Ksar Hellal

Ksar Hellal
Blason de Ksar Hellal
Héraldique
Ksar Hellal
Vue de l'hôtel de ville de Ksar Hellal.
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Monastir
Délégation(s) Ksar Hellal
Maire Lazhar Gabsi[1]
Code postal 5070
Démographie
Population 49 376 hab. (2014[2])
Géographie
Coordonnées 35° 39′ nord, 10° 54′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tunisie
Voir sur la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Ksar Hellal
Géolocalisation sur la carte : Tunisie
Voir sur la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Ksar Hellal
Liens
Site web www.commune-ksar-hellal.gov.tn

Ksar Hellal (arabe : قصر هلال) est une ville du Sahel tunisien située à une vingtaine de kilomètres au sud de Monastir.

Rattachée administrativement au gouvernorat de Monastir, elle constitue une municipalité qui compte 49 376 habitants en 2014[2]. Cette dernière, créée le [3].

Géographie

La ville de Ksar Hellal est délimitée par Sayada à l'est, de Moknine au sud, Touza à l'ouest ainsi que Lamta, Bouhjar, Bennane et Bodheur au nord.

Municipalités limitrophes de Ksar Hellal[4]
Lamta / Bouhjar
Ksibet el-Médiouni Ksar Hellal[4] Sayada
Moknine

Toponymie

La fondation de la ville renverrait à la geste hilalienne selon l'archéologue M'hamed Hassine Fantar qui relève la présence des noms Zoghba et Marâa sur place[5].

Histoire

Délégués au congrès du Néo-Destour à Ksar Hellal en 1934.
Vue de la façade principale de l'Institut supérieur des études technologiques de Ksar Hellal.

Le , Ksar Hellal entre dans l'histoire de la Tunisie. C'est en effet ici, dans la maison de l'un de ses proches, le notable Ahmed Ayed, que Habib Bourguiba tient le congrès fondateur du Néo-Destour qui mènera la lutte pour l'indépendance du pays[6].

Une statue à l'effigie de Bourguiba est toujours présente au centre pour commémorer cet événement.

Éducation

Outre les nombreuses écoles d'enseignement primaire, les collèges et les lycées du secondaire, la ville dispose d'un établissement d'enseignement supérieur ; l'Institut supérieur des études technologiques de Ksar Hellal, fondé le , dont la formation est essentiellement orientée vers l'industrie du textile-habillement, l'industrie chimique et le commerce, au vu de la domination de ces activités dans la région.

Économie

Ses principales activités économiques sont le commerce (450 entreprises) et l'industrie textile (155 entreprises employant environ 4 700 employés dont une importante usine de confection de tissus denim). Deux usines Aubade, implantées en 1995[7], emploient 550 personnes.

Le salaire moyen des ouvrières du textile (80 % sont des femmes) est de 137 euros pour 48 heures par semaine ; leur taux de syndicalisation est très faible (5-6 %) et les entorses à la législation du travail fréquentes[8].

Santé

Hôpital de Ksar Hellal pendant la pandémie de Covid-19.

La ville de Ksar Hellal est desservie par l'hôpital régional Haj-Ali-Soua[9].

Personnalités

Références

  1. « Municipales 2018 : l'heure à l'installation des Conseils municipaux »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur radioexpressfm.com, .
  2. a et b (ar) « Populations, logements et ménages par unités administratives et milieux » [PDF], sur census.ins.tn (consulté le ).
  3. « Date de création »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur commune-ksar-hellal.gov.tn.
  4. « Gouvernorat de Monastir », sur cnss.tn (consulté le ).
  5. « Historique de la ville »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur commune-ksar-hellal.gov.tn.
  6. (en) Ali A. Mazrui et Christophe Wondji, General History of Africa, vol. VIII : Africa since 1935, Paris, Unesco, , 1072 p. (ISBN 978-9231027581, lire en ligne), p. 40.
  7. Thomas Lemahieu, « Aubade : les dessous chocs de la deloc », L'Humanité,‎ (ISSN 0242-6870, lire en ligne, consulté le ).
  8. Marion Lippmann, « La Tunisie, paradis du textile », L'Humanité,‎ (ISSN 0242-6870, lire en ligne, consulté le ).
  9. « Hopital régional Haj Ali Soua, Ksar Hellal », sur allo-docteur.com.tn (consulté le ).

Lien externe