Jos Lansink

Jos Lansink
Cumano and Jos Lansink.jpg
Biographie
Naissance
(58 ans)
Rossum
Nationalité
Activité
Autres informations
Discipline sportive
Montures

Jos Lansink (né le à Rossum, Pays-Bas) est un cavalier d'origine néerlandaise devenu belge en 2001.

Biographie

Jos Lansink monte à poney dès l'âge de trois ans et ce n'est qu'à 18 ans qu'il débute en équitation à cheval.
Après une première expérience chez un marchand de chevaux proche de la ferme de ses parents, il entre en 1982 aux écuries de « Wiemselbach » de Hans Horn, l'ex-entraîneur des Pays-Bas qui demeure un des coachs les plus prisés. Jos Lansink reste 14 ans chez Hans Horn. Il y monte des chevaux prestigieux avec lesquels il accumule les victoires et les titres à partir de 1988.

Vers 1995 il entre dans l'élevage « Zangersheide » de Léon Melchior. Il continue de gagner les concours avec les chevaux suffixés par la lettre « Z » de l'élevage : Calvaro Z, Carthago Z, etc.

Jusqu'à présent il a continué de concourir sous les couleurs des Pays-Bas. Cependant, pour participer aux Jeux olympiques, il est obligatoire que le propriétaire du cheval et son cavalier soient de même nationalité. Léon Melchior étant naturalisé belge, il fallait que Jos Lansink le devienne aussi s'il voulait participer aux Jeux olympiques d'Athènes avec un cheval « Zangersheide ».

En 2001, Jos Lansink obtient la nationalité belge.

En avril 2004, Léon Melchior lui demande de choisir sa monture pour les Jeux olympiques. Jos Lansik choisit Cumano, un cheval loué, à la place de Caridor Z, cheval issu de l'élevage. L'éleveur n'accepte pas ce choix et la rupture se concrétise rapidement[1].

Jos Lansink décide alors de s'installer à son compte dans des écuries qu'il loue à Ellikom. Les propriétaires de Cumano le suivent dans ses nouvelles écuries permettant ainsi à Jos Lansink de conserver le cheval. En 2006, il emporte le titre de champion du monde individuel avec Cumano lors d'un concours d'anthologie en ne faisant tomber qu'une seule barre dans la chasse sous l'orage.

Palmarès mondial

Voir aussi

Notes et références

  1. Mensuel français L'Éperon N°262, Novembre 2006

Liens externes