Konstantin Ivanov

Konstantin Ivanov
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Moscou
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Genre artistique
Distinctions
Prix Staline
Liste détaillée
Prix Staline
Ordre de l'Amitié des peuples
Artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie ()
Artiste du peuple de l'URSS
Ordre de l'Insigne d'honneur
Artiste du peuple de la RSFSR (en)

Konstantin Ivanov (en russe : Константин Константинович Иванов) est un chef d'orchestre russe, né à Iefremov (Russie) le et mort à Moscou le .

Biographie

En 1920, après la mort de son père, il a été pris pour entrer dans un régiment de l'Armée rouge.

Ayant appris à jouer de la trompette, il a servi plusieurs années dans la musique militaire.

Après 1927, Ivanov a fait des études au collège de musique Alexandre Scriabine. En 1932, il est entré dans la classe de direction d'orchestre du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou dans la classe Leo Ginsburg  où il a obtenu son diplôme en 1937. En 1935-37, il est devenu chef d'orchestre de l'orchestre du Théâtre central de l'Armée rouge. Ensuite, il a été nommé chef adjoint de l'Opéra Studio du Conservatoire de Moscou (1937-38), et en 1938, après le concours des chefs d'orchestre de l'URSS, où il a remporté le troisième prix, il a été accepté en tant que stagiaire à l'Orchestre Symphonique d'État de l'URSS.

En 1939-1941, il dirige le Théâtre Stanislavski-Nemirovitch-Danchenko, en 1941-1946, avec l'Orchestre Symphonique de la Radio-Télévision de l'URSS.

De 1946 à 1965, il a été chef principal de l'Orchestre symphonique de la fédération de Russie. Ivanov a élargi les tournées de l'orchestre, visitant les républiques de l'Union, les villes de la région de la Volga, de l'Oural, de la Sibérie et de l'Extrême-Orient, et en 1956 il a fait son premier voyage à l'étranger, en Pologne. Ivanov a dirigé l'orchestre en tournée en Tchécoslovaquie, Roumanie, Belgique, États-Unis, Japon. Il a dirigé des orchestres étrangers au Portugal, France, Mexique, Belgique, Grande-Bretagne, Pays-Bas et d'autres pays.

Il a été membre de l'Union des compositeurs soviétiques.

Il est enterré au cimetière de Kountsevo.

Distinctions

Bibliographie

Alain Pâris (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Alain Pâris), Dictionnaire des interprètes et de l’interprétation musicale au XXe siècle, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », (réimpr. 1985, 1989, 1995), 4e éd. (1re éd. 1982), 1278 p. (ISBN 2-221-08064-5)

Liens externes