Johan Aliouat

Johan Aliouat
Description de cette image, également commentée ci-après
Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Johan Aliouat le .
Fiche d'identité
Naissance (30 ans)
à Istres (France)
Taille 1,97 m (6 6)
Poste Deuxième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
2010-2015Montpellier HR
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2013-2015
2015-2016
2016-2018
2018-0000
Montpellier HR
US Carcassonne
Union Bordeaux Bègles
Biarritz olympique
03 (0)[1]
18 (5)[1]
16 (0)[1]
73 (5)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2012-2013
2022-0000
France -20
Algérie
11 (0)[1]
3 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 26 janvier 2023.

Johan Aliouat (en arabe : جوهان عليوات), né le à Istres, est un joueur international algérien de rugby à XV qui évolue au poste de deuxième ligne au sein de l'effectif du Biarritz olympique en Pro D2 depuis la saison 2018-2019. Il mesure 1,97 m pour 135 kg.

Biographie

Carrière en club

Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Johan Aliouat, Lasha Lomidze et Kevin Gimeno, en 2014, avec les Espoirs du Montpellier HR.

Johan Aliouat né le à Istres, c'est là qu'il s'initie au rugby. Puis, après un passage à Aix-en-Provence et Toulon, il intègre le centre de formation du Montpellier Hérault rugby à l'âge de dix-neuf ans[2],[3]. Après avoir joué avec l'équipe espoir du club, avec qui il remporte le titre de champion de France en [4], il dispute son premier match en Top 14 avec les montpelliérains le contre le Stade français Paris.

En manque de temps de jeu dans le club héraultais, il est prêté à l'US Carcassonne en [5],[6]. Au sein de l'effectif jaune et noir, il montre des qualités physiques et techniques qu'ils le rendent rapidement indispensable[7]. Sous le maillot audois, il dispute seize matches de Pro D2 dont quinze comme titulaire, et inscrit un essai face à Mont-de-Marsan[8].

Le , il signe son premier contra professionnel d'une durée de deux ans avec l'Union Bordeaux Bègles, en Top 14[9],[8]. Le , lors du match face à l'ASM Clermont, Johan Aliouat, s’est grièvement blessé au genou (rupture des ligaments croisés du genou) pour son premier match en tant que titulaire sous le maillot de l’UBB et sa saison est terminée. Dix mois après la blessure, il reprend avec les Espoirs, puis en Coupe d'Europe, et retrouve le Top 14 après un an d'attente. C'est une période très longue, très dure mentalement[10]. Après dix matchs dont trois titularisations en Top 14 depuis son arrivée en Gironde en 2016, Johan Aliouat quitte le club.

En 2018, il signe au Biarritz olympique en Pro D2[11],[12]. En , il se blesse gravement à l'épaule droite face au Stade rochelais, et doit subir une opération avec une indisponibilité de quatre à cinq mois[13],[14]. En décembre 2021, il prolonge son contrat jusqu'en 2025[15].

Carrière internationale

Johan Aliouat a connu onze sélections en équipe de France des moins de 20 ans de 2011 à 2013. Il participe notamment à deux Tournoi des Six Nations et deux coupes du monde de la catégorie d'âge[8].

Il est appelé pour la première fois en sélection algérienne à l'intersaison 2022 afin de disputer la phase finale de la Coupe d'Afrique, faisant office de tournoi qualificatif de la zone Afrique pour la Coupe du monde 2023[16].

Il a honoré sa première cape internationale avec l'équipe d'Algérie le en tant que titulaire contre le Sénégal pour le premier match des phases finales de la Coupe d'Afrique, à Aix-en-Provence en France. Le XV aux deux Lions s'impose 35 à 12[16]. Il est de nouveau titulaire pour la demi-finale contre le Kenya le [17], défaite 36 à 33[18],[19]. Et le contre le Zimbabwe pour le match pour la 3e place, victoire 20 à 12[20]. Pour sa première participation à la Coupe d'Afrique, l'Algérie termine 3e[21].

Style de jeu

Johan Aliouat a un profil de deuxième ligne complet, à la fois puissant et mobile, il aime se déplacer sur le terrain[22]. Très bon sauteur en touche, il est capable de jouer 4 ou 5[2]. Agressif dans les rucks, il est utile pour protège le ballon et son porteur au sol, avec un gros travail de soutien. Également très actif en défense, avec beaucoup de plaquages. Il est souvent à l’origine des ballons portés grâce à son physique et son abattage sur le terrain[23].

Statistiques en équipe nationale

Palmarès

  • Champion de France espoir en 2013 avec le Montpellier Hérault rugby[4].

Notes et références

  1. a b c d et e « Johan Aliouat », sur itsrugby.fr (consulté le ).
  2. a et b « Union Bordeaux-Bègles : Johan Aliouat s’engage pour deux saisons », sur sudouest.fr, (consulté le ).
  3. « Pro D2 / Trois renforts à Carcassonne », sur rugby-transferts.com, (consulté le ).
  4. a et b Clément Mazella, « Montpellier champion de France Espoirs », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  5. « Tonita et Aliouat à l’USC », sur uscarcassonne.com, (consulté le ).
  6. Guillaume Richard, « Trois renforts à l'US Carcassonne », L'Indépendant, (consulté le ).
  7. « USC: après José Lima à Oyonnax, Johan Aliouat s'engage à Bordeaux », L'Indépendant, (consulté le ).
  8. a b et c Arnaud Carré, « Top 14 : Johan Aliouat pour deux ans à l'UBB », sur francebleu.fr, .
  9. « Johan Aliouat se serait engagé en faveur de l'union Bordeaux-Bègles pour deux ans », sur lequipe.fr, .
  10. « Johan Aliouat (UBB) de retour d'une longue blessure, est "prêt à démarrer" face au Racing », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  11. Maxime Klein, « Biarritz Olympique : Johan Aliouat proche de signer », sur sudouest.fr, .
  12. « Top 14 - Saison 2018-2019 - Tous les transferts club par club », sur rugbyrama.fr, .
  13. « Aliouat out, Tyrell bientôt prêt », sur sudouest.fr, .
  14. « Biarritz Olympique : "des échanges avec le corps arbitral" après les blessures de Peyresblanques et Cronin », sur francebleu.fr, .
  15. « Transferts - Johan Aliouat prolonge au Biarritz olympique pour trois saisons de plus », sur Rugbyrama, (consulté le ).
  16. a et b « la Rugby Africa Cup, "un sentiment de fierté pour l’Algérie" (Johan Aliouat) », sur laprovence.com, (consulté le ).
  17. « Feuille de match Kenya - Algérie », sur rugbyafrique.com, (consulté le ).
  18. « Coupe du monde 2023. L'Algérie éliminée malgré un essai fabuleux, la finale de l'Africa Cup connue », sur actu.fr, (consulté le ).
  19. « Rugby. L’Algérie n’ira pas à la Coupe du monde 2023 : "On pensait que c’était un cauchemar" », sur actu.fr, (consulté le ).
  20. « Coupe d'Afrique des nations de Rugby: l'Algérie termine en 3e place », sur aps.dz, (consulté le ).
  21. « Azzouz Aïb: «La Rugby Africa Cup en France, un pari réussi» », sur rfi.fr, (consulté le ).
  22. « Johan Aliouat : « Le rugby, on ne le travaille qu'en jouant, qu'en situation de match » », sur scapulaire.com (consulté le ).
  23. Mathéo Rondeau et Etienne Goursaud, « Biarritz Bayonne (6-6) notes du plus grand derby de tous les temps », sur sans-filtre.fr, (consulté le ).
  24. « Rugby Africa Cup 2022 : Sénégal - Algérie », sur world.rugby, (consulté le ).
  25. « Rugby Africa Cup 2022 : Kenya vs Algérie », sur world.rugby, (consulté le ).
  26. « Rugby Africa Cup 2022 : Zimbabwe - Algérie », sur world.rugby, (consulté le ).

Liens externes