José Ortiz Echagüe

José Ortiz Echagüe
1914-02-21, La Esfera, Emilio Herrera Linares y José Ortiz Echagüe, Gamonal (cropped) Ortiz Echagüe.jpg
José Ortiz Echagüe à Avila.
Biographie
Naissance
Décès
(à 94 ans)
Madrid
Nationalité
Formation
Academy of Military Engineering of Guadalajara (en)
Activités
Autres informations
Domaine
Mouvement
Distinctions
Liste détaillée
Grand-croix du mérite aéronautique avec distinction blanche () ()
Médaille du mérite au Travail (en) ()
Grand-croix de l'ordre d'Isabelle la Catholique‎ ()
Grand-croix de l'ordre d'Alphonse X le Sage‎ ()

José Ortiz Echagüe (1886 à Guadalajara - 1980 à Madrid) est un ingénieur militaire, pilote et photographe espagnol.

Biographie

Fils d'un ingénieur militaire andalou, il souhaite se tourner vers la peinture. Mais pour respecter la volonté paternelle, il entre à l'Académie des ingénieurs militaires.

Il découvre la photographie dès l'âge de 12 ans, lorsqu'il reçoit son premier appareil. Entre 1909 et 1916, muté au Maroc espagnol, il commence un travail de documentation photographique, qu'il continue par la suite en Espagne, travail qui porte aussi bien sur les paysages et les monuments que sur les êtres humains et leurs rituels.

Carrière d'ingénieur

Ortiz Echagüe a travaillé en tant qu'ingénieur dans les domaines de l'aéronautique et du sport automobile.

Entré à l’académie d’ingénierie militaire de Guadalajara en 1903, puis sert lors de la guerre en Afrique du Nord au sein d'une unité de montgolfière. Il obtient les titre de pilote de montgolfière et pilote de l'aviation en 1911.

À son retour il fonde en 1923 la société Construcciones SA aéronefs (CASA).

En 1950 il fonde la première chaîne de montage automobile espagnole dans la zone franche de Barcelone, qui produira dès 1953 la première automobile vendue sous la marque Seat, la berline 4-portes « 1400 », copie de la Fiat 1400. Seat dont il fut le premier président, et ce jusqu'en 1976.

Esthétique et technique

Ortiz Echagüe est resté fidèle toute sa vie à l'esthétique et aux techniques du pictorialisme, utilisant notamment la gomme bichromatée et le charbon.

Publications

  • Espagne, villes et paysages (1938).
  • Espagne mystique (1943).
  • Espagne, châteaux et alcazars (1956).

Exposition

Bibliographie

  • Frédérique Chapuis: « Un grand d'Espagne », Télérama no 2561, , p. 44.
  • (es) Asunción Domeño, La fotografía de José Ortiz-Echagüe : técnic, estética y temática, Pampelune, Gobierno de Navarra, , 535 p. (ISBN 84-235-2042-0)
  • (es) Asunción Morentin (trad. de l'espagnol), Ortiz Echagüe : un notario de la tradición, Madrid, La Fábrica, , 60 p. (ISBN 84-96466-02-7)
  • (es) Carmen Erro Gasca, El empresario fotógrafo : José Ortiz-Echagüe (1886-1980), Madrid España, Comunicación Airbus Military,Edipack Gráfico, S.L, (ISBN 978-84-616-1910-8)
  • (es) Javier Ortiz-Echagüe, Norte de Àfrica : Ortiz Echagüe, Madrid Barcelona Pamplona, La Fábrica MNAC Museo Universidad de Navarra, (ISBN 978-84-8043-259-7) (exposition en Museu Nacional D’Art de Catalunya)

Liens externes