Josette Borel-Lincertin

Josette Borel-Lincertin
Fonctions
Présidente du Conseil départemental de la Guadeloupe
En fonction depuis le
(5 ans, 8 mois et 4 jours)
Prédécesseur Jacques Gillot
Conseillère départementale de la Guadeloupe
En fonction depuis le
(5 ans, 8 mois et 4 jours)
Avec Louis Galantine
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton des Abymes-3
Prédécesseur Fabert Michély
Présidente du Conseil régional de la Guadeloupe

(1 an, 8 mois et 9 jours)
Prédécesseur Victorin Lurel
Successeur Victorin Lurel
Biographie
Nom de naissance Josette Claire Lincertin
Date de naissance (79 ans)
Lieu de naissance Capesterre-de-Marie-Galante (Guadeloupe, France)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Professeur
Proviseur

Josette Borel-Lincertin, née Josette Claire Lincertin[1] le à Capesterre-de-Marie-Galante, est une femme politique française. Elle est présidente du conseil régional de la Guadeloupe de 2012 à 2014 et présidente du conseil départemental de la Guadeloupe depuis 2015.

Biographie

Elle naît sur l'île de Marie-Galante, dans la commune de Capesterre (au sud de l'île). Sa mère est boulangère-pâtissière et elle élève d'une autorité bienveillante une fratrie de quatre enfants. D'abord scolarisée à Marie-Galante, elle quitte son île pour la Guadeloupe afin de poursuivre sa scolarité.

Après son baccalauréat, elle part étudier à Paris et revient en 1964, âgée de 22 ans, pour entamer une carrière d’enseignante qui durera 40 ans.

Elle enseigne les mathématiques pendant 18 ans avant de devenir chef d'établissement dans plusieurs académies[2]. Elle est d'abord affectée comme principal du collège de Pointe-Noire, dans le nord de la Basse-Terre, en Guadeloupe. En 1986, elle est nommée professeur dans l’académie d’Amiens. Devenue ensuite proviseur, elle termine sa carrière au lycée Gerville-Réache de Basse-Terre en 2004[3].

Lors des élections régionales françaises de 2004, nouvelle adhérente à la Fédération guadeloupéenne du Parti socialiste, elle participe à la campagne de Victorin Lurel, qui lui propose d'être deuxième sur sa liste "La Guadeloupe pour tous". Élue, elle devient première vice-présidente du Conseil régional de la Guadeloupe[4]. Elle garde cette fonction après sa réélection lors des élections régionales françaises de 2010.

Lors des élections municipales de 2008, elle est élue au conseil municipal des Abymes et devient première adjointe au député-maire Éric Jalton.

Le président de Région, Victorin Lurel, démissionne le , consécutivement à sa nomination comme ministre des Outre-mer. Josette Borel-Lincertin lui succède le , élue avec 33 voix sur 38 votants[5]. Elle est, après Lucette Michaux-Chevry, la deuxième femme présidente du Conseil régional de Guadeloupe.

Victorin Lurel n'étant plus membre du nouveau gouvernement de Manuel Valls formé le , Josette Borel-Lincertin annonce sa démission de la présidence du conseil régional le , de sorte que son prédécesseur puisse reprendre la fonction[6].

Après les élections départementales de 2015, elle est élue présidente du nouveau conseil départemental. Elle est personnellement victorieuse dans le canton des Abymes-3[7],[8].

Lors des élections sénatoriales de 2017 en Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin figure en quatrième position sur la liste "La Guadeloupe au coeur" conduite par Victorin Lurel qui remporte deux sièges (Victorin Lurel et Victoire Jasmin).

Le 24 novembre 2020, elle intègre la nouvelle direction nationale du Parti socialiste, sur proposition du Premier secrétaire Olivier Faure, au poste de secrétaire nationale aux Outre-mer. Elle succède à la Réunionnaise Ericka Bareigts.

Décoration

Josette Borel-Lincertin est nommée chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur en au titre du ministère de l'Outre-mer[1]. Ses insignes lui sont remis en , à Gosier, par la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts.

Notes et références

Articles connexes