L'Autoroute du soleil

L'Autoroute du soleil
One shot
Baru dédicaçant l'Autoroute du soleil au Festival international de géographie 1995.
Crédit image:
Photographe de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, dans le cadre de sa mission ; scan par Ji-Elle
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Baru dédicaçant l'Autoroute du soleil au Festival international de géographie 1995.

Auteur Baru
Genre(s) course-poursuite[1]

Personnages principaux Karim, 22 ans ; Alexandre, 17 ans[1]
Lieu de l’action France
Époque de l’action XXe siècle

Éditeur Casterman
Collection Manga Casterman
Première publication 1995 (France)
ISBN 2-203-37206-0

Prépublication Morning
Alph-Art du meilleur album 1996

L'Autoroute du soleil est une bande dessinée du Français Baru réalisée entre 1991 et 1994 à la suite d'une commande de la maison d'édition japonaise Kōdansha qui l'a publiée à l'été 1994 dans sa revue Morning. Éditée par Casterman en 1995 dans sa collection « Mangas », elle a obtenu l'Alph-Art du meilleur album français au festival d'Angoulême 1996.

Synopsis

L’Autoroute du soleil raconte la fuite du français d'origine maghrébine Karim Kemal (22 ans) et du fils d'immigrés italien Alexandre (17 ans) depuis leur ville déshéritée de la Lorraine industrielle vers le sud de la France après que Kamel a couché avec la femme de Raoul Faurissier, cadre local d'un parti d'extrême-droite qui les poursuit avec sa bande. En l'absence de contraintes de paginations, cette histoire étant destinée au marché japonais, Baru a pu développer cette cavale sur 430 pages, et ainsi atteindre une complexité dans la caractérisation supérieure aux bandes dessinées habituelles et décrire finement le contexte délétère et les problèmes sociaux de la France du début des années 1990[2].

Récompenses

Publications

En japonais

  • L'Autoroute du soleil, dans Morning, été 1994.

En français

  • L'Autoroute du soleil, Casterman, coll. « Manga Casterman », .
  • L'Autoroute du soleil, Casterman, coll. « Écritures », 2 vol., .
  • L'Autoroute du soleil, Casterman, coll. « Écritures », .
  • L'Autoroute du soleil, Casterman, coll. « Essentiels Écritures », . Édition numérotée tirée à 3000 exemplaires.

Références

  1. a et b Gravett 2012.
  2. Glasser (2003), p. 79
  3. Mattéo Sallaud, « BD : au festival d’Angoulême, le prix du meilleur album prend du poids chaque année », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)

Bibliographie

  • Benoît Mouchart, « L'Autoroute du soleil », dans Primés à Angoulême, Angoulême : Éditions de l'An 2, 2003, p. 78-79.
  • Paul Gravett (dir.), « De 1990 à 1999 : L'Autoroute du soleil », dans Les 1001 BD qu'il faut avoir lues dans sa vie, Flammarion, (ISBN 2081277735), p. 612.