Ki-Adi-Mundi

Ki-Adi-Mundi
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

L'interprète de Ki-Adi-Mundi, Silas Carson en 2008
Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈

L'interprète de Ki-Adi-Mundi, Silas Carson en 2008

Décès 19 av. BY
Sexe Masculin
Espèce Céréen
Taille 1,98 m
Activité Maître Jedi
Général[1]
Caractéristique Sensible à la Force
Arme favorite Sabre laser[1]
Entourage Conseil Jedi[2]
Affiliation Ordre Jedi
République galactique
Ennemi de Sith
CSI

Créé par George Lucas
Interprété par Silas Carson
Films La Menace fantôme
L'Attaque des clones
La Revanche des Sith
Séries The Clone Wars
Tales of the Jedi
Première apparition La Menace fantôme (1999)
Dernière apparition Tales of the Jedi (2022)
Site officiel Fiche du personnage sur le site officiel

Ki-Adi-Mundi est un personnage de fiction de la saga de Star Wars qui apparaît dans tous les épisodes de la prélogie. Ki-Adi-Mundi est interprété par Silas Carson, comme le vice-roi Nute Gunray de la même trilogie.

Biographie

Univers officiel

Avant la guerre des clones

Ki-Adi-Mundi est le padawan du Maître Jedi Yoda. Sa sagesse était légendaire. Seul chevalier nommé au Conseil Jedi, il devient maitre Jedi quelques années plus tard. Il devient ensuite lui-même, à l'instar d'un autre apprenti de Yoda nommé Mace Windu, membre du conseil Jedi[3]. Le premier sabre laser de Ki-Adi-Mundi affiche une lame de couleur violette[4].

Lorsque le Jedi Qui-Gon Jinn informe le conseil Jedi de son duel avec un individu semblable à un Sith, Ki-Adi-Mundi affirme que les Sith se sont éteints un millénaire auparavant. Il refuse alors de croire à leur retour[5],[6].

Le Jedi qui a formé Qui-Gon Jinn, Dooku, quitte peu après l'ordre Jedi et décide de former un mouvement séparatiste. Là encore, Ki-Adi-Mundi ne croit pas Dooku capable d'organiser les bombardements qui agitent la République galactique[7].

Guerre des clones

Ki-Adi-Mundi assiste au début de la guerre des clones. En effet, il fait partie des Jedi qui viennent porter secours à leurs collègues dans l'arène des exécutions, lors de la première bataille de Géonosis. Il en survit et devient général de l'armée clone. Il commande dès lors les Marines galactiques[7].

Durant la guerre des clones, Ki-Adi-Mundi est accompagné fréquemment du clone CC-1138. Ce clone, plus souvent appelé Bacara, est un CRA, c'est-à-dire l'un des clones les plus efficaces de l'armée[8].

Le Jedi participe à la seconde bataille de Géonosis. Durant celle-ci, il surpasse Anakin Skywalker et son apprentie Ahsoka Tano en nombre de droïdes de combat séparatistes vaincus, sans être dans un premier temps au courant de la compétition entre les deux autres Jedi[9].

Lors d'un nouveau retour de Maul, Ki-Adi-Mundi refuse d'aider la duchesse Satine Kryze de Mandalore à sauver la planète de l'emprise de Maul[6].

En tant que Jedi très sceptique, Ki-Adi-Mundi est le premier Jedi à accuser directement la padawan Ahsoka Tano de trahison, ce qui mène à un procès puis à l'exclusion d'Ahsoka de l'ordre Jedi. Durant la procédure, il refuse de croire à l'innocence de la togruta[6],[10].

Lors d'un assaut sur Mygeeto, aux derniers instants de la guerre des clones, l'Ordre 66 est activé et Ki-Adi-Mundi est soudainement attaqué par les clones qui le suivent depuis le début du conflit. Malgré une brève tentative de lutte, Ki-Adi-Mundi est rapidement tué, à l'instar de nombreux Jedi à travers toute la Galaxie[11],[12].

Univers Légendes

À la suite du rachat de la société Lucasfilm par The Walt Disney Company, tous les éléments racontés dans les produits dérivés datant d'avant le ont été déclarés comme étant en dehors du canon et ont été regroupés sous l’appellation « Star Wars Légendes »[13].

Vie familiale

Bien qu'un Jedi n'ait pas le droit d'avoir de relations amoureuses, le Jedi Ki-Adi-Mundi est exceptionnellement autorisé à se marier, du fait de son espèce, les céréens. En effet, le taux de natalité de ce peuple est particulièrement bas, avec un risque d'extinction, et l'espèce compte 20 fois plus de femmes que d'hommes. Ki-Adi-Mundi possède ainsi cinq femmes et sept enfants. Il possède ainsi une vie familiale en parallèle de sa vie de Jedi[14],[15],[16].

Chute de la République

Durant la crise de Naboo, Ki-Adi-Mundi est depuis peu membre du conseil Jedi. Il fait exception, puisqu'il est Chevalier Jedi, et pas encore Maître, lors de son entrée[17].

En des temps troubles, les Jedi se déplacent beaucoup. Ki-Adi-Mundi part ainsi à Malastare pour négocier une paix entre des fractions à Lannik. Il poursuit ensuite, accompagné de son padawan tusken A'Sharad Hett, l'ex-Jedi Aurra Sing, qui a tué le père du padawan[18].

Vers la fin de la guerre des clones, Ki-Adi-Mundi, assisté des Marines galactiques et du commandant Bacara, se rend à Mygeeto. Un conflit contre les Séparatistes y dure depuis deux ans[8].

Concept et création

Selon Silas Carson, l'interprète de Nute Gunray et de Ki-Adi-Mundi, jouer lors du tournage le rôle du second est plus agréable que celui du premier. Il note aussi que son interprétation de Ki-Adi-Mundi demande un jeu plus axé sur l'espace, puisque la prothèse qui le représente sous forme de Ki-Adi-Mundi ne permet pas de montrer efficacement les expressions faciales[19].

Accueil

Le principal trait de caractère reproché au personnage de Ki-Adi-Mundi est son scepticisme. En effet, il ne croit pas facilement aux informations délivrées par des héros de l'intrigue comme Qui-Gon Jinn ou Ahsoka Tano. Par exemple, il ne croit pas au retour des Sith dans La Menace fantôme, et son scepticisme est contredis rapidement par les événements. Or, son refus de les croire ralentit souvent l'opposition au véritable ennemi. Il est même vu comme étant responsable de la chute de l'ordre Jedi[6],[10],[20].

Postérité

Le site Screen Rant souligne une erreur dans la production de L'Attaque des clones liée au sabre laser de Ki-Adi-Mundi. En effet, au début de la bataille de Géonosis, la lame de celui-ci est bleue. Ensuite, à l'arrivée des clonetroopers, elle est verte. Enfin, alors que le personnage se trouve dans une canonnière peu après, son sabre montre une lame à nouveau bleue[21].

Notes et références

Notes

Références

  • Sources primaires
  • Sources secondaires
  1. a et b Bray et al. 2015, p. 9
  2. (it) « Ecco tutti i 12 membri del consiglio Jedi in Episodio I », sur L'Insolenza di R2-D2 | Star Wars, (consulté le )
  3. (en-US) « How Old is Yoda - Star Wars? All About Yoda's character », sur The Artistree, (consulté le )
  4. « Voici tous les sabres lasers apparus dans l'univers cinématographique Star Wars et leurs significations ! », sur hitek.fr, (consulté le )
  5. (en-US) Joel Leonard, « Why did Qui-Gon Jinn lose to Darth Maul? », sur Dork Side of the Force, (consulté le )
  6. a b c et d (en-US) Jonathan Wright, « Star Wars Theory Explains How Ki-Adi Mundi Caused The Fall Of The Jedi Order », sur We Got This Covered, (consulté le )
  7. a et b Windham et al. 2015, p. 56
  8. a et b Beecroft 2012, p. 43
  9. (en-US) « Star Wars: How One Jedi Master Bested Anakin Skywalker in a Lord of the Rings-Style Competition », sur CBR, (consulté le )
  10. a et b (en-US) « Star Wars: 10 Weakest Jedi Who Had To Train The Most To Hone Their Skills », sur ScreenRant, (consulté le )
  11. Beecroft 2012, p. 100
  12. Wallace et Fry 2016, p. 154
  13. (en) « The legendary Star Wars Expanded Universe turns a new page », sur StarWars.com, (consulté le ).
  14. (en-US) « Star Wars: One Jedi Council Member Broke the Order's Cardinal Rule », sur CBR, (consulté le )
  15. (en-US) « That Time Star Wars Was Fine With a Polygamous Jedi », sur Gizmodo (consulté le )
  16. (en-US) « Star Wars: 5 Jedi Who Should Have Been Anakin's Master (& 5 Ways Obi-Wan Was the Best) », sur CBR, (consulté le )
  17. (en-US) « Disney's Star Wars Canon Undid A Weird Jedi "Master" Confusion », sur ScreenRant, (consulté le )
  18. Windham 2012, p. 44
  19. (en-GB) « Silas Carson - Ki-Adi-Mundi - interviewed », sur Fantha Tracks, (consulté le )
  20. (en-US) « Star Wars: 10 Most Respected Jedi, Ranked », sur CBR, (consulté le )
  21. (en-US) « Star Wars: 10 Funniest Goofs & Mistakes That Made It Into The Prequel Trilogy », sur ScreenRant, (consulté le )

Annexes

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Simon Beecroft, Star Wars : Les héros de la saga, Paris, (ISBN 978-2-0925-3865-4) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Adam Bray, Kerrie Dougherty, Cole Horton et Michael Kogge, Star Wars : Tout ce que vous devez savoir !, Hachette Heroes, (ISBN 978-2011461216) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Daniel Wallace et Jason Fry, Star Wars : L'Atlas, Huginn & Muninn, , 243 p. (ISBN 978-2-36480-397-8) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Ryder Windham, Star Wars, l’encyclopédie absolue - Nouvelle édition, Paris, (ISBN 2-0925-4065-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Ryder Windham et al., Ultimate Star Wars, Paris, Hachette, (ISBN 978-2-0122-0631-1) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes