L'Orbrie

L'Orbrie
L'Orbrie
L’église Saint-Vincent en .
Blason de L'Orbrie
Blason
L'Orbrie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Fontenay-le-Comte
Canton Fontenay-le-Comte
Intercommunalité Pays-de-Fontenay-Vendée
Maire
Mandat
Noëlla Lucas
2014-2020
Code postal 85200
Code commune 85167
Démographie
Gentilé Orbrien
Population
municipale
800 hab. (2016 en diminution de 2,56 % par rapport à 2011)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 29′ 23″ nord, 0° 47′ 02″ ouest
Altitude 62 m
Min. 5 m
Max. 104 m
Superficie 9,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
L'Orbrie

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
L'Orbrie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
L'Orbrie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
L'Orbrie
Liens
Site web Site officiel

L'Orbrie est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Géographie

Le territoire municipal de L’Orbrie s’étend sur 966 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 62 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 5 et 104 mètres[1],[2].

L'Orbrie se situe dans la plaine du Sud-Vendée entre Fontenay-le-Comte, Pissotte, Mervent et Saint-Michel-le-Cloucq. Elle est bordée par la Vendée qui est un affluent de la Sèvre niortaise. Une partie de son territoire est recouvert par la forêt de Mervent-Vouvant.

Histoire

Héraldique

Blason Blasonnement :
Parti : au premier, d'or aux trois chabots de gueules ; au second, mi-parti gironné de gueules et d'argent de huit pièces, les girons d'argent chargés de trois fasces aussi de gueules ; au peuplier d'argent mouvant de la pointe brochant sur le parti.
Commentaires : Le premier parti d'or aux trois chabots de gueules représente les armes de la famille Chabot.

Politique et administration

Liste des maires

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2001 Germain Theil[Note 1] Sans étiquette  
2001 2008 Danielle Gillier Sans étiquette retraitée de la fonction publique
2008 En cours Noëlla Lucas[3] Sans étiquette retraitée de collectivité locale
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 800 habitants[Note 2], en diminution de 2,56 % par rapport à 2011 (Vendée : +4,51 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
496484494560556622652657653
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
645583554540545603600561505
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
492482475388392400392437424
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
436465557670700774819825809
2016 - - - - - - - -
800--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,8 %, 15 à 29 ans = 14,8 %, 30 à 44 ans = 21,8 %, 45 à 59 ans = 29 %, plus de 60 ans = 16,8 %) ;
  • 51,5 % de femmes (0 à 14 ans = 20 %, 15 à 29 ans = 13,2 %, 30 à 44 ans = 20,7 %, 45 à 59 ans = 27,1 %, plus de 60 ans = 19 %).
Pyramide des âges à L'Orbrie en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,1 
12,5 
60 à 74 ans
12,0 
29,0 
45 à 59 ans
27,1 
21,8 
30 à 44 ans
20,7 
14,8 
15 à 29 ans
13,2 
17,8 
0 à 14 ans
20,0 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monuments

  • Église Saint-Vincent.
  • La plus vieille rue de l'Orbrie est la rue du Beauvoir. L'une des plus vieilles maisons y est encore ; elle date de 1644 (depuis, cette maison a été rénovée).
  • Il y a un très grand parc pour une petite commune comme celle-ci.
  • Un petit lavoir se situe dans la rue principale, la rue du Lavoir.

Personnalités liées à la commune

  • Alexandre Audé (1835 - 1918) : médecin, il a vécu à l'Orbrie et a donné son nom à la rue principale de la commune et également à une rue de Fontenay-le-Comte.
  • Clod'aria, écrivain née en 1916, de son vrai nom Suzanne Humbert-Droz, réside dans la commune.

Pour approfondir

Articles connexes

Lien externe

  • L'Orbrie sur le site de l'Institut géographique national
  • Site internet de la commune

Notes et références

Notes

  1. Réélu en 1995.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. « Commune 11978 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « L’Orbrie », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  9. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 » [archive du ], sur insee.fr (consulté le 5 juin 2011)