Joe G. Pinelli

Joe G. Pinelli
Sollies Ville - Joe G Pinelli - P1200412.jpg
Joe G. Pinelli en 2009.
Naissance
Nationalité
Activité
Formation

Joe G. (Giusto) Pinelli (de son vrai nom Bertrand DeHuy) est un illustrateur, dessinateur et scénariste de bande dessinée belge né le [1] à Gouy-lez-Piéton (Courcelles).

Biographie

Joe G. Pinelli est originaire de Courcelles[2] dans la périphérie de Charleroi. Il arrive à Liège à la fin des années 1970, pour y suivre le cours de bande dessinée de Jacques Charlier à l'Académie Royale des Beaux-Arts. Liège est alors, avec Bruxelles, la seule ville en Belgique à proposer cette formation.

Lorsqu'il commence à réaliser ses premières bandes dessinées, il rédige dans le genre autobiographique. De nombreux extraits de ces récits autobiographiques sont publiés dans des fanzines, tant en Belgique (25 mensuels), qu'en France (Rubrica, Morsure, Mad Moselle, À l'aise, PLGPPUR, Atomik, Bulles dingues, Le Corbeau, Le Lézard…), ou encore aux Pays-Bas (Zozolala).

Dans L'année de la Bande Dessinée 1986-87, il est repris par Thierry Groensteen pour son article Seize dessinateurs à découvrir d'urgence[3].

Il vit à Liège où il enseigne le dessin et la bande dessinée à l'Académie royale des beaux-arts.

Publications

  • 1990 : Joged-Bumbung, ed. Sherpa
  • 1990 : No mas pulpo (plus jamais de poulpes), La trilogie T.1, éd. PLG[4]
  • 1991 : Gorilla-Gorilla, ed. Sherpa
  • 1992 : No mas chorizo (plus jamais de chorizo), La trilogie T.2, éd. PLG
  • 1992 : WildKate, ed. Sherpa
  • 1993 : Que cigares (unicamente puros), La trilogie T.3, éd. PLG
  • 1995 : Beau salopard, éd. PLG
  • 1996 : Sainte victoire, La dinde sauvage T.1, éd. PLG
  • 1996 : Postale de province, ed. Mezcal
  • 1996 : Sea bribes, ed. Mezcal
  • 1997 : Le passage du Lézard, éd. Le Lézard
  • 1997 : Egri Bikaver, ed. Sherpa
  • 1997 : Favorite Things, Portefolio, éd. PMJ - Hélène Chantereau Production
  • 1997 : Mont ararat, La dinde sauvage T.2, éd. PLG
  • 1998 : Fado, avec Milo, ed. Le Lézard
  • 1998 : Dont Louis a chassé les funestes horreurs, éd. PLG
  • 1999 : La soufrière, La dinde sauvage T.3, éd. PLG[5],[6]
  • 1999 : La Voix intérieure, avec Milo, éd. Ego comme X
  • 1999 : Luik' Sartori, ed. Sherpa
  • 2000 : Arrêtez le carrelage, Le Poulpe T.5, scénario Patrick Raynal, éd. 6 pieds sous terre
  • 2001 : Caz roman, Un américain paysage, collection Blanche, éd. 6 pieds sous terre
  • 2002 : Crayonnés érotiques, (Portefolio collectif), On a marché sur la bulle
  • 2002 : Personnel, petit portefolio, ed. Granit associés
  • 2003 : Le marteau-piqueur, Portefolio, éd. PLG - Sherpa
  • 2003 : Zoo !, (Portefolio collectif), On a marché sur la bulle
  • 2004 : Bande Avant, Illustrations d'une histoire de Jean-Hugues Oppel, collection Liber Niger, éd. 6 pieds sous terre
  • 2004 : 50 Years Around The Rock, BD Rock vol. 1, (illustrations collectives), éd. Nocturne
  • 2005 : Une magnifique journée, éd. Les Requins Marteaux
  • 2005 : Sirop de Liège, Illustrations d'une histoire de Jean-Bernard Pouy, collection Carnets Littéraires, éd. Estuaire
  • 2005 : La vue Solliès, ed. I.mag et A.LI.EN
  • 2005 : Le feu follet, Illustrations d'une histoire de Willem Elsschot, éd. Le Castor astral
  • 2006 : In a blue hour, scénario Marc Villard, éd. Nocturne
  • 2006 : Christmas Voices, (illustrations collectives), éd. Nocturne
  • 2006 : Fratelli, Illustrations d'une histoire de Jean-Bernard Pouy, collection Carnets Littéraires, éd. Estuaire
  • 2007 : Le visiteur de Sainte-Victoire, collection Les Petits Carnets, Alain Beaulet editeur
  • 2008 : Poisson chat, Essai de vulgarisation imagée à propos de la narration séquencée, par Joe G. Spinelli, alias Joe G. Pinelli, éd. PLG
  • 2009 : Trouille, adaptation en BD du roman de Marc Behm par Jean-Hugues Oppel, couleurs Sébastien G. Orsini, collection Rivages/Casterman/Noir, éd. Casterman
  • 2009 : Nos Mas Pulpo, édition intégrale, éd. ego comme x
  • 2009 : Bartok, dessins et scénario Joe G. Pinelli et Alain Goutal, éd. BD Classique
  • 2009 : Claude Debussy, 2 CD et une bande dessinée sur des textes de Didier Daeninckx, éd. BD Classique
  • 2009 : Souvenirs de films, du 9e art au 7e art, 51 dessinateurs à l'affiche, ouvrage collectif, éd. Le Lombard, Pinelli illustre L’armoire volante
  • 2010 : Bye bye blackbird, texte Marc Villard, éd. Nocturne
  • 2011 : Féroces tropiques[7], scénario Thierry Bellefroid, collection Aire libre, éd. Dupuis
  • 2011 : Féroces tropiques, une étude de la peinture de Heinz von Furlau, de Joe G. Pinelli et Thierry Bellefroid, éd. PLG
  • 2012 : Sous le vent, textes de Jean-Bernard Pouy, sur des illustrations de Joe G. Pinelli, Éditions Jean-Claude Lattès
  • 2013 : La dinde sauvage, édition intégrale, éd. ego comme x
  • 2013 : Midi moins le quart avant l’autodafé, de Joe G. Pinelli et Thierry Bellefroid, éd. PLG
  • 2013 : Dernier été, illustrations d'une histoire de Patrick Pécherot, collection les petits polars du monde, Le Monde / SNCF
  • 2014 : Le Tableau Papou de Port-Vila, Roman noir mis en couleurs par Heinz von Furlau, textes de Didier Daeninckx, sur des illustrations de Joe G. Pinelli, Le Cherche midi
  • 2018 : Das Feuer, de Joe G. Pinelli et Patrick Pécherot, adaptation du roman Le Feu d'Henri Barbusse, éd. Casterman
  • 2020 : Marguerite, Éditions Martin de Halleux, collection 25 images[8]

Divers

  • 2005 : Shanghai express n° 0, illustrations pour la revue mensuelle française publiée par les Éditions de la Bibliothèque noire
  • 2006 : Shanghai express n° 1, illustrations pour le mensuel

Récompenses

Références

  1. Joe G. Pinelli, BnF
  2. Voir .
  3. L'année de la Bande dessinée 1986-1987, p. 166, éditions Glénat.
  4. Évariste Blanchet, « No mas pulpo - No mas chorizo - Que cigares », Critix, no 1,‎ , p. 2.
  5. Christian Marmonnier, « Grave ! », BoDoï, no 26,‎ , p. 11.
  6. Évariste Blanchet, « La Dinde sauvage », Critix, no 11,‎ , p. 34-38.
  7. Nicolas Anspach, « Joe G. Pinelli & Thierry Bellefroid : « Le choix de la technique graphique est une manière expressionniste d’entrer dans l’âme de notre personnage » », sur Actua BD,
  8. Jaime Bonkowski de Passos et Frédéric Hojlo, « Thomas Ott et Joe Pinelli inaugurent la collection 25 images des Éditions Martin de Halleux », Martin de Halleux, (consulté le 26 décembre 2020)

Annexes

Bibliographie

Interviews

  • 2001 : Jeux d'influence, 30 auteurs de bandes dessinées parlent de leurs livres fétiches (collectif), éd. PLG
  • 2005 : art press, hors série n° 26, spécial Bande d'auteurs, Se représenter, interview de Joe G. Pinelli par Christian Marmonnier et Bernard Joubert
  • Joe G. Pinelli (interviewé) et Jean-Christophe Ogier, « Pinelli en goguette avec Van Gogh », Casemate, no 55,‎ , p. 96-97.

Sources indépendantes

Liens externes