Kenneth B. Clark

Kenneth Bancroft Clark
Kenneth-b-clark.jpg
Biographie
Naissance

Zone du canal de Panama
Décès
(à 90 ans)
Hastings-on-Hudson (état de New-York)
Nationalité
Américain
Domicile
Formation
George Washington High School, Université Howard (licence et mastère), Université Columbia (doctorat)
Activité
Chercheur en psychosociologie, militant du mouvement des droits civiques
Père
Arthur Bancroft Clark
Mère
Miriam Hanson Clark
Conjoint
Mamie Phipps-Clark
Enfant
Hilton Clark et Kate Clark
Autres informations
A travaillé pour
City College de New York, Northside Center for Child Development
Membre de
National Association for the Advancement of Colored People (NAACP)
Distinctions
Médaille Spingarn, Médaille de la Liberté
Œuvres principales
Prejudice and Your Child

Kenneth Bancroft Clark, né le dans la zone du canal de Panama, mort le à Hastings-on-Hudson dans l'état de New York est un universitaire américain et un militant des droits civiques, connu pour ses travaux de psychosociologie, connu pour ses travaux sur l'impact de la ségrégation sur les enfants afro-américains avec notamment la création du "Doll test" (test de la poupée). Ses études ont été un des éléments scientifiques déterminant pour la déségrégation scolaire, il fut auditionné par la Cour suprême des États-Unis lors de l'affaire Brown v. Board of Education qui déclara en 1954 la ségrégation scolaire inconstitutionnelle.

Biographie

Jeunesse et formation

Kenneth Bancroft Clark[1] est le fils d'Arthur Bancroft Clark, un employé de l'United Fruit Company (originaire des Caraïbes) et de Miriam Hanson Clark (une jamaïcaine). Sa mère soucieuse de donner la meilleure éducation possible à ses deux enfants, Kenneth et sa sœur Beulah, décide d’emménager à New York, son père voulant rester à Panama, le couple se sépare alors que Kenneth a cinq ans[2],[3],[4].

Après ses études secondaires à la High School George Washington de New York, il est accepté en 1931 à l'Université Howard où il obtient son baccalauréat universitaire (licence) en 1935 et y soutient avec succès son Master of Science (mastère 2) en psychologie en 1936. Pendant ses études à l'Université Howard il fait la connaissance de Mamie Phipps [5] qui deviendra son épouse. Mamie Phipps soutient, en 1939, un mémoire de mastère au titre de « Le développement de la conscience de soi chez les enfants afro-américains d'âge préscolaire. ». Leur centres d'intérêt commun se poursuivra pendant toute leur carrière par une collaboration fructueuse[2].

Il poursuit ses études de psychologie à l'Université Columbia de New York où il soutient avec succès son doctorat (Ph.D) en psychologie, il est à noter qu'il est le premier afro-américain à y obtenir un doctorat.

Carrière

Il commence sa carrière d'universitaire en enseignant à l'université d'Hampton en Virginie, mais le côté conservateur de cet établissement fait qu'il la quitte très rapidement pour obtenir un poste de maître assistant au City College de New York dépendant de l'université de la ville de New York (City University of New York, ou CUNY)[4].

Vie personnelle

En 1938, il épouse Mamie Phipps, le couple donne naissance à deux enfants, Hilton et Kate[5],[6].

Kenneth Bancroft Clark décède le dimanche du des suites d'un cancer[7].

Kenneth Bancroft Clark repose au cimetière du Mont de l'espérance à Hastings-on-Hudson, aux côtés de son épouse Mamie Phipps Clark décédée en 1983[8].

Œuvres

  • (en-US) Prejudice and Your Child, Wesleyan University Press, 1963, rééd. 1988, 328 p. (ISBN 978-0-8195-6155-8, lire en ligne),
  • (en-US) King, Malcolm, Baldwin : The National Tradition of Historical Thought from Herder to the Present, Wesleyan, , 80 p. (ISBN 978-0-8195-6090-2),
  • (en-US) Toward Humanity and Justice : The Writings of Kenneth B. Clark, Scholar of the 1954 Brown v. Board of Education Decision, Praeger, , 336 p. (ISBN 978-0-275-97509-8, lire en ligne),

Prix et distinctions

Bibliographie

Notes et références

  1. (en) « Kenneth Bancroft Clark | American educator », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 14 avril 2020)
  2. a et b (en-US) « Kenneth Bancroft Clark | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 14 avril 2020)
  3. (en-US) « Kenneth B. Clark Biography - family, children, parents, wife, school, mother, son, book, born - Newsmakers Cumulation », sur www.notablebiographies.com (consulté le 14 avril 2020)
  4. a et b (en-US) « Kenneth B. Clark Biography - Mother Sought Opportunity in United States, Excelled Academically, Investigated the Psychology of Segregation », sur biography.jrank.org (consulté le 14 avril 2020)
  5. a et b (en-US) « Mamie Katherine Phipps Clark », sur Encyclopedia of Arkansas (consulté le 14 avril 2020)
  6. (en-US) Richard Severo, « Kenneth Clark, WhoFought Segregation, Dies », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 14 avril 2020)
  7. (en-US) « Kenneth Clark, 90; His Studies Influenced Ban on Segregation », sur Los Angeles Times, (consulté le 14 avril 2020)
  8. (en-US) « Kenneth B. Clark », sur Find a Grave
  9. (en) « NAACP | Spingarn Medal Winners: 1915 to Today », sur NAACP (consulté le 14 avril 2020)
  10. (en-US) Roosevelt Institute, « Franklin D. Roosevelt Four Freedoms Awards », sur Roosevelt Institute, (consulté le 14 avril 2020)
  11. (en-US) Sara Rimer, « 12 Naturalized Citizens to Get Medal of Liberty », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 14 avril 2020)
  12. (en-US) « Award for Outstanding Lifetime Contributions to Psychology », https://www.apa.org,‎ (lire en ligne, consulté le 14 avril 2020)

Liens externes