  2. a et b Alexandre Boudet, « Municipales: il est candidat alors qu'il n'a pas encore 18 ans », sur HuffPost, (consulté le ).
  3. « Européennes 2024 : qui est Léon Deffontaines, désigné tête de liste des communistes ? », sur Ouest-France, (consulté le ).
  4. a b et c Agence France-Presse, « Européennes : Léon Deffontaines désigné « chef de file » des communistes », Le Monde, (consulté le ).
  5. a b et c Lola Ruscio, « Léon Deffontaines, l’atout jeunesse du PCF », sur L'Humanité, (consulté le ).
  6. Diego Chauvet, « Européennes 2024 : Léon Deffontaines, l’Amiénois qui veut ramener les communistes à Strasbourg », sur L'Humanité, (consulté le ).
  7. « Liste Lutte Ouvrière Faire entendre le camp des travailleurs », sur www.archives-resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  8. « Résultat bac 2014 académie d'Amiens » Accès libre, sur resultat-bac.linternaute.com (consulté le )
  9. Justine Faure, « 5 choses à savoir sur Léon Deffontaines, en passe d'être désigné chef de file des communistes aux européennes », sur TF1 Info, (consulté le ).
  10. Marceau Taburet, « Léon Deffontaines, secrétaire général des Jeunes communistes : "Le look coco, c’est le rétro qui revient à la mode" », sur Libération, (consulté le ).
  11. a et b Paul Turban, « Européennes 2024 : qui est Léon Deffontaines, la tête de liste des communistes ? », sur Les Échos, (consulté le ).
  12. Célestine Gentilhomme, « Léon Deffontaines, le discret soldat de Fabien Roussel », sur Le Figaro, (consulté le ).
  13. Cyprien Caddeo, « Européennes : Léon Deffontaines proposé comme chef de file des communistes », sur L'Humanité, (consulté le ).
  14. Léna Coulon, « Léon Deffontaines, jeune communiste à l’assaut des européennes », sur Libération, (consulté le ).
  15. « Tableau du résultat du vote interne pour les européennes » [PDF] (consulté le ).
  16. Yves-Marie Robin, « Élections européennes. "Bosseur", "méthodique" : qui est Léon Deffontaines, le candidat communiste ? », sur Ouest-France, (consulté le )
  17. Hugo Struna, « Léon Deffontaines, tête de liste communiste : "Nous devons réaffirmer avec force la notion de subsidiarité" », sur EurActiv, (consulté le ).
  18. a et b Yves-Marie Robin, « Européennes : Léon Deffontaines, un communiste ambitieux », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  19. Alain Auffray, « Léon Deffontaines, le capital jeunesse », Libération,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le )
  20. Julie Carriat, « Léon Deffontaines, candidat du PCF aux européennes « dans la roue » de Fabien Roussel », Le Monde,‎ (lire en ligne Accès payant [22 avril 2024]).
  21. Par Pierre Maurer Le 14 juin 2024 à 10h31, « Législatives : le communiste Léon Deffontaines candidat dans la Somme », sur leparisien.fr, (consulté le )

Liens externes