José María Peralta

José María Peralta
Jmperalt.jpg
Fonctions
Président du Salvador
-
Président du Salvador
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

José María Peralta (né à San Salvador en décembre 1807 - mort en ) est un homme politique salvadorien. Il gouverne le pays du 15 février au et du au , par désignation.

Politique

Le , José María Peralta est élu au poste de frère aîné du conseil de la charité de la Junta de Caridad del Hospital de San Salvador[1].

Le , le général Joaquín Eufrasio Guzmán remet le commandement suprême au sénateur José María Peralta. Le même jour, Peralta nomme le général Gerardo Barrios au commandant militaire de la République.

Le , les musiciens de l'orchestre militaire dirigé par le musicien principal Antonio Tórtola s'emparent de la caserne de Saint-Domingue (où la bibliothèque nationale est installée) et des magasins de munitions et d'armes. Ces derniers devaient être rejoints par les garnisons de Casa Mata, de Santa Tecla et par les habitants de Cojutepeque, sans succès. Le commandant Eusebio Bracamonte, assisté du colonel Santiago González, reprenne la caserne. Le but de l'insurrection était de redonner au général Miguel Santín del Castillo la présidence, ayant été destitué par Gerardo Barrios. Le général Santiago Delgado, désigné chef de l'insurrection, est arrêté.

Le , le sénateur président José María Peralta remet le mandat suprême au général Barrios.

Le , il reçoit à nouveau la présidence de Gerardo Barrios, ce dernier se rendant au Guatemala.

Références