Karl-Heinz Funke

Karl-Heinz Funke
Illustration.
Karl-Heinz Funke en 2006
Fonctions
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts d'Allemagne
Chancelier Gerhard Schröder
Prédécesseur Jochen Borchert
Successeur Renate Künast
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Varel, Allemagne
Parti politique SPD
Diplômé de Université de Hambourg
Profession Professeur

Karl-Heinz Funke
Ministres fédéraux de l'Agriculture d'Allemagne

Karl-Heinz Funke est un homme politique allemand né le à Varel et appartenant au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD).

Il a notamment été ministre fédéral de l'Agriculture.

Éléments personnels

Formation

Il obtient son Abitur en 1966 et effectue son service militaire dans la Bundeswehr. Deux ans plus tard, il entre à l'université de Hambourg pour y étudier les sciences économiques, l'histoire et la philologie germanique.

Carrière

Il termine ses études en passant son premier diplôme d'État de professeur du secondaire 1972. Il obtient le second en 1974 et exerce son métier jusqu'en 1978. À la suite de son retrait de la vie politique en 2001, il a travaillé comme bénévole dans des organisations sociales, religieuses et dans le secteur bancaire.

Famille

Karl-Heinz Funke est marié et père de trois enfants.

Politique

En Basse-Saxe

Il entre au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) en 1964, puis est élu au conseil municipal de Varel huit ans plus tard. Il en a été président de 1981 à 2009. En 1978, il est élu député au Landtag de Basse-Saxe.

Il est nommé ministre régional de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts par Gerhard Schröder, tout juste investi ministre-président, le . Il se voit reconduit le et le .

Ministre fédéral

Le 27 octobre, Karl-Heinz Funke est nommé ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts dans la coalition rouge-verte de Gerhard Schröder, devenu chancelier fédéral. Il est alors le premier social-démocrate nommé à ce poste de façon permanente. Il est obligé de démissionner le , à cause de la mauvaise gestion de la crise de la vache folle, et se retire de la vie politique.

Annexes

Articles connexes

Liens externes