Jim Murple Memorial

Jim Murple Memorial
Description de cette image, également commentée ci-après
Jim Murple Memorial en concert au festival de Buguélès le .
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Ska, rocksteady, shuffle
Années actives Depuis 1996
Labels Murple & Cie / Pias / Patate Records
Site officiel jimmurplememorial.com
Composition du groupe
Membres Nina Dallaine,
Marie Herbault,
Ellen Birath,
Romain Dallaine,
Alban Le Goff
Xavier Bizouard,
Julien Gebenholtz,
Vincent Echard,
Thomas Schutte,
Bruno Vincent,
Anciens membres Célia Dallaine,
Anne-Marie "Nanou" Benoit,
John Dufossé,
P'tit Louis,
Fabrice Lombardo,
Marc Baudiou,
Denis Baudrillart,
Alain Darblay,
Jean-Marc Labbé,
Erik Borelva,
Jean-Luc Parisier,
Olivier Combrouze,
Gilles Garin,
Antoine Pozzo di Borgo,
Andrew Crocker,
Gwenaël Célerin,
Matthias Luszpinski,
Gilles Tournon,
Cyril Tronchet,
Benoit Chambille,
Mathieu Tarot
Cedric Zaczek

Jim Murple Memorial est un groupe français de rhythm and blues jamaïcain (du titre de leur premier album sorti en 1998)[1] mais aussi de soul, de rocksteady, de ska et de blues et de jazz, composé de sept musiciens (contrebasse, cuivres, guitare, batterie, clavier) et d'une chanteuse. Leur inspiration vient des musiques nord américaines et caraïbéennes des années 1940 et 1950. Le groupe a été fondé à Montreuil en 1996.

Biographie

Le groupe se forme du côté de Montreuil en 1996[2].

Après avoir monté leur propre studio d'enregistrement, ils sortent un premier album (Rhythm and Blues jamaïcain) 1998[1]. Reprenant à leurs débuts des standards du ska, du rocksteady et du rhythm and blues, ils interprètent peu à peu leurs propres compositions. Les paroles des chansons sont essentiellement en anglais, avec quelques titres en français.

En 2003 le groupe est endeuillé par la mort du contrebassiste Fabrice Lombardo[2], juste avant la sortie de Let's Spend Some Love.

Jim Murple Memorial en concert à La Java le .

Leurs titres sont peu diffusés par les médias. Et bailler et dormir (d'après Charles Aznavour) ou Qui que l'on soit arrivent tout de même à se frayer un chemin sur les ondes de quelques radios[3].

Au fil de leurs tournées, on a pu les voir au Festival des Vieilles Charrues en 2004[4], au Dour Festival en 2005[5], aux Solidays en 2008 et 2013[6] ou au Printemps de Bourges[7]. Ils sont également passés deux fois en tête d'affiche à l'Élysée Montmartre à Paris en 2005 et 2006[8].

Au début des années 2010, le chanteur et guitariste Little Ced (Cédric Zaczek) collabore de plus en plus souvent avec le groupe, jusqu'à devenir un membre à part entière. Il décède malheureusement le , à 33 ans, des suites d'une longue maladie[9].

Après 18 ans de carrière, la chanteuse du groupe Nanou se retire, cédant sa place à sa fille Célia[10]. En 2016, le groupe fête ses 20 ans et sort à cette occasion un 9e album original, Stella Nova[10], financé grâce au crowdfunding[11], et distribué fin aux donateurs. Pour célébrer la musique live, le Jim Murple Memorial joue son nouveau spectacle à l'occasion d'une tournée anniversaire intitulée « Jim Murple Memorial fête ses 20 ans », qui passe notamment par La Maroquinerie à Paris le .

En 2020, Jim Murple Memorial sort un nouvel album, baptisé 4, parce qu'enregistré avec quatre chanteuses : Célia Dallaine, sa sœur Nina, Ellen Birath et Marie (alias Bobbie)[12].

Membres du groupe

Discographie

Albums[13]

  • 1998 Rythm'n'Blues Jamaïcain[1]
  • 1999 The Story of Jim Murple Memorial[1]
  • 2001 Play the Roots
  • 2003 Let’s Spend some Love
  • 2005 Five'n'Yellow[14]
  • 2007 Put Things Right ![15]
  • 2008 Spapadoo-Hey ! Spadoo-Oh ! (compilation, uniquement sur disque vinyle)[16]
  • 2010 À la recherche d'un son perdu[17]
  • 2013 Take Tour Flight, Jim ![18]
  • 2017 Stella Nova[10]

Notes et références

  1. a b c et d « Jim Murple Memorial », sur Le Figaro (consulté le 5 mars 2019)
  2. a et b Marie Desnos, « Jim Murple. Un retour aux sources régénérant », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  3. « Derniers titres de Jim Murple Memorial diffusés en radio », sur Playlist Radio (consulté le 5 mars 2019)
  4. « Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi) », sur Froggy's Delight, (consulté le 5 mars 2019)
  5. « Jim Murple Memorial », sur Dour Festival, (consulté le 5 mars 2019)
  6. Pauline Labadie, « Solidays 2013: la programmation complète », sur Le Figaro, (consulté le 5 mars 2019)
  7. « Edition 2003 », sur Le Printemps de Bourges (consulté le 5 mars 2019)
  8. Benjamin Jérôme, « Ska et reggae non-stop », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  9. « Hommage à Little Ced », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  10. a b et c Laurent Thore, « [LP] Jim Murple Memorial – Stella Nova », sur Indie Music,
  11. « Jim Murple Memorial Nouvel Album », sur Kiss Kiss Bank Bank, (consulté le 5 mars 2019)
  12. « 2020, Jim Murple Memorial: L'aventure continue !! », sur jimmurplememorial.com, (consulté le 2 février 2020)
  13. (en) « Jim Murple Memorial - Discography & Songs », sur Discogs (consulté le 5 mars 2019)
  14. (en) « Five'n'yellow - Jim Murple Memorial : Songs, Reviews, Credits », sur AllMusic (consulté le 5 mars 2019)
  15. « Jim Murple Memorial », sur Lille la nuit, (consulté le 5 mars 2019)
  16. « Spapadoo-Hey ! Spadoo-Oh ! », sur Reggae.fr, (consulté le 5 mars 2019)
  17. Pierre Fontanier, « Jim Murple Memorial - À la recherche d'un son perdu », sur Ouest France
  18. « Jim Murple Memorial Take Your Flight, Jim ! », sur Zikeo, (consulté le 5 mars 2019)

Liens externes