Joséphine Houssaye

Joséphine Houssaye
Josephine Houssay portrait.png
Anonyme, Portrait de Joséphine Houssaye (avant 1888)[1].
Naissance
Décès
Nom de naissance
Clarisse Joséphine Marie Houssais
Nationalité
Activité
Formation
Maîtres
signature de Joséphine Houssaye
signature

Joséphine Houssaye, dite aussi Joséphine Houssay et née Clarisse Joséphine Marie Houssais (1840-1914), est une artiste peintre et lithographe française.

Biographie

Née à Nantes le , Joséphine Houssaye est la fille de Jeanne Meunier, née à Potsdam, et de François Houssais dit « Houssay », originaire de la région nantaise, marchand de vins[2]. Son père meurt le à Paris au 74, rue de Sèvres[3]. C'est à cette adresse que la famille Houssay s'est installée, après avoir quitté Nantes. Joséphine Houssaye a un frère aîné, Frédéric Léopold Houssais, né à Paris le , sculpteur[4] et secrétaire adjoint aux musées nationaux, il meurt le à Paris[5].

Il existe une incertitude sur le cheminement de sa formation. Selon Émilien Maillard (1818-1900), Joséphine Houssaye apprend tout d’abord le dessin avec son frère avant de devenir l’élève, avant 1861, de Rosa Bonheur à l'École impériale gratuite de dessin pour demoiselles, puis de Jean-Jacques Henner[6].

Elle expose une première fois au Salon de Paris en 1868 sous le nom de « Joséphine Houssay ». Elle déclare être inscrite à l'École impériale de dessin, et envoie deux peintures, Annibal de Coconnas et Le Sommeil d'Antiope (d'après le tableau du Corrège exposé au musée du Louvre), ainsi qu'un dessin figurant le portrait d'une jeune fille[7]. Sa présence au Salon est ensuite régulière jusqu'en 1914 ; son adresse parisienne est alors mentionnée au 47, quai des Grands-Augustins[8],[9].

Elle est présente au pavillon des femmes de l'Exposition universelle de 1878 à Paris. Elle devient membre-sociétaire de la Société des artistes français en 1883. Elle obtient une médaille de troisième classe à ce Salon en 1892 et une médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1900 à Paris[10].

En 1893, les organisateurs de l'Exposition universelle de Chicago accordent un pavillon dédié à la Femme : ce Woman's Building incorpore une centaine de femmes artistes venues du monde entier, parmi lesquelles 30 peintres françaises dont Joséphine Houssaye[11].

En 1888, elle adhère à l'Union des femmes peintres et sculpteurs, exposant à leur Salon. Elle a aussi exécuté des dessins à la plume, suivant une commande de Louis II de Bavière[6].

Sa grande toile, La Leçon, fut reproduite dans l'ouvrage Women Painters of the World publié en 1905[12].

Elle meurt dans le 6e arrondissement de Paris le [13].

Œuvre

Collections publiques

Brésil
France
Pays-Bas

Collections particulières

Expositions

En dehors des travaux de commandes, elle produit des paysages, des scènes de genre et surtout des portraits, utilisant l'huile et le pastel, mais aussi le dessin à la plume et l'aquarelle.

Notes et références

  1. Catalogue de l'Exposition Bretonne-Angevine, Paris, 1888 — Collections du Musée de Bretagne (Rennes).
  2. Archives municipales de Nantes, 4e canton, acte n°31 dressé le 26/12/1840, vue 124 / 133.
  3. Acte de décès Ville de Paris 7e, n° 1552 vue 24/31 — Archives de Paris.
  4. Il expose dès 1869 au Salon, un base-relief en cire et se dit « élève de M. Sue » (cf. fiche exposant Salon de 1869, base salon du musée d'Orsay).
  5. « Houssay », in: Acte de décès, Paris 6e, année 1899, n° 486 vue 10/31 — Archives de la Ville de Paris.
  6. a et b « Houssay (Mlle Joséphine) » [avec une erreur sur l'année de naissance], in: Émilien Maillard, L'Art à Nantes au XIXe siècle, Paris, E. Monnier, 1888, pp. 84-85 (en ligne sur archive.org).
  7. Fiche d'exposant du Salon de 1868, base salons du musée d'Orsay.
  8. Fiche d'exposant du Salon 1905, base salons du musée d'Orsay.
  9. Portrait de Mlle L. P., Salon de 1914, notice sur la base photographique RMN-Grand Palais.
  10. « Joséphine Houssaye », sur AskArt, notice en ligne.
  11. Il s'agissait de Louise Abbéma, Marie Bashkirtseff, Juliette Peyrol-Bonheur (1830-1891), Rosa Bonheur, Marthe Boyer-Breton, Marie Bracquemond, Laure Lapierre-Brouardel, Julie J. Buchet (1864-1894), Berthe Burgkan (1855-1936), Marie Cazin, Laure de Châtillon, Uranie Alphonsine Colin-Libour, Jeanne Contal, Delphine de Cool, Virginie Demont-Breton, Maximilienne Guyon, Camille Cornélie Isbert (1825-1911), Élodie La Villette, Madeleine Lemaire, Marie Louveau-Rouveyre, Euphémie Muraton, Gabrielle Poynot, Hortense Richard, Jeanne Rongier, Marguerite Turner, Frédérique Vallet-Bisson, Jenny Villebesseyx, Jenny Zillhardt (cf. (en) « French Women Painters: 1893 Chicago World's Fair and Exposition » en ligne sur arcadiasystems.org.
  12. (en) Walter Shaw Sparrow, Women painters of the world, from the time of Caterina Vigri, 1413-1463, to Rosa Bonheur and the present day, Londres, The Art and Life Library, Hodder & Stoughton, 1905.
  13. Archives de Paris, décès Joséphine Houssais, , Paris 6e acte n° 630, vue 11/31.
  14. La Vierge, l'Enfant Jésus et Sainte Anne, commande de l'État, notice de la base CNAP.
  15. La Belle Jardinière, commande de l'État, notice de la base CNAP.
  16. Notices répertoriées sous le nom « Joséphine Houssaye », sur la base Cat'zArts (en ligne).
  17. a et b Publiée dans le Livre d'or des hospitaliers-sauveteurs bretons, Imprimerie Lemercier.
  18. Portrait de Louis de Ronchaud (1816-1887), directeur des Musées nationaux de 1881 à 1887, base RMN Grand-Palais.
  19. Notice no 000PE001485, base Joconde, ministère français de la Culture.
  20. L'Assomption de la Vierge, commande de l'État, notice de la base CNAP.
  21. Madame Silvestre et ses enfants, sur le site du musée d'Art et d'Archéologie de Valence.
  22. Notice no 000PE011186, base Joconde, ministère français de la Culture et suivantes.
  23. Le portrait avait été estimé 400  dans l'émission du (cf. Telescoop.tv).
  24. Reproduction en une de L'Art français, 14 août 1887 (en ligne sur la base Cat'zArts).
  25. Walter Shaw Sparrow,, Women painters of the world, from the time of Caterina Vigri, 1413-1463, to Rosa Bonheur and the present day, Londres, The Art and Life Library, Hodder & Stoughton, 1905.
  26. Fiche exposant SAF 1903, base salons du musée d'Orsay.

Annexes

Bibliographie

  • (en) « Joséphine Houssaye », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787).
  • « Joséphine Houssaye », dans Dictionnaire de Biographie française, T. XVII, Guéroult-Lapallière Humann, Paris, 1989, p. 1358.
  • « Joséphine Houssaye », dans Pierre Sanchez (dir.), Dictionnaire de l’Union des femmes peintres et sculpteurs, Dijon, Éditions l’Échelle de Jacob, 2010 (ISBN 9782359680126).

Liens externes