JoJo's Bizarre Adventure

JoJo's Bizarre Adventure
Image illustrative de l'article JoJo's Bizarre Adventure
ジョジョの奇妙な冒険
(JoJo no kimyō na bōken)
Thèmes Action, aventure, fantastique, super-pouvoir, histoire de famille
Manga
Cible
éditoriale
Shōnen (1986-2004)
Seinen (depuis 2005)
Auteur Hirohiko Araki
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) J'ai lu (2002-2005)
Tonkam (depuis 2007)
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Jump (1986-2004)
Ultra Jump (depuis 2005)
Sortie initiale en cours
Volumes 134

OAV japonais : JoJo's Bizarre Adventure
Réalisateur
Hideki Futamura
Hiroyuki Kitakubo
Kazufumi Nomura
Noboru Furuse
Studio d’animation Studio APPP
Licence (fr) Déclic Images
1re diffusion
Épisodes 6

OAV japonais : JoJo's Bizarre Adventure : Adventure
Réalisateur
Hideki Futamura
Hiroyuki Kitakubo
Kazufumi Nomura
Noboru Furuse
Studio d’animation Studio APPP
Licence (fr) Déclic Images
1re diffusion
Épisodes 7

Film d'animation japonais : Phantom Blood
Studio d’animation Studio APPP
Durée 91 minutes
Sortie

Anime japonais : Parties 1 et 2 : Phantom Blood et Battle Tendency
Réalisateur
Naokatsu Tsuda
Kenichi Suzuki
Scénariste
Yasuko Kobayashi
Studio d’animation David Production
Compositeur
Licence (ja) Warner Bros.
(fr) Crunchyroll, Netflix
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX
1re diffusion
Épisodes 26

Anime japonais : Partie 3 : Stardust Crusaders
Réalisateur
Naokatsu Tsuda
Kenichi Suzuki
Scénariste
Yasuko Kobayashi
Studio d’animation David Production
Compositeur
Licence (ja) Warner Bros.
(fr) Crunchyroll, Netflix
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX
1re diffusion
Épisodes 48

Anime japonais : Partie 4 : Diamond Is Unbreakable
Réalisateur
Naokatsu Tsuda, Toshiyuki Kato
Scénariste
Yasuko Kobayashi
Studio d’animation David Production
Compositeur
Licence (ja) Warner Bros
(fr) Crunchyroll, Netflix
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX
1re diffusion
Épisodes 39

OAV japonais : Kishibe Rohan wa Ugokanai
Réalisateur
Naokatsu Tsuda, Toshiyuki Kato
Scénariste
Yasuko Kobayashi
Studio d’animation David Production
Licence (ja) Warner Bros.
(fr) Netflix
1re diffusion
Épisodes 4

Film japonais : Jojo Bizarre Adventure Diamond Is Unbreakable Chapitre 1
Genre action, aventure, fantastique
Réalisateur
Scénariste
Itaru Era (scénario)
Hirohiko Araki (manga)
Durée 119 minutes
Sortie

Anime japonais : Partie 5 : Golden Wind
Réalisateur
Yasuhiro Kimura, Hideya Takahashi
Scénariste
Yasuko Kobayashi
Studio d’animation David Production
Compositeur
Licence (ja) Warner Bros.
(fr) Crunchyroll, Netflix
1re diffusion
Épisodes 39 + 3 récapitulatif

Anime japonais : Partie 6 : Stone Ocean
Réalisateur
Yasuhiro Kimura, Hideya Takahashi
Scénariste
Yasuko Kobayashi
Studio d’animation David Production
Compositeur
Licence (ja) Warner Bros.
(fr) Netflix
1re diffusion
Épisodes 38

Autre

JoJo's Bizarre Adventure (ジョジョの奇妙な冒険, JoJo no kimyō na bōken?) est un manga de Hirohiko Araki. Il est prépublié entre 1986 et 2004 dans l'hebdomadaire Weekly Shōnen Jump, puis depuis 2005 dans le magazine mensuel Ultra Jump. La version française est initialement publiée par J'ai lu de 2002 à 2005, puis par les éditions Tonkam depuis 2007.

Avec plus de 120 millions d'exemplaires en circulation[1], c'est l'un des mangas les plus vendus au monde.

Le manga est adapté en une série d'OAV de treize épisodes produite par Studio APPP dans les années 1990 et 2000, qui retrace une partie de la troisième partie du manga. Une nouvelle série télévisée d'animation produite par David Production est diffusée depuis et adapte les six premières parties. Dans les pays francophones, la série est diffusée en simulcast par Crunchyroll et Netflix. Grand succès public et critique, elle a fortement contribué à populariser le manga en Occident.

Synopsis

JoJo's Bizarre Adventure suit les aventures de la famille Joestar sur plusieurs générations, chaque génération ayant son « JoJo ».

À la fin du XIXe siècle en Angleterre, le jeune fils d'un riche propriétaire, Jonathan Joestar, rencontre son nouveau frère adoptif Dio Brando, qui le déteste et envisage d'usurper la position d'héritier de la famille Joestar. Lorsque les tentatives de Dio sont contrecarrées, il se transforme en vampire avec l'utilisation d'un ancien masque de pierre et détruit le domaine Joestar. Jonathan se lance dans un voyage, rencontre de nouveaux alliés et maîtrise la technique des arts martiaux Hamon (波紋?) pour arrêter Dio, qui a fait de la domination du monde son nouvel objectif.
En 1938, une expédition allemande découvre et réveille un homme du pilier, un puissant humanoïde dont la race a créé le Masque de Pierre. L'homme du pilier tue les chercheurs et s'échappe pour réveiller les autres hommes du pilier afin qu'ils puissent reprendre la domination sur l'humanité en obtenant la pierre rouge d'Aja. Joseph Joestar, le petit-fils de Jonathan, s'unit avec de nouveaux alliés et maîtres du Hamon pour vaincre les hommes du pilier.
En 1989, Dio Brando (maintenant appelé "DIO") se réveille après que sa tombe a été récupérée au fond de l'océan. En effet, DIO avait réussi à capturer le corps de Jonathan et de le greffer à sa tête. Comme DIO obtient un stand les descendants de Jonathan, composés de Joseph, sa fille Holly Kujo et son petit-fils Jotaro Kujo, se sont éveillés au pouvoir des Stands (スタンド, Sutando?). Cependant, Holly est incapable de faire face à son propre stand et il ne lui reste plus que 50 jours à vivre. Jotaro, Joseph et leurs nouveaux alliés se mettent alors en route pour vaincre DIO avant l'expiration de ce délai et rencontrent ses hommes de main en cours de route.
En 1999, la famille Joestar apprend que Joseph a un fils illégitime, Josuke Higashikata[2] qui vit dans la ville japonaise fictive de Morioh. Josuke apprend l'existence d'un arc et d'une flèche mystiques qui confère des Stands à ceux qui sont frappés par ses pointes de flèches. Alors qu'ils traquent l'arc et la flèche, Josuke et ses alliés rencontrent une menace sérieuse d'un tueur en série utilisant un Stand, Yoshikage Kira.
En 2001, à Naples, Giorno Giovanna est officiellement le fils de DIO mais descend biologiquement de Jonathan Joestar. Giorno cherche à devenir un chef de la mafia afin d'éliminer les trafiquants de drogue qui vendent leurs marchandises aux enfants. Son équipe, composée d'utilisateurs de Stands, doit affronter le chef de la mafia Diavolo et protéger sa fille Trish Una, que Diavolo a l'intention de tuer pour cacher son identité.
En 2011, près de Port Sainte-Lucie, la fille de Jotaro Kujo, Jolyne Kujo, est accusée de meurtre et envoyée en prison. Jolyne rencontre le Stand White Snake, qui peut voler le Stand et l'âme de sa cible, les condamnant au coma et éventuellement à la mort. Après que Jotaro a été victime du stand Whitesnake, Jolyne s'unit à d'autres prisonniers utilisateurs de Stands pour sauver son père.
Dans une chronologie alternative, aux États-Unis en 1890, le président Funny Valentine organise une course de chevaux de cross-country avec une récompense de 50 millions de dollars au gagnant. Valentine a l'intention de rechercher dans le pays les parties éparses d'un cadavre sacré à ses propres fins patriotiques. Les coureurs Jayro Zeppeli et Johnny Joestar découvrent le stratagème de Valentine et doivent se défendre contre ses assassins à gages.
Dans le même univers que Steel Ball Run, en 2012, la ville de Morioh a été dévastée par le séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku, qui a provoqué l'apparition de failles mystérieuses et d'étranges édifices connus sous le nom de murs qui voient. L'étudiante Yasuho Hirose découvre un jeune homme souffrant d'amnésie enfoui dans les décombres et le surnomme "Josuke". Josuke tente de découvrir le secret de son passé et découvre qu'il est le résultat d'une fusion de deux personnes. Josuke est également confronté aux activités d'un syndicat local du crime, qui vend le fruit d'un mystérieux arbre Rokakaka, capable de guérir les gens et de « prendre » quelque chose en retour.
Dans le même univers que Steel Ball Run et JoJolion, à Hawaï de nos jours, Jodio Joestar, lycéen de 15 ans, a pour rêve de devenir un jour extrêmement riche. Accompagné de son grand frère Dragona et d'un homme nommé Paco Lovelantes, il fait également partie d'un petit gang de dealers dirigé par Meryl Mai Qi, la directrice du lycée qu'il fréquente. Cette dernière leur présente un nouvel équipier, un toxicomane nommé Usagi Aloha'oe et leur assigne une nouvelle mission : voler un diamant de grande valeur à un touriste japonais...

Analyse de l’œuvre

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
La chaine de magasins Owson (référence à Lawson) figure dans le manga.

Chaque partie du manga aborde des sujets contemporains, comme les brutalités policières ou les droits des personnes trans pour la neuvième partie[3].

On remarque plusieurs références à des artistes, le plus souvent musicaux, tout au long de l'histoire. Ainsi, dans les trois premières parties, les personnages ont des noms renvoyant à un certain groupe musical ou un artiste (« famille Zeppeli », « Dio », « AC/DC », « Jean-Pierre Polnareff »). Dans les parties suivantes, il s'agit des Stands qui ont des noms de chansons ou de groupes (« Crazy Diamond » et « Red Hot Chili Pepper »). Dans la sixième partie, la mode fait son apparition et tous les personnages se retrouvent affublés de noms tirés de marques ou qui les croisent (« Hermès Costello »). Aussi, la plupart des fans s'amusent à dire la phrase « Is that a Jojo reference?! » lorsqu'ils trouvent une référence.

Ce manga est également riche en références cinématographiques et littéraires. On trouve beaucoup de références à des films d'horreur dans les combats de stands. Les premières parties du mangas sont aussi inspirées des films de zombies de George A. Romero. Plus généralement, les inspirations de l'auteur proviennent du cinéma thriller / horreur, des westerns spaghettis et du giallo italien[4]. On trouve aussi des références à des films cultes, comme Le Parrain, Indiana Jones, Alien, Blade Runner, Pulp Fiction, ou encore Memento[5].

Sur le plan littéraire, on peut noter des références à À l'est d'Éden de John Steinbeck[6], Maîtresse du Jeu de Sydney Sheldon, Dracula de Bram Stocker[7], Entretien avec un Vampire d'Anne Rice[8], Le Tour du Monde en 80 jours de Jules Verne[9], Les Misérables de Victor Hugo[10], Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle[11], Salem[12], Misery et Simetierre[13] de Stephen King. Au cours du manga, l'auteur cite aussi des romanciers comme Agatha Christie (célèbre pour ses romans policiers)[14] et William Makepeace Thackeray (connu pour le roman Mémoires de Barry Lyndon, adapté en film par Stanley Kubrick en 1975)[15].

Manga

La publication du manga, écrit et dessiné par Hirohiko Araki, a débuté le dans le magazine Weekly Shōnen Jump. Le premier volume relié a ensuite été publié par Shūeisha le [16]. La série est divisée en plusieurs parties, faisant toutes intervenir un membre de la famille Joestar. Cela permet aux lecteurs de rencontrer de nouveaux personnages régulièrement, de voir mûrir les anciens, s'attacher à eux et suivre leurs aventures dans un laps de temps assez long, pour que le tout se développe convenablement, mais assez court pour éviter de le lasser. La cinquième partie se déroulant en Italie, le titre a été traduit en italien par Le Bizzarre Avventure di GioGio. Depuis la sixième partie, la numérotation des tomes est réinitialisée à chaque partie. La septième partie, débutée en , a changé de magazine de publication en , passant du Weekly Shōnen Jump à l'Ultra Jump. La huitième partie nommée JoJolion est publiée entre [17] et [18]. La neuvième partie, The JOJOLands, est publiée depuis [19]. Une édition deluxe nommée Jojonium est éditée au Japon depuis le [20].

La version française du manga a dans un premier temps été publiée par J'ai lu. Cependant, à la suite de l'arrêt de publication de mangas par cet éditeur, seules les quatre premières parties ont été traduites. L'éditeur Tonkam a ensuite repris la licence et publie la série depuis la cinquième partie depuis [21],[22]. Tonkam publie également une réédition de la troisième partie depuis [23],[24], et publie une réédition des première, deuxième et quatrième parties à partir de [25].

Ailleurs dans le monde, le manga est édité en Italie par Star Comics[26], à Taïwan par Da Ran Culture Enterprise et Tong Li Publishing, et en Malaisie par Comics House. En Amérique du Nord, VIZ Media a commencé son édition par la troisième partie, et publie la première partie à partir de [27],[28].

Les différentes parties

Dans les premières éditions, certaines parties se chevauchent dans certains volumes, ce qui explique que, par exemple, le tome 12 marque la fin de la seconde partie, puis enchaîne directement avec la troisième, le tout dans le même tome[29].

Les titres officiels[31] sont apparus dans l'artbook Jojo A-Go!Go! mais certains noms définitifs ont été donnés plus tard lors de la publication de la série au format « bunko » (petit format et pagination plus élevée pour édition de librairie). Ainsi dans l'artbook, « Phantom Blood » se nommait « Phantom Bloodline » et « Stardust Crusaders » se nommait « Stardust Travellers ». Les noms définitifs furent attribués lors de la prépublication dans le Weekly Shōnen Jump ou lors de l'édition ultérieure en volumes.

Anime

OAV

Le manga a été adapté en deux séries d'OAVs produites par le Studio APPP, respectivement sorties au Japon en 1993-1994 pour la première saison de 6 épisodes, et en 2000-2002 pour la seconde saison de 7 épisodes. Seule une partie de la trame de la troisième partie Stardust Crusaders est retranscrite dans cette adaptation. Les deux saisons ont été éditées en France par Déclic Images dans un coffret regroupant les 13 épisodes[32].

Fiche technique

  • Titre original : JoJo no kimyō na bōken
  • Producteur exécutif : Nobuhiko Sakou, Michio Yamanaka, Kazufumi Nomura (1 à 7), Tomio Anzai (8 à 13)
  • Studio : Studio APPP
  • Producteur : Tetsuo Daitoku, Kazufumi Nomura
  • Réalisation : Hideki Futamura, Noboru Furuse (1 à 7), Hiroyuki Kitakubo (8 à 13)
  • Scénario : Kenichi Takashima
  • Chara. design : Junichi Hayama
  • Directeur artistique : Satoru Kuwabara (1 à 7), Youichi Nango (8 à 13)
  • Dir. photographie : Hideo Okazaki
  • Musique : Marco d’Ambrosio
  • Années de production : 1993-1994 et 2000-2002
  • Nombre d'épisodes : 13
  • Éditeur français : Declic Images

Liste des épisodes

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 L'esprit maléfique 悪霊 Akuryō
2 Hierophant Green 法皇の緑 (ハイエロファントグリーン) Hierophant Green
3 Silver Chariot et Strength 銀の戦車&力(シルバーチャリオッツ&ストレングス) Shirubā Chariotsu & Sutorengusu
4 L'empereur et le pendu 皇帝と吊られた男(エンペラーとハングドマン) Enperā to Hangudoman
5 Jugement 裁き Sabaki
6 La brume de la vengeance 報復の霧 Hōfuku no Kiri
7 Justice 正義(ジャスティス) Jasutisu
8 Iggy the fool et N'Dul le dieu geb 1 「愚者」のイギーと「ゲブ神」のンドゥール (Pt. I) Za Fūru' no Igī to Gebushin no Ndūru (Pt. I)
9 Iggy the fool et N'Dul le dieu geb 2 「愚者」のイギーと「ゲブ神」のンドゥール (Pt. II) Za Fūru' no Igī to Gebushin no Ndūru (Pt. II)
10 D'Arby le parieur ダービー・ザ・ギャンブラー Dābī za Gyanburā
11 L'essence du vide, Vanilla Ice DIOの世界 亜空の瘴気ヴァニラ・アイス- Dio no Sekai - Akū no Shōki Vanira Aisu
12 Kakyoin, combat à mort dans la barrière DIOの世界 -花京院 結界の死闘- Dio no Sekai...
13 Adieu, ami DIOの世界 -さらば友よ- Dio no Sekai - Saraba Tomo yo

Doublage

Personnages Voix japonaises[33] Voix françaises[33]
Jotaro Kujo Jūrōta Kosugi Jacques Albaret
Joseph Joestar Chikao Ōtsuka François Siener
Jean-Pierre Polnareff Katsuji Mori Jérôme Pauwels
Noriaki Kakyoin Hirotaka Suzuoki Pierre-François Pistorio
Muhammad Avdol Kiyoshi Kobayashi Pascal Germain
Dio Nobuo Tanaka Jean-François Vlérick
Vanilla Ice Takeshi Aono Frantz Confiac
Hol Horse Norio Wakamoto Sylvain Lemarie
J'Geil Mugihito François Creton
Enya Rika Fukami Anne Dolan
N'Doul Kentarō Itō Emmanuel Gradi
Daniel J. D'Arby Kenji Utsumi Cyrille Artaux
Holy Kujo Rei Sakuma Magali Barney
Suzi Q Ryoko Kinomiya Brigitte Guedj
Version française

Film d'animation

Un film d'animation nommé JoJo's Bizarre Adventure: Phantom Blood, basé sur la première partie du manga, a été annoncé en [35], et est sorti le au Japon[36] à l'occasion du 20e anniversaire de Hirohiko Araki en tant que mangaka. Le thème song est Voodoo Kingdom du groupe Soul'd Out.

Série télévisée

L'adaptation en série télévisée d'animation est annoncée en [37]. Le studio David Production est responsable de cette série animée avec Naokatsu Tsuda en tant que réalisateur. Contrairement aux OAV produites plusieurs années avant, cette adaptation débute par la 1re partie Phantom Blood[38]. Sa diffusion a débuté le sur Tokyo MX[39], et s'est terminée le avec la diffusion du neuvième épisode. La deuxième partie, Battle Tendency, a été diffusée du [40],[41] au [42]. Les 26 épisodes ont été édités en DVD et Blu-ray entre janvier et et possèdent des sous-titres en anglais[43]. Ceci constitue la première saison de l'anime.

Un teaser annonçant la saison 2 adaptant la 3e partie Stardust Crusaders est montré à la suite de la diffusion de l'épisode 26[44]. Elle a ensuite été confirmée en [45] et est diffusée depuis le . Cette saison est divisée en deux parties[46], une première diffusée du [47],[48] au , et une deuxième diffusée du au [49].

La saison 3 adapte la 4e partie Diamond Is Unbreakable et est diffusée du 1er avril au .

La saison 4 adapte la 5e partie Golden Wind et est diffusée du au [50].

La saison 5, adaptant la 6e partie Stone Ocean, est annoncée en [51]. Elle est diffusée à partir du sur Netflix avec la sortie des douze premiers épisodes[52]. La deuxième partie avec les épisodes 13 à 24 est diffusée le [53],[54]. Enfin, la troisième et dernière partie, avec les épisodes 25 à 38, est diffusée intégralement le [55].

Dans les pays francophones, les quatre premières saisons (cinq premières parties) de la série sont diffusées par Crunchyroll[56] et ADN, tandis que la cinquième saison (sixième partie) est diffusée sur Netflix.

Liste des épisodes

Doublage

Version française

Musiques

Génériques de la série télévisée
Générique Début Fin
Épisodes Titre Artiste Épisodes Titre Artiste
Partie 1 2 – 9 JoJo ~Sono Chi no Sadame~ Hiroaki Tominaga 1 – 2,
4 – 9
Roundabout Yes
Partie 2 11 – 16,
18 – 25
BLOODY STREAM Coda 10 – 19,
22 – 25
26 BLOODY STREAM Coda
Partie 3 (Arc Périple) 28 – 36,
38 – 50
STAND PROUD Jin Hashimoto 28 Stardust Crusaders Yugo Kanno
29 – 33, 35,
37 – 50
Walk Like an Egyptian The Bangles
Partie 3 (Arc Égypte) 51 – 52,
54 – 65,
67 – 74
JoJo - Sono Chi no Kioku ~end of THE WORLD~ JO☆STARS ~TOMMY, Coda, JIN~ 51 – 52,
54 – 61,
64 – 66,
68 – 72
Last Train Home Pat Metheny Group
53 Akuyaku Concerto ~Oingo to Boingo~ Makoto Yasumura et Motoko Kumai
62 – 63 Akuyaku Concerto ~Hol Horse to Boingo~ Hidenobu Kiuchi et Motoko Kumai
Partie 4 (1re partie) 76 – 88 Crazy Noisy Bizarre Town THE DU 76 – 116 I WANT YOU Savage Garden
Partie 4 (2e partie) 89 – 100 Chase Batta
Partie 4 (3e partie) 101 – 116 Great Days Karen Aoki et Daisuke Hasegawa
117 Great Days Karen Aoki et Daisuke Hasegawa
Partie 5 (1re partie) 119 – 139 Fighting Gold Coda 119 – 139 Freek'n You Jodeci
Partie 5 (2e partie) 140 – 158 Uragirimono no Requiem Daisuke Hasegawa 140 – 158 Modern Crusaders Enigma
Partie 6 (1re partie) et (2e partie) Stone Ocean Kishida Kyoudan & THE Akeboshi Rockets Distant Dreamer Duffy
Partie 6 (3e partie) Heaven’s falling down Sajou no Hana Roundabout Yes

Film en prise de vues réelles

Le film Jojo's Bizarre Adventure Diamond Is Unbreakable Chapitre 1 par le réalisateur Takashi Miike, basé sur la 4e partie Diamond Is Unbreakable, est sorti le au Japon.

Produits dérivés

Comme de nombreuses séries à succès, de nombreux produits dérivés sont commercialisés au Japon, allant de publications écrites aux figurines représentant les principaux personnages. Pour les 25 ans de la série, un coffret contenant un artbook nommé Jojoveller, des Blu-ray ainsi que deux livrets est commercialisé le [63].

Light novels

Plusieurs light novels adaptés du manga ont vu le jour, chacun écrit par des auteurs différents. Le premier, simplement nommé JoJo's Bizarre Adventure, est sorti le au Japon[64]. Le deuxième, nommé GioGio's Bizarre Adventure II: Golden Heart/Golden Ring, est sorti le au Japon[65]. En , le site officiel de Hirohiko Araki a annoncé que Ōtarō Maijō, Nishio Ishin et Kouhei Kadono écrivaient chacun un light novel[66]. Celui écrit par Kadono s'appelle Purple Haze Feedback (恥知らずのパープルヘイズ, Hajishirazu no Pāpuru Heizu?) et est sorti le [67] ; celui écrit par Isin, JoJo's Bizarre Adventure Over Heaven, est sorti le au Japon[68] ; enfin, celui écrit par Maijō, Jorge Joestar, est sorti le [69]. Les romans The Book, Over Heaven et Purple Haze sont prévues en version française par Delcourt/Tonkam[70].

Séries dérivées

La série dérivée Rohan Kishibe (岸辺露伴は動かない, Kishibe Rohan wa ugokanai?), aussi connue sous le titre Thus Spoke Rohan Kishibe, centrée sur le personnage de Rohan Kishibe de la quatrième partie, est publiée de manière irrégulière depuis 1997. Deux tomes sont parus. La série est adaptée en OAV à partir de 2017[71], ainsi qu'en mini-série live diffusée progressivement depuis 2020[72],[73],[74]. A l'occasion d'une exposition au musée du Louvre en 2009[75], Hirohiko Araki a également publié le manga Rohan au Louvre en 2010[76]. Une adaptation en film live de ce dernier est sortie le au Japon[77].

Une deuxième série dérivée intitulée JoJo's Bizarre Adventure: Crazy D Demonic Heartbreak (ジョジョの奇妙な冒険 クレイジー・Dの悪霊的失恋, Jojo no Kimyō na Bōken: Kureijī D no Akuryō-teki Shitsuren?), écrite par Kouhei Kadono et dessinée par Tasuku Karasuma, est publiée entre le et le dans le magazine Ultra Jump et comporte un total de trois tomes[78],[79]. La version française est publiée par Delcourt/Tonkam.

Un magazine spécial intitulé Jojo Magazine est publié en mars 2022 au Japon à l'occasion du 35e anniversaire de la série[80]. La version française sera publiée par Delcourt/Tonkam.

Drama CD

Entre 1992 et 1993, une dramatique radio de la troisième partie est sortie en trois CD[81],[82],[83].

Jeux vidéo

Les jeux JoJo's Bizarre Adventure sont principalement sortis au Japon, quelques rares exceptions ont dépassé ses frontières.

Accueil

Réception

D'après un sondage réalisé par l'Agence des affaires Culturelles en 2007, la série est classée deuxième meilleur manga derrière Slam Dunk et devant Dragon Ball[90].

En , plus de 80 millions d'exemplaires ont été vendus des divers tomes du manga[91]. En , le tirage total du manga au Japon s'élève à 100 millions d'exemplaires[92]. En décembre 2021, le tirage total du manga s'élève à 120 millions d'exemplaires[1]

Le 29 octobre 2020, Tonkam annonce que plus d'un million de volumes de la série ont été vendus pour leur version française[93]. Le 24 janvier 2023, le directeur éditorial de Delcourt/Tonkam Pascal Lafine annonce que deux millions d'exemplaires ont été vendu[94].

JoJo et son influence dans la production des mangas

  • Les fameuses CLAMP, ayant découvert l’œuvre par l'intermédiaire du RPG Super Nintendo, s'avèrent être de très grandes fans. Leur source d'inspiration se révèle particulièrement évidente dans une œuvre comme X, la symbolique du tarot (rappelant étrangement un « Stand ») ayant été reprise par toute l'équipe ou selon la volonté de Nekoi. Elles ont d'ailleurs réalisé un fanzine avec en couverture les vaillants Stardust Crusaders et sont même allées jusqu'à noyer de courrier le magazine de mangas japonais « Puff » pour faire gagner Jôtarô lors de l'habituel sondage de popularité des personnages mensuels.
  • Dans les recueils d'histoire de Maliki (édité par Ankama), Ladybirds est un personnage directement inspiré des Stand puisqu'elle est issue de l'héroïne et représente une part de son passé (Ladybirds étant la fusion de l'âme du défunt chat de Maliki et d'une partie de l'âme de Maliki), possède une apparence rappelant les stands et dispose de pouvoir surpuissant, mais directement limité à la forme physique de Maliki[95].
  • Sakae Esuno avoua que les Stands de JoJo's Bizarre Adventure l'inspirèrent dans la conception des "Orders" dans son manga Big Order[96]
  • Lors de l'épisode 7 de My Teen Romantic Comedy SNAFU, Hachiman Hikigaya dit que les utilisateurs de Stand s'attirent entre eux. C'est ce qu'expliqua Toshikazu Hazamada à Josuke Higashikata dans Diamond Is Unbreakable[97][source insuffisante].

Notes et références

  1. a et b ABEMA TIMES編集部, « アニメ『ジョジョの奇妙な冒険』5部とは?ボスは誰?主要キャラ&スタンド&名言を紹介 | インタビュー・特集 », sur ABEMA TIMES (consulté le ).
  2. Le kanji dans son nom se lit suke en kun'yomi mais peut être lu jo en on'yomi.
  3. « "JoJo's Bizarre Adventure": comment ce manga culte continue de surprendre depuis 40 ans », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  4. Umeboshi, « JOJO REFERENCES : Quels films ont inspiré JoJo's Bizarre Adventure ? », sur Revue de la Toile, (consulté le )
  5. Umeboshi, « JOJO REFERENCES : 3 films à voir par saison », sur Revue de la Toile, (consulté le )
  6. Umeboshi, « [ANALYSE] Comment les romans de Steinbeck ont inspiré le flash-back de Johnny Joestar ? - », (consulté le ).
  7. Umeboshi, « [ANALYSE] Comment Dracula a inspiré Dio de JoJo's Bizarre Adventure ? », sur La Revue de la Toile, (consulté le ).
  8. Umeboshi, « [ANALYSE] L'histoire de Jolyne : un parallèle du voyage de Dante ? », sur Revue de la Toile, (consulté le )
  9. Umeboshi, « [ANALYSE] Quelles sont les origines littéraires du voyage de Jotaro dans JoJo's Bizarre Adventure? », sur Revue de la toile, (consulté le ).
  10. Umeboshi, « [ANALYSE] Comment Les Misérables de Victor Hugo ont inspiré la rébellion de Giorno? », sur Revue de la toile, (consulté le )
  11. Umeboshi, « [ANALYSE] Les références littéraires dans JoJo : Comment Sherlock Holmes a inspiré Joseph Joestar ? », sur Revue de la toile, (consulté le )
  12. Umeboshi, « [ANALYSE] Pourquoi Dio est un personnage gothique dans Phantom Blood ? », sur La Revue de la Toile, (consulté le ).
  13. Umeboshi, « [ANALYSE] Comment Yoshikage Kira fait référence aux romans de Stephen King ? », sur Revue de la toile, (consulté le ).
  14. Umeboshi, « [ANALYSE] JoJolion : un manga d’auteur ? », sur Revue de la Toile, (consulté le )
  15. Umeboshi, « [ANALYSE] Dio VS JoJo : Qui est le héros de Phantom Blood? », sur Revue de la Toile, (consulté le )
  16. (ja) « ジョジョの奇妙な冒険 1 », sur books.shueisha.co.jp.
  17. « JoJo's Bizarre Adventure - Partie 8! », sur manga-news.com.
  18. « La 8e partie du manga JoJo's Bizarre Adventure prendra fin en août », sur Anime News Network, (consulté le ).
  19. (en) « JoJo's Bizarre Adventure Manga Part 9 'The JOJOLands' Debuts on February 17 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  20. « Une édition deluxe pour Jojo's bizarre adventure », sur manga-news.com.
  21. « Nouveau et renouveau », sur manga-news.com.
  22. « Golden Wind », sur manga-news.com.
  23. « Le come back de Jojo daté ! », sur manga-news.com (consulté le ).
  24. « Réédition de Jojo - le bilan ! », sur manga-news.com.
  25. « Des nouvelles de Jojo's Bizarre Adventure », sur manga-news.com.
  26. (it) « Le bizzarre avventure di JoJo 37 »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur starcomics.com.
  27. (en) « Viz Media Reprinting JoJo's Bizarre Adventure Manga », sur Anime News Network.
  28. (en) « Viz Media Adds JoJo's Bizarre Adventure: Phantom Blood », sur Anime News Network.
  29. Ce n'est plus le cas dans la version française éditée par Tonkam, où le premier chapitre de Stardust Crusaders figure dans le tome 13.
  30. « JOJO LANDS annoncé au Japon : quand y'en a plus, y'en a encore ! », sur IGN, (consulté le ).
  31. Dans un souci de cohérence, il a été choisi ici d'angliciser tous les titres officiels. Certains d'entre eux étant originellement en japonais comme celui de la seconde partie « Sentô Chôryû » sur l'édition bunko, et la Shūeisha ayant choisi sa traduction anglaise « Battle Tendency » sur son site officiel consacré à JoJo, il a été fait de même pour la liste ci-dessus.
  32. « Chronique - Jojo's Bizarre Adventure - Intégrale Collector Ed 2010 », sur manga-news.com.
  33. a et b (en) « JoJo's Bizarre Adventure (OAV) », sur Anime News Network (consulté le ).
  34. (en) « JoJo's Bizarre Adventures Movie », sur Anime News Network.
  35. (en) « JoJo's Bizarre Adventure: Phantom Blood (movie) », sur Anime News Network.
  36. « Jojo's Bizarre Adventure : L'anime! », sur manga-news.com (consulté le ).
  37. « JoJo’s Bizarre Adventure The Animation, en Promotion Vidéo », sur adala-news.fr.
  38. (en) « JoJo's Bizarre Adventure TV Anime Slated for October 6 », sur Anime News Network.
  39. (en) « JoJo's Bizarre Adventure Anime Part 2's Promo Streamed », sur Anime News Network.
  40. (en) « Akio Ohtsuka, Kazuhiko Inoue Join Jojo's Bizarre Adventure Part 2 Cast », sur Anime News Network.
  41. (en) « JoJo's Bizarre Adventure Anime Teases Part 3 », sur Anime News Network.
  42. (en) « Jojo's Bizarre Adventure TV BDs to Have English Subs », sur Anime News Network.
  43. « L’anime Jojo’s Bizarre Adventure Arc 3, annoncé », sur adala-news.fr.
  44. (en) « JoJo's Bizarre Adventure Part 3 TV Anime Confirmed », sur Anime News Network.
  45. « Un an de programmation pour l'anime Stardust Crusaders », sur manga-news.com.
  46. « Nouvelle saison anime en 2014 pour Jojo's bizarre adventure », sur manga-news.com.
  47. « L’anime Jojo’s Bizarre Adventure: Stardust Crusaders, en Visual Art », sur adala-news.fr.
  48. « L'animé Jojo's Bizarre Adventure: Stardust Crusaders s'offre une pause », sur Crunchyroll.
  49. (en) « Jojo's Bizarre Adventure Part 5: Golden Wind Manga Gets TV Anime in October », sur Anime News Network, (consulté le ).
  50. « Stone Ocean, la sixième partie de Jojo's Bizarre Adventure, adapté en anime », sur manga-news.com, (consulté le ).
  51. « Netflix : date pour Stone Ocean, première image du film Gundam, série live-action Yu Yu Hakusho... le plein d'annonces sur les anime et adaptations ! », sur GAMERGEN.COM (consulté le ).
  52. « La deuxième partie de JoJo's Bizarre Adventure: Stone Ocean arrivera cet automne sur Netflix », sur Anime News Network, (consulté le ).
  53. « La deuxième partie de JoJo's Bizarre Adventure: Stone Ocean annoncée pour le 1er septembre », sur Anime News Network (consulté le ).
  54. « JoJo's Bizarre Adventure: Stone Ocean Anime's 3rd, Final Part Launches on Netflix on December 1 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  55. « L’anime Stardust Crusaders, en Simulcast VOSTFR », sur adala-news.fr.
  56. (en) « JoJo's Bizarre Adventure (TV) », sur Anime News Network (consulté le ).
  57. (en) « JoJo's Bizarre Adventure: Golden Wind (TV) », sur Anime News Network (consulté le ).
  58. (en) « JoJo's Bizarre Adventure: Stone Ocean (TV) », sur Anime News Network (consulté le ).
  59. (en) « JoJo's Bizarre Adventure: Stardust Crusaders (TV) », sur Anime News Network (consulté le ).
  60. « Le Doublage Français de Jojo's Bizarre Adventure », sur sonikku.fandom.com/fr/wiki (consulté le ).
  61. « Les 25 ans de Jojo's Bizarre Adventure », sur manga-news.com.
  62. (ja) « ジョジョの奇妙な冒険 », sur books.shueisha.co.jp.
  63. (ja) « ジョジョの奇妙な冒険 2 », sur books.shueisha.co.jp.
  64. (en) « Bakemonogatari, Boogiepop Authors Pen JoJo's Novels », sur Anime News Network.
  65. (ja) « 恥知らずのパープルヘイズ », sur books.shueisha.co.jp.
  66. (ja) « JOJO’S BIZARRE ADVENTURE OVER HEAVEN », sur books.shueisha.co.jp.
  67. (ja) « JORGE JOESTAR », sur books.shueisha.co.jp.
  68. « La saga Jojo's Bizarre Adventure va encore s'étoffer grace à Delcourt/Tonkam », sur manga-news.com, (consulté le ).
  69. « Araki's Kishibe Rohan wa Ugokanai Manga Gets Anime With Jojo Blu-ray/DVDs (Updated) », sur Anime News Network, (consulté le ).
  70. « JoJo's Bizarre Adventure Manga Spinoff Thus Spoke Rohan Kishibe Gets Live-Action Mini-Series », sur Anime News Network, (consulté le ).
  71. « Live-Action Thus Spoke Rohan Kishibe Series Gets 3 New Episodes in December », sur Anime News Network, (consulté le ).
  72. « Next 2 Live-Action Thus Spoke Kishibe Rohan Episodes Air on December 26, 27 », sur Anime News Network, (consulté le ).
  73. « Jojo's Araki Creates Manga for France's Louvre Museum (Updated) », sur Anime News Network, (consulté le ).
  74. « Rohan au Louvre », sur manga-news.com, (consulté le ).
  75. « Thus Spoke Kishibe Rohan Series Gets Live-Action Movie Based on Louvre Story », sur Anime News Network, (consulté le ).
  76. « Thus Spoke Kishibe Rohan Manga Gets New Multi-Chapter Story (Updated) », sur Anime News Network, (consulté le ).
  77. « C'est fini pour le spin-off Jojo's Bizarre Adventure - Crazy D », sur manga-news.com, (consulté le ).
  78. « Un magazine pour Jojo's Bizarre Adventure », sur manga-news.com, (consulté le ).
  79. (ja) « ジョジョの奇妙な冒険[CD] », sur amazon.co.jp.
  80. (ja) « ジョジョの奇妙な冒険 第2巻 アヴドゥル死すの巻 », sur suruga-ya.jp.
  81. (ja) « ジョジョの奇妙な冒険 第3巻 ディオの世界の巻 », sur suruga-ya.jp.
  82. « Fiche technique de Jojo's Bizarre Adventure: Phantom Blood »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur Jeuxvideo.com (consulté le ).
  83. « Une collector en or pour Jojo's Bizarre Adventure All Star Battle », sur Jeuxvideo.com (consulté le ).
  84. « TGS 2013 : Jojo's Bizarre Adventure All Star Battle pour 2014 en Occident », sur Jeuxvideo.com.
  85. « Le jeu JoJo’s Bizarre Adventure: Eyes of Heaven, en Trailer », sur adala-news.fr, .
  86. « J-Stars Victory Vs: Jojo’s Bizarre Adventure & Jigoku Sensei Nube rejoignent le casting », sur adala-news.fr (consulté le ).
  87. « Le jeu JoJo's Bizarre Adventure: All-Star Battle R sortira au mois de septembre », sur Anime News Network, (consulté le ).
  88. (en) « Japan's Cultural Affairs Agency Ranks Top Anime, Manga », sur Anime News Network.
  89. (en) « JoJo creator exhibits work at Gucci's Florence showroom », sur ajw.asahi.com.
  90. (en) « "Jojo's Bizarre Adventure" Manga Has Printed 100 Million Copies »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur Crunchyroll, (consulté le ).
  91. « Nous avons dépassé 1 million d'exemplaires vendus sur la saga Jojo's Bizarre Adventure en version française », sur Twitter, (consulté le ).
  92. « TEAM MANGA SHOW #15 - ANNONCES JOJO'S et MANGAS avec PASCAL LAFINE » (consulté le ).
  93. http://www.maliki.com/interview.htm
  94. (es) « Entrevista: Sakae Esuno (Autor de Mirai Nikki y Big Order) », sur koi-nya.net, (consulté le ).
  95. (en) « List of cultural references and inspirations from JoJo's Bizarre Adventure », sur JoJo's Bizarre Encyclopedia (consulté le ).

Annexes

Documentation

  • Paul Gravett (dir.), « De 1970 à 1989 : JoJo's Bizarre Adventure », dans Les 1001 BD qu'il faut avoir lues dans sa vie, Flammarion, (ISBN 2081277735), p. 505.

Liens externes