Kherson

Kherson

Kherson
(uk) Херсон
Blason de Kherson
Héraldique
Drapeau de Kherson
Drapeau
Kherson
Monuments de Kherson et vue sur le Dniepr
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine (sous occupation militaire de la Drapeau de la Russie Russie)
Oblast Flag of Kherson Oblast.svg Oblast de Kherson
Maire Igor Kolykhaïev (de jure)
Oleksandr Kobets (de facto)[1]
Code postal 73000 — 73552
Indicatif tél. +380 552
Démographie
Population 279 131 hab. (2022)
Densité 1 925 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 38′ nord, 32° 35′ est
Superficie 14 500 ha = 145 km2
Divers
Fondation 1778
Statut Ville depuis 1778
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Kherson
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
City locator 14.svg
Kherson
Géolocalisation sur la carte : oblast de Kherson
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Kherson
City locator 14.svg
Kherson
Liens
Site web www.city.kherson.ua

Kherson (ukrainien : Херсон, /xerˈsɔn/) est une ville du Sud de l'Ukraine. Elle est la capitale administrative de l'oblast de Kherson. Sa population s'élevait à 279 131 habitants au .

La ville est sous occupation militaire russe depuis le , à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Ce contrôle revêt une dimension symbolique forte puisqu'il s'agit de la seule capitale régionale ukrainienne que l'armée russe soit parvenue à conquérir depuis le début de l'invasion.

Géographie

Kherson est située sur la rive droite du Dniepr et se trouve à 78 km de la mer Noire et à 447 km au sud-est de la capitale Kiev[2].

Histoire

La Pologne étant annexée par les Prussiens en 1772, le premier partage de la Pologne isole le bassin de la Vistule de la mer, les Prussiens s'emparent de plus de 80 % du commerce extérieur de la république des Deux Nations, exigeant d'énormes droits de douane, ce qui la ruine.

Faute de débouchés, les régions céréalières du sud de la Pologne sont en situation de surproduction[3]. Leurs propriétaires songent à utiliser les fleuves du Dniestr et du Boug méridional, qui s’écoulent, parallèlement vers la mer Noire[3] pour y faire du commerce céréalier.

La ville de Kherson est fondée en 1778 près de l'embouchure du Boug, par les Russes de Grigori Potemkine, qui exécutait ainsi les ordres de l'impératrice Catherine II. Ivan Hannibal en est le premier gouverneur, qui fonde également la forteresse et le port.

En 1919, pendant la guerre civile russe, la ville est occupée quelques mois par les Français et les Grecs venus soutenir les Armées blanches. Cette intervention donne lieu à de violents combats en entre les Franco-Grecs et les forces ralliées à l'Armée rouge venues les en chasser.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville est occupée par l'Allemagne nazie du au .

Depuis le , la ville sert également de capitale au gouvernement en exil de la république autonome de Crimée.

Le , la ville est prise par les forces armées de la fédération de Russie dans le cadre de leur invasion de l'Ukraine[4].

Prélude à l'annexion, les autorités d'occupations annoncent l'octroi de passeports russes aux habitants, ainsi que du passage au rouble[5].

Population

Recensements ou estimations de la population[6] :

Évolution démographique
1858 1897* 1911 1923* 1926* 1939*
40 40059 07685 30041 08657 37696 987
1959* 1970* 1979* 1989* 2001* 2010
157 995260 687318 908355 379328 360304 613
2011 2012 2013 2014 2015 2016
302 528300 666299 052297 593296 448294 941
2017 2018 2019 2020 2021 2022
293 299291 428289 096286 958283 649279 131

Économie

Kherson possède un important port fluvial et port de commerce de Kherson de la mer Noire et du Dniepr et le siège de chantiers de construction navale. La ville est desservie par la gare de Kherson et la gare de Kherson-port.

Éducation

Le collège maritime de Kherson, l'Université d'État de Kherson et son jardin botanique ainsi qu'une école de musique.

Monuments et édifices publics

Musées

Galerie

Patrimoine religieux

Personnalités

Statue de Potemkine.

Personnalités nées à Kherson :

Jumelages

La ville de Kherson est jumelée avec :

Climat

Normales et records pour la période 1991-2020 à Kherson
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −4,4 −3,8 0 5 10,6 15,3 17,5 16,7 11,8 6,3 1,6 −2,2 6,2
Température moyenne (°C) −1,6 −0,6 4,1 10,6 16,7 21,2 23,8 23,3 17,5 10,9 4,7 0,4 10,9
Température maximale moyenne (°C) 1,4 3,1 8,8 16,5 22,9 27,5 30,3 30,1 23,7 16,1 8,4 3,3 16
Record de froid (°C)
date du record
−26,3
2006
−24,4
1985
−20,2
1987
−7,9
2004
−1,5
2000
5,5
2016
9,2
1993
6,6
1984
−5
1977
−7,6
2003
−16,2
1993
−22,2
1969
−26,3
2006
Record de chaleur (°C)
date du record
15,2
2013
18,6
1989
22,7
2014
32
2012
37,7
2007
39,5
2009
40,5
2002
40,7
2010
36,4
2018
32
1999
21,8
2010
17,2
1961
40,7
2010
Ensoleillement (h) 63,7 82,7 134,2 193,3 275,8 294,7 318,5 301,5 228,4 153,8 77,6 50,1 2 174,3
Précipitations (mm) 33 28 30 32 43 59 44 29 38 36 34 38 444
dont neige (cm) 2 3 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 7
Record de pluie en 24 h (mm)
date du record
25
1895
28
1941
33
1980
44
2016
57
1979
67
1948
86
1956
102
1989
79
1988
92
2010
32
1998
34
1955
102
1989
Nombre de jours avec précipitations 9 7 9 12 11 11 9 6 9 9 12 10 114
Humidité relative (%) 86 83 78 69 66 66 63 62 69 77 85 87 74
Nombre de jours avec neige 11 10 6 0 0 0 0 0 0 0,3 4 8 39
Nombre de jours d'orage 0,1 0,1 0,03 1 4 7 5 3 2 1 0,3 0,1 24
Nombre de jours avec brouillard 7 6 5 4 3 2 1 1 3 5 7 8 52
Source : Погода и Климат[20].WMO[21].
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
1,4
−4,4
33
 
 
 
3,1
−3,8
28
 
 
 
8,8
0
30
 
 
 
16,5
5
32
 
 
 
22,9
10,6
43
 
 
 
27,5
15,3
59
 
 
 
30,3
17,5
44
 
 
 
30,1
16,7
29
 
 
 
23,7
11,8
38
 
 
 
16,1
6,3
36
 
 
 
8,4
1,6
34
 
 
 
3,3
−2,2
38
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. (ru) Kherson Life, article du 27 avril 2022
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. a et b Eric Schnakenbourg, « Genèse d’un nouveau commerce : la France et l’ouverture du marché russe par la mer Noire dans la seconde moitié du XVIIIe siècle », Cahiers de la Méditerranée, 2011 [1]
  4. (en) Michael Schwirtz et Richard Pérez-Peña , « First Ukraine City Falls as Russia Strikes More Civilian Targets », The New York Times,
  5. « Guerre en Ukraine : la Russie facilite l’octroi de passeports aux habitants du sud de l’Ukraine », sur Le Monde.fr (consulté le )
  6. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru(en) City Population [2](en) Population Statistics [3](uk) Office des statistiques d'Ukraine : Статистичний збірник «Чисельність наявного населення України на 1 січня 2010 року» [Manuel statistique « Nombre d'habitants de l'Ukraine au 1er janvier 2010 »]. [4] ; Статистичний збірник «Чисельність наявного населення України на 1 січня 2011 року» [Manuel statistique « Nombre d'habitants de l'Ukraine au 1er janvier 2011 »]. [5] ; Статистичний збірник «Чисельність наявного населення України на 1 січня 2012 року» [Manuel statistique « Nombre d'habitants de l'Ukraine au 1er janvier 2012 »] [6]
  7. https://artmuseum.ks.ua/
  8. numéro : 65-101-0042
  9. numéro : 65-101-0002
  10. numéro : 65-101-0080
  11. numéro : 65-101-0063
  12. numéro : 65-101-0119
  13. numéro : 65-101-0017
  14. numéro : 65-101-0067
  15. numéro : 65-101-0108
  16. numéro : 65-101-0099
  17. numéro : 65-101-0081
  18. numéro : 65-101-0045
  19. numéro : 59-250-0171
  20. (ru) « Климатические таблицы. Данные для Херсона. », Погода и Климат (consulté le ).
  21. (en) « World Meteorological Organization Climate Normals for 1981–2010 », WMO (consulté le ).