L'Espoir à gauche

L'espoir à gauche est une association créée en [1] rassemblant des partisans du Parti socialiste (France). Elle incarne un courant politique initié en par les partisans de Ségolène Royal au Congrès de Reims de . Ce mouvement, fait suite au résultat de la Motion « L'espoir à gauche, fièr(e)s d'être socialistes », que Vincent Peillon a soutenu lors de ce congrès.

Depuis le début le président est David Assouline et son secrétaire général est Patrick Mennucci[2].

Questionné sur le fait que ce courant puisse faire doublon avec Désirs d'avenir, Vincent Peillon a déclaré : « Il y a un courant, dans lequel Ségolène a été, qui l'a soutenue, dans lequel elle reste, qui travaille avec elle, mais qui a maintenant son autonomie[3]». De fait, sa réunion fondatrice s'est déroulée en l'absence de Ségolène Royal, alors en déplacement à l'étranger[4].

Lien externe

Notes et références

  1. J.O. du 7/03/2009
  2. Jean-Michel Normand, journaliste au Monde
  3. « Pourquoi Peillon prend ses distances avec Royal », Libération, (consulté le )
  4. « Les royalistes se réunissent... sans Royal », Le Figaro, (consulté le )