El Kelaâ des Sraghna

(Redirigé depuis Kelâat Es-Sraghna)

El Kelaâ des Sraghna
قلعة السراغنة
Qala'at as-Sraghna
El Kelaâ des Sraghna
Jardin central, près du marché
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Marrakech-Safi
Province El Kelaa des Sraghna
Code postal 43000
Démographie
Population 109 915 hab. (2020[1])
Densité 6 295 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 03′ nord, 7° 24′ ouest
Altitude 400 m
Superficie 17,462 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Maroc
Voir sur la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
El Kelaâ des Sraghna
Géolocalisation sur la carte : Maroc
Voir sur la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
El Kelaâ des Sraghna

El Kelaâ des Sraghna (en arabe : قلعة السراغنة Qala'at as-Sraghna) est une ville du Maroc située dans la région de Marrakech-Safi.

Cette ville est d'une grande réputation agricole, particulièrement pour la culture de l'olivier, elle occupe la première classe de la production d'olivier au niveau national.

La ville est aussi connue pour son souk chaque lundi ou tous les habitants de la province viennent acheter et vendre leur produits, son souk est aussi connue pour la vente de bétail et d'ânes

Étymologie

En Tamazight médiéval, le terme Aserɣin (dont le pluriel est Iserɣinen), est employé pour désigner les peuples venant de la péninsule arabique et plus généralement du Moyen-Orient à cette époque-là. Il se rattache à la racine RƔ, qui prend principalement le sens de brûlure et l'acte de brûler, dans le verbe Serɣ. Les Iserɣinen seraient donc ceux qui ont la couleur brûlée ou foncée.Le mot disparaîtra peu à peu pour être remplacé par Aɛraben, les Arabes plus proprement dit.

Son peuple est d'origine berbère Chleuh.

Histoire

Selon les références historiques, la ville de Kelâat Es-Sraghna fut établie par le sultan Alaouite Moulay Ismaïl au XVIIe siècle car il voulait rassembler tout un ensemble de citadelles et de kasbah's afin de contrôler les mouvements des tribus montagnardes. D'autre part, la création de la ville à la période des Almoravides, ''Kelâat Es-Sraghna'' —littéralement le château des Sraghna (de la tribu locale des Sraghna), indique clairement l'optimisation géopolitique à travers les bastions militaires. « Durant la période du sultan Moulay Ismael, les constructions militaires ont été fortifiées » indique l'historien spécialiste de la région Lahsen Chouki.

Cette thèse affirme que la ville était connue sous les appellations berbères de "Gaynou" et de "Lagrare", et que sa création par les Almoravides fut un projet pour contrôler la route de Fès-Marrakech, et par la même occasion lutter contre l'hérésie des Berghouatas, considérés comme des déviationniste religieux par les Almoravides, car ils avaient développé une religion dérivée de l’Islam.

Agriculture

Cette région est le royaume de l'olivier car dans le secteur de l'arboriculture il demeure l'arbre prédominant. Sa culture s'étend sur plus de 43 000 hectares, soit quelque 91 % de l'ensemble de la superficie réservée à la culture fruitière avec une production moyenne de plus de 100 000 tonnes pour une année normale, soit quelque 24 quintaux par hectare.

Cependant, certaines entraves empêchent une exploitation maximale du potentiel de la province dans ce domaine et la mise en avant de la qualité du terroir. Par exemple, la grande majorité des oléiculteurs utilisent des méthodes traditionnelles à faible rendement à cause du manque de fonds malgré l'énorme potentiel oléicole de la région, et par ailleurs le verger est considéré comme vieux avec 13 % des arbres qui dépassent les 50 ans.

Personnalités liées à la commune

  • Abdellah Hammoudi , anthropologiste marocain né à El Kelaâ des Sraghna en 1945, actuellement professeur à l'université Princeton aux USA.

Photos

Démographie

Lycées

  • Lycée Tassaout Qualifiant
  • Lycée Moulay Ismael Qualifiant
  • lycée imam ali "L'éducation authentique"
  • Lycée el maghrib el arabi
  • lycée ANNAJAH
  • Lycée el Qods
  • Lycée Nakhil El Bouchra
  • Centre Poly-disciplinaire
  • Université Cadi Ayyad
  • Lycée el Bahja

Clubs Sportifs

Notes et références

  1. (en) « El Kelaâ des Sraghna », sur citypopulation.de (consulté le 9 septembre 2017).

Voir aussi

Liens externes