L'Amour qui brûle en moi

L'Amour qui brûle en moi

Album de Sheila
Sortie 1976
Enregistré

Paris Drapeau de la France France

Studio CBE
Genre Variété
Producteur Claude Carrère
Label Carrère

Albums de Sheila

L'Amour qui brûle en moi est un album studio (et une chanson) de Sheila sorti en 1976.

À noter que la pochette ouvrante de ce disque ne contient plus de dédicace, ni la représentation du petit lion logo fétiche de l'artiste, ce qui est une première depuis 1963.

Les photos sur la pochette de cet album sont de James Andanson, Paul Rody, Tony Frank.

Liste des titres

(entre parenthèses: crédits des compositeurs et auteurs, et, entre guillemets, les titres originaux, lorsqu'il s'agit d'adaptations de titres étrangers). L'Amour qui brûle en moi est l'adaptation française d'un titre italien Homo composé par le groupe italien UT.

  1. L'amour qui brûle en moi ("Homo", Granieri-Tallarita-Tomassini/Claude Carrère & Jean Schmitt)
  2. Flagrant délit de tendresse ("Slow talking boys", J.Kongos-P.Leroy/ Claude Carrère & Vline Buggy)
  3. La voiture ("My ole Man" Myriam Taffy/ Claude Carrère & Vline Buggy)
  4. Une fille ne vaut pas une femme (Michel Laurent/ Claude Carrère)
  5. C'est écrit (Aline Dona-Sylvain Lebel-Claude Carrère)
  6. Les femmes (Christine Charbonneau/ Claude Carrère & Jean Schmitt)
  7. Patrick, mon chéri (Schmitz-Van Ostiindië-P.Koelewijn-Hoebee/ Claude Carrère & Jean Schmitt)
  8. Un prince en exil ("Linda bella Linda" Sentacruz-Speccia-Zacar-Querrencio / Claude Carrère & Jean Schmitt)
  9. Good bye my love ("Good bye my love", G. Shepard/ Claude Carrère & Jean Schmitt)
  10. Les nuits de musique ("Rangers Matthew Smith and Green"/ J.Kongos-P.Leroy/ Claude Carrère & Jean Schmitt)

L'album

Mention des crédits musicaux et production de l'album:

  • Basse: Tonio Rubio
  • Batterie: Pierre-Alain Dahan
  • Guitares: Claude Engel, Slim Pezin
  • Orchestration: souvent Mat Camison
  • Studio: CBE- Bernard Estardy et son compère J.-L. Proust
  • assistante: Mimi

Production

France

  • Réédition de l'album :
    • CD CD autolev crop.jpg Warner Music 51011333224 date de sortie : 2006.
    • 33 tours / LP Stéréo 45rpm.jpg Warner Music, (édition picture disc) - date de sortie : novembre 2016.

Étranger

Les extraits de l'album

  • Un prince en exil / à noter que la face B de ce single est la chanson Personne d'autre que toi qui elle est extraite de l'album précédent Quel tempérament de feu.
  • Patrick mon chéri / Good bye my love
  • Les femmes / Les nuits de musique
  • L'amour qui brûle en moi / La voiture
  • Le titre Une fille ne vaut pas une femme a été mis en face B du single L'Arche de Noé (ce dernier titre n'était pas inclus dans cet album).

À noter que L'Arche de Noé n'apparaît sur aucun album studio de la chanteuse.

Autour de l'album

  • À noter aussi que, lors du premier pressage, le verso de la pochette ouvrante mentionnait par erreur le titre "Une fille ne vaut pas une femme" en "Une fille n'est pas une femme". Sans doute parce qu'à l'origine, l'auteur du morceau avait choisi ce titre (bien que le refrain soit "Une fille ne vaut pas une femme"). Mais le second pressage et les suivants ont corrigé cette "erreur". Idem pour la remastérisation de l'album en CD en 2006. On peut cependant déplorer, pour l'édition CD, dans le livret, un montage erroné dans le recopiage des paroles pour les titres "La Voiture" et "Flagrant délit de tendresse".
  • En 1971 dans l'album Love - Les Rois mages ("7 chansons nouvelles"), il y avait déjà eu une approximation dans les crédits puisqu'une chanson, "Accordez-vous" (chanson de Gilbert Bécaud paraît-il) non retenue finalement, signalée aussi sur le verso de la pochette ouvrante, ne figure pas sur le disque. La version CD, évidemment, a aussi rectifié le tir.
  • L'album "L'Amour qui brûle en moi" correspond à la tentative d'un changement de style discographique pour la chanteuse. Plus élaboré, plus romantique (les titres L'amour qui brûle en moi, C'est écrit, Une femme ne vaut pas une femme, Flagrant délit de tendresse en témoignent), ils signent l'accession d'une maturité plus évidente pour SHEILA qui a 31 ans au moment de l'enregistrement de cet album. Les photos choisies pour illustrer l'album, la publication des paroles dans la pochette ouvrante, la suppression de toute dédicace et du logo "petit lion" vont dans ce même sens.
  • Il en sera de même en 1983, lors de l'enregistrement de l'album "On dit". On comprend mieux rétrospectivement que SHEILA, agacée par l'obstination de son manager Claude Carrère à lui faire chanter des titres plus légers, ait souhaité se libérer de cette emprise pour, enfin, interpréter des chansons plus proches de sa sensibilité. "L'Amour qui brûle en moi" (comme l'album Love contenant plusieurs inédits ("7 Chansons nouvelles")) préfigure cette volonté chez SHEILA de ne pas être considérée comme une "machine à vendre des tubes" mais aussi comme une interprète à part entière.
  • L'Arche de Noé était déjà bien annoncée, dès le mois de mai 1976, comme une nouvelle chanson de Sheila dans la presse "dite jeune" comme Hit magazine ou Podium. Ce titre ne figurera finalement pas sur l'album L'Amour qui brûle en moi sorti en , car L'Arche de Noé a été bien gardée par Claude Carrère dans un tiroir, donc en réserve, et finalement éditée en mars 1977. Un Disque d'Or (compilation de tubes) avec comme titre L'Arche de Noé sortira fin 1977.