L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu
Image illustrative de l’article L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu
Edition Albin Michel, 2018

Auteur Bernard Werber
Pays Drapeau de la France France
Genre Science-fiction
Éditeur Albin Michel
Lieu de parution Paris
Date de parution 1993
ISBN 2-226-06583-0

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu est une œuvre de fiction se présentant comme encyclopédique, issue de l'imagination de l'écrivain français Bernard Werber, parue pour la première fois indépendamment de son œuvre originale en 1993 dans l’édition Albin Michel. Elle est basée sur des passages encyclopédiques fictifs en préambules de chapitres des livres composant la Trilogie des Fourmis (Les Fourmis, Le Jour des fourmis et La Révolution des fourmis), qui auraient été écrits par le personnage d'Edmond Wells, et qui sont également présents dans les cycles des anges et des dieux, ainsi que dans Troisième humanité et Micro-Humains.


Historique de création

L'ouvrage a été publié pour la première fois en 1993. Il a depuis été réédité plusieurs fois, notamment sous les noms de Livre secret des fourmis et Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu. Lorsqu'il est cité dans les différents romans de Werber, il est souvent plus simplement désigné comme l’ESRA ou l’Encyclopédie. C’est cependant en 1991 que l’on prend connaissance de l’existence de l’encyclopédie via le personnage de Nicolas Wells et de M. Gougne dans la Trilogie des Fourmis.

Description

Il s'agit avant tout d'un recueil d'éléments surprenants, existants dans l'univers fictif de Werber : des anecdotes variées sur de nombreux sujets, permettant à l'auteur d'amener des réflexions philosophiques valables dans son univers. Il aborde ainsi la physique, la philosophie ou la métaphysique. Par exemple, il présente et explique au lecteur l'équation contradictoire 1 + 1 = 3 (il utilise dans sa pseudo-démonstration une division par zéro, procédé générateur de contradictions dans les mathématiques en dehors de l'univers fictif de Werber). Cette formule revient régulièrement dans L’Encyclopédie en tant que métaphore : l'union de deux êtres est plus puissante que leur simple somme, deux choses seront toujours plus fortes associées que dissociées.

Contenu

Le livre se compose de 12 chapitres, et en tout de 245 courts passages encyclopédiques. Les passages encyclopédiques peuvent varier de plusieurs pages à un court paragraphe.

Critique

Il est à noter qu'un grand nombre de « faits » ne sont pas protégés par des sources fiables. Dans la théorie des jeux, les recherches du scientifique américain Anatoly Rapoport sur la stratégie de la « coopération » sont vaguement présentées. L'insistance de l'auteur sur l'ablation des cordes vocales du chien singapourien ne correspond pas à la réalité également[1]. De plus, Werber est devenu un partisan du mythe de seulement 10 % d' utilisation du cerveau, qui a ensuite été réfuté par les scientifiques[2],[3].

Aussi, les "anecdotes" (comme il le décrit lui-même) ne permettent pas d'établir de réels faits scientifiques car elles ne sont que la croyance de l'auteur. Certaines sont trop courtes pour se faire une opinion sur un sujet et peu détaillées.

Éditions

Première version

  • 1993 : Le Livre secret des fourmis : Encyclopédie du savoir relatif et absolu / illustrations Guillaume Aretos. Paris : Albin Michel, 1993, 128 p. (ISBN 2-226-06583-0)
  • 1999 : Le Livre secret des fourmis : Encyclopédie du savoir relatif et absolu / illustrations Guillaume Aretos. Paris : J'ai lu (no 4741), 10/1999, 310 p. (ISBN 2-290-04741-4)

Deuxième version

  • 2000 : L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu. Paris : Albin Michel, 11/2000, 263 p. (ISBN 2-226-12041-6)
  • 2000 : L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu. Paris : Le Grand Livre du mois, Paris, 263 p. (ISBN 2-7028-6237-3)
  • 2003 : Le Livre secret des fourmis. Paris : Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche » (no 15576), 04/2007, 282 p. (ISBN 2-253-15576-4)
  • 2007 : L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu. Paris : Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche » (no 15530), 08/2007, 269 p. (ISBN 2-253-15530-6)

Troisième version

  • 2009 : Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu. Paris : Albin Michel, 04/2009, 586 p. (ISBN 978-2-226-18654-6)
  • 2009 : Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu. Paris : Le Grand Livre du mois, 586 p. (ISBN 978-2-286-05559-2)
  • 2011 : Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu. Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche » (no 32324), 08/2011, 665 p. (ISBN 978-2-253-16029-8)

Quatrième version

  • 2018 : Encyclopédie du savoir relatif et absolu : livres I à XI et suppléments. Paris : Albin Michel, 10/2018, 704 p. (ISBN 978-2-226-43884-3) Dans ce recueil, sont réunis les extraits de l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu : des Fourmis jusqu'aux tout derniers romans, tout ce qui a été publié de l'ESRA dans tous les livres de Bernard Werber...

Cinquième version

  • 2019 : Encyclopédie du savoir relatif et absolu des chats : Livres XI & XII. Paris: Albin Michel, 30/10/2019, 160 p. (ISBN 978-2226445551). Recueil rassemblant les passages de l'encyclopédie dans Demain les chats et Sa majesté des chats.

Liens externes

  • ESRA online, une Encyclopédie du savoir relatif et absolu qui est la version officielle construite par les internautes et soutenue par Bernard Werber.

Notes et références

  1. « Singaporeans go barking mad over bid to silence dogs | Reuters », sur web.archive.org, (consulté le 17 juin 2021)
  2. (en) Robynne Boyd, « Do People Only Use 10 Percent of Their Brains? », sur Scientific American (consulté le 17 juin 2021)
  3. Beyerstein Barry L., D'où vient le mythe selon lequel nous n'utilisons que 10 % de notre cerveau ? à Sergio Della Sala. Mythes de l'esprit : Explorer les hypothèses populaires sur l'esprit et le cerveau, (ISBN 0-471-98303-9), pages 3-24.