Jeux sans frontières

Jeux sans frontières
Genre Jeu télévisé
Création Guy Lux
Claude Savarit
Réalisation Jean Bescont (1re édition de 1969)
Présentation Olivier Minne, Jean Riffel, Jean-Luc Reichmann, Christelle Ballestrero, Nelson Monfort et Fabienne Égal
Ancienne présentation Guy Lux, Simone Garnier, Léon Zitrone, Claude Savarit, Georges Beller, Daniela Lumbroso, Marie-Ange Nardi, Fabrice
Pays Pays européens (UER)
Langue Français
Production
Format d’image 4/3
Format audio Stéréo
Diffusion
Diffusion France 2 (1997-1999)
Ancienne diffusion ORTF - les deux chaînes (1965-1967 / 1970-1974)
Antenne 2 (1975-1982 et 1988-1992)
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Public conseillé Tout public
Site web http://www.jsfnet.fr/ (réactivé le 26 mai 2008)

Jeux sans frontières (JSF) est un jeu télévisé créé en 1965 par Guy Lux et Claude Savarit et diffusé par les chaînes de vingt pays européens dont la télévision publique française. Il fut conçu à l'initiative du président de la République française Charles de Gaulle comme un Intervilles à l'échelle de l'Europe.

En 2019, plusieurs sociétés audiovisuelles privées ont racheté les droits du programme à l'UER et ont décidé de créer une nouvelle version baptisée Eurogames.

Origines

Succédant à Intervilles en 1965, Jeux sans Frontières fut conçu, à la demande du général de Gaulle, après le traité d'amitié franco-allemand de 1963[1], comme des « Intervilles franco-allemands ». Claude Savarit, son présentateur, dit du général : « En bon téléspectateur, il regardait Intervilles. À la même époque, il travaille au rapprochement franco-allemand, fait savoir, qu'à son avis, des jeux pacifiques opposant des représentants des deux nations seraient une bonne chose. Avec Guy Lux, nous nous sommes mis immédiatement au travail en élargissant la formule, Jeux sans frontières étaient nés[2]. »

Diffusions

Jeux sans Frontières est diffusé en France sur la première chaîne de l'ORTF entre 1965 et 1967 où il est notamment présenté par Simone Garnier, Guy Lux et Léon Zitrone puis, à partir de 1972, sur la deuxième chaîne de l'ORTF et à partir de 1975 sur Antenne 2 et ce, jusqu'en 1982.

A la suite des grèves de 1968, malgré la participation des équipes françaises engagées, la télévision française annule l'édition prévue au mois de juin à Epinal, ne diffuse pas les jeux et n'envoie aucun animateur après la première émission de la saison et ce, afin d'assurer les commentaires. La France ne reviendra qu'en 1970 avec les jeux organisés à Avignon.

Les jeux reviennent entre 1988 et 1992 puis sur France 2 entre 1997 et 1999, date qui marque la fin du jeu en Europe.

Le mois d'août 2006 voit l'annonce de la réapparition de Jeux sans frontières pour l'été 2007 mais en raison des problèmes financiers à cause de l'absence de grands pays (comme la France ou l'Allemagne), l'édition 2007 est annulée.

En , un ancien présentateur italien, Ettore Andenna, annonce avoir été approché pour préparer une édition 2013 modernisée des JSF. Une décision quant à la tenue des « jeux » devait avoir lieu en mais il n'y a pas eu de suite.

En juin 2020, France Télévisions annonce le retour du jeu avec Nagui à la présentation[3], retour annulé au profit de celui d'Intervilles[4].

Pays participants et victoires

Entre 1965 et 1999, 20 pays ont participé aux 30 éditions des JSF (considérant le Pays de Galles et la Tchécoslovaquie en tant que participants séparés) : (classement par victoires). Seule l'Italie a participé aux 30 éditions. La France arrive deuxième avec 25 participations et le Liechtenstein, dernier avec son unique participation aux Pays-Bas en 1976.

L'Allemagne et le Portugal comptent le plus grand nombre de victoires en finale avec, respectivement 6 sur 16 participations et 5 sur 15 participations. La République tchèque est le seul pays à avoir gagné la plupart des éditions auxquelles elle a participé (2 victoires sur 3 participations, qui deviendraient 3 sur 4 si on ajoutait la victoire de la Tchécoslovaquie dans la seule édition où celle-ci a pris part aux Jeux); par contre, les Pays-Bas n'ont jamais remporté la finale malgré leurs 10 participations.

Pays Années de participation Éditions Victoires en finale Télédiffuseur représentant
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1965-1980 16 6 ARD (WDR)
Drapeau du Portugal Portugal 1979-1982, 1988-1998 15 5 RTP
Drapeau de l'Italie Italie 1965-1982, 1988-1999 30 4 RAI
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 1967-1982 16 4 BBC
Drapeau de la France France 1965-1968, 1970-1982, 1988-1992, 1997-1999 25 3 ORTF 1 / ORTF 2
Antenne 2
France 2
Drapeau de la Hongrie Hongrie 1993-1999 7 3 Magyar Televízió
Drapeau de la Suisse Suisse 1967-1982, 1990-1999 24 2 SRG-SSR
Drapeau de la Belgique Belgique 1965-1982, 1988-1989 20 2 RTB-RTBF
BRT
Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 1993-1995 3 2 Česká televize
Drapeau de l'Espagne Espagne 1988, 1990-1992 4 1 RTVE
Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 1992 1 1 Télévision Tchécoslovaque
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1970-1977, 1997-1998 10 0 NCRV (1970-1977)
TROS (1997-1998)
Nederland 2
Drapeau de la Grèce Grèce 1993-1999 7 0 ET-1
Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 1978-1982, 1990 6 0 JRT
Drapeau de la Slovénie Slovénie 1994, 1996-1997, 1999 (plus tôt comme Yougoslavie) 4 0 RTV SLO
Drapeau du pays de Galles Pays de Galles 1991-1994 4 0 S4C
Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin 1989-1991 3 0
Drapeau de Malte Malte 1994-1995 2 0 PBM
Drapeau de la Tunisie Tunisie 1992 1 0 Télévision Tunisienne
Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein 1976 1 (une émission) 0

Villes victorieuses

Villes victorieuses
Année Ville(s) Pays Année Ville(s) Pays
1965 Ciney
Saint-Amand-les-Eaux

1966 Eichstätt
1967 Duderstadt 1968 Siegen
1969 Wolfsbourg
Shrewsbury

1970 Côme
1971 Blackpool 1972 La Chaux-de-Fonds
1973 Ely 1974 Muotathal
1975 Nancy 1976 Ettlingen
1977 Schliersee 1978 Abano Terme
1979 Bar-le-Duc 1980 Vilamoura
1981 Dartmouth
Lisbonne

1982 Rochefort
1988 Madère 1989 Les Açores
1990 Jaca 1991 Vigevano
1992 Třebíč 1993 Kecskemét
1994 Ceska Trebova 1995 Brno
1996 Kecskemét 1997 Amadora
1998 Százhalombatta 1999 Bolzano

Exemples d'épreuves

Le nom des épreuves était toujours particulier[pas clair] et se rapportait à un thème précis. Certaines des épreuves des Jeux sans frontières portaient des noms populaires, par exemple Le chambouletout et Les chaises musicales, et d'autres des noms de personnages célèbres ou romans reconnus, tels que Hansel et Gretel, Vingt mille lieues sous les mers, Le Petit Chaperon rouge et Ali Baba et les quarante voleurs.

Présentateurs français et diffusion

Année Chaîne Présentateurs et présentatrices
1965 ORTF Guy Lux



Léon Zitrone

Simone Garnier



Joseph Pasteur

Claude Savarit
1966
1967
1968
1969
1970
1971
1972
1973
1974
1975 Antenne 2
1976
1977
1978
1979
1980
1981
1982
1988 Fabrice Marie-Ange Nardi
1989
1990 Georges Beller
1991 Daniela Lumbroso
1992
1997 France 2 Olivier Minne Jean Rieffel
1998 Jean-Luc Reichmann Christelle Ballestrero
1999 Nelson Monfort Fabienne Égal

Récapitulatif du nombre de saisons par animateur :

  • 16 saisons (pas de présentateurs ni commentateurs en 1968 et absence de la France en 1969)
    • Simone Garnier - 1965 à 1967 / 1970 à 1982 + finales 1973 et 1979 (commentatrice entre 1965 et 1968* (heat 1*) + fil rouge finale 1974)
    • Guy Lux - 1965 à 1967 / 1970 à 1982 + finales 1973 et 1979 (commentateur entre 1965 et 1967 puis entre 1970 et 1982)
    • Claude Savarit - 1979 (Heat 2) (+ fil rouge finale 1970, commentateur en 1973 (Heat 4) et fil rouge B/Knokke-Heist 1975)
  • 2 saisons
    • Léon Zitrone - 1965 et 1966 (+ commentateur en 1965-1966 et 1970-1971)
    • Joseph Pasteur (membre du jury neutre ainsi que commentateur en 1965 et 1966)
    • Fabrice - 1988 et 1989
    • Daniela Lumbroso - 1991 et 1992

Présentateurs des autres pays

Allemagne

  • Armin Dahl - 1965 (Heat 1)
  • Lilo Katzke - 1965
  • Albert Raisner - 1965 et 1966 (commentateur)
  • Otto Rock - 1965 à 1967 (commentateur)
  • Camillo Felgen - 1965 à 1973 + finales 1966, 1967 et 1971 (+ fil rouge - finales 1970 et 1973) - (commentateur entre 1965 et 1973)
  • Joseph Avrach - 1967 (commentateur)
  • Tim Elstner - 1969 à 1972 + finale 1971 (commentateur entre 1966 et 1972)
  • Hartmut Brühl - 1969 à 1974 - 1976 - 1978 à 1980 (commentateur)
  • Renata Calani - 1972 et 1973 (commentatrice)
  • Manfred Erdenberger - 1976 à 1980 + finale 1977 (commentateur entre 1975 et 1980)
  • Erhard Keller - 1973 à 1977 + finale 1977 (+ fil rouge - finale 1974 / fil rouge - 1975 B/Knokke-Heist) - (commentateur entre 1973 et 1977)
  • Marie-Louise Steinbauer - 1974 et 1975
  • Brigitte Maerz - 1978
  • Heribert Fassbender - 1979

Belgique

  • Paule Herreman - 1967, 1968 + finale, 1970, 1972, 1974, 1976, 1978, 1979, 1980 (finale) et 1981 (commentatrice entre 1965 et 1982) - RTB-RTBF
  • Jean-Claude Menessier - 1965 à 1968 + finale - RTB
  • Michel Lemaire - 1970 (+ fil rouge - finale) , 1972, 1974, 1976, 1978, 1980 (finale) et 1981 - RTB-RTBF
  • Jan Theys - 1969, 1971 et 1973 (+ fil rouge - finales 1973 et 1974) (commentateur entre 1969 et 1974) - BRT
  • Herman Verhelst - 1970 (commentateur - Heat 4) - BRT
  • Willy Delabastita - 1971 et 1973 - (commentateur en 1971 et 1972) - BRT
  • Rik De Saedeleer - 1971 (commentateur - Heat 3) - BRT
  • Jacques Careuil - 1974 - RTB
  • Mike Verdrengh - 1975 + finale, 1977, 1979, 1980 et 1982 - (commentateur entre 1975 et 1982) - BRT
  • Marc Van Poucke - 1975 - BRT
  • Régine Clauwaert - 1975 (finale) - BRT
  • Ann Michel - 1977 - BRT
  • Linda Lepomme - 1980 - BRT
  • Walter Capiau - 1982 - BRT
  • Sylvie Rigot - 1988* et 1989 - RTBF (*la Belgique n'a pas accueilli les jeux mais Sylvie a assuré les commentaires pour les auditeurs belges)
  • Thierry Tinlot - 1989 - RTBF

Suisse

  • Georges Kleinmann - 1969, 1972 (finale), 1974, 1977 et 1980 - (membre du jury neutre en 1965 et 1966, commentateur entre 1967 et 1982) - SSR
  • Mascia Cantoni - 1967, 1970, 1973, 1976, 1979 et 1982 - (membre du jury neutre en 1965 et 1966, commentatrice jusqu'en 1982) - TSI
  • Enzo Tortora* - 1967 (Heat 3) - TSI
  • Hermann Weber - 1968 - SRG
  • Madeleine Stalder - 1969 et 1972 (finale) - SSR
  • Tiziano Colotti - 1970 - TSI
  • Madeleine Desmartines - 1970 (fil rouge - finale) - SSR
  • Ezio Guidi - 1973, 1976, 1979 et 1982 - (commentateur en 1968 puis de 1970 à 1982) - TSI
  • Jan Hiermayer - 1971, 1972, 1975, 1978 et 1981 (+ fil rouge B/Knokke-Heist 1975, commentateur entre 1967 et 1982) - SRG
  • Dorothea Furrer - 1971 - SRG
  • Claudette Heysie - 1973 (fil rouge - finale) - SSR
  • Christian Defaye - 1974 (+ fil rouge - finale) - SSR
  • Heidi Abel - 1975 - SRG
  • Elisabeth Brindisi - 1975 (commentatrice) - TSI
  • Jacques Huwyler - 1977 - SSR
  • Rosmarie Pfluger - 1978 et 1981 - SRG
  • Ivan Fresard - 1992 et 1993 - SSR
  • Catherine Sommer - 1992 et 1993 - SSR
  • Caterina Ruggeri - 1993 à 1998 - TSI
  • Paolo Calissano - 1994 - TSI
  • Matteo Pelli - 1999 - TSI

Italie

  • Giulio Marchetti - 1968 à 1977 (+ finale 1970 / fil rouge - finales 1973 et 1974 / fil rouge B/Knokke-Heist 1975) - (commentateur entre 1965 et 1977)
  • Enzo Tortora* - 1965 à 1969 (commentateur de la finale 1966)
  • Nunzio Filogamo - 1966 (commentateur)
  • Renata Mauro - 1967 à 1970 + finale (commentatrice entre 1967 et 1970)
  • Rosanna Vaudetti - 1971 à 1977 (commentatrice entre 1971 et 1977)
  • Ettore Andenna - 1978 + finale / 1991 à 1996 (commentateur en 1978)
  • Milly Carlucci - 1978 + finale / à 1981 (commentatrice entre 1978 et 1981)
  • Michele Gammino - 1979 à 1982 + finale (commentateur entre 1979 et 1982)
  • Simona Izzo - 1982 + finale
  • Claudio Lippi - 1988 à 1990
  • Maura Musi - 1988
  • Sabrina Picci - 1988
  • Anna Benni - 1988 (+ finale)
  • Elisabetta Coraini - 1988 (+ finale)
  • Lucia Nalli - 1988 (+ finale)
  • Paola Bulbarelli - 1989
  • Feliciana Iaccio - 1989 à 1991
  • Maria Teresa Ruta - 1992 et 1993 / 1997
  • Simona Tagli - 1995
  • Mauro Serio - 1998 et 1999
  • Flavia Fortunato - 1998 et 1999

Grèce

Pays-Bas

  • Dick Passchier - 1970 à 1977 (+ fil rouge - finale 1970 et 1973 / + finale 1974)
  • Ted De Braak - 1970
  • Barend Barendse - 1975 à 1977 + fil rouge B/Knokke-Heist 1975 (commentateur entre 1970 et 1977)
  • Dik Bikker - 1974 (finale)
  • Jack van Gelder - 1997
  • Ron Boszhard - 1998

Portugal

  • Eladio Climaco - 1978 à 1982 / 1988 à 1997
  • José Fialho Gouveia - 1979 et 1980 / 1988
  • Alice Cruz - 1981 et 1982
  • Maria Joao Carreira - 1982
  • Ivone Ferreira - 1988
  • Ana do Carmo - 1989 à 1992 / 1997
  • Cristina Lebre - 1994
  • Maria Joao Silveira - 1998

Royaume-Uni

  • David Vine - 1967 à 1971 (+ finale 1969) - (commentateur entre 1967 et 1971)
  • Hobley Mac Donald - 1967
  • Eddie Waring - 1969 à 1981 (referee en 1967 et 1968 + finale 1969 et 1976 / fil rouge - finales 1970, 1973 et 1974 / fil rouge B/Knokke-Heist 1975)
  • Kathy Boyle - 1968 (commentatrice)
  • Stuart Hall - 1972 à 1982 (+ finale 1976) - (commentateur entre 1972 et 1982)
  • Brian Cant - 1982

Hongrie

Tentatives de relance

En 2006, l'UER a annoncé son intention de relancer la série à l'été 2007, en collaboration avec Mistral Production et Upside Television[5]. La Belgique, la Croatie, l'Espagne, la Grèce, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovénie et l'Italie étaient considérés comme des pays participants. Cependant, en raison de difficultés financières, les plans ont été mis en attente à l'origine pendant 12 mois, puis seront finalement abandonnés.

En décembre 2016, l'UER dans la planification stratégique pour 2017-2020 a inclus un nouveau format basé sur l'émission, appelé Eurovision Super Games, une nouvelle tentative de revisiter le programme télévisé diffusé pour la dernière fois en 1999[6]. Douze pays avaient rejoint et étaient impliqués dans le projet, une compétition entre huit pays représentés chacun par quatre athlètes jouant une série de défis mentaux et physiques. Les spectateurs à domicile auraient la possibilité d'élire les 2 athlètes de leur pays pour participer au challenge proposé. Or, faute de garanties financières, l'UER a annoncé en juin 2017 qu'elle ne serait pas créée[7].

Renaissances en 2019

Une reprise de l'émission a été confirmée le 18 juin 2019 lors de la conférence de presse annuelle de France Télévisions. La reprise sera produite par Nagui et diffusée sur France 2[8].

La version italienne a été diffusée sur Canale 5 du 19 septembre 2019 au 24 octobre 2019, avec Ilary Blasi et Alvin comme hôtes de l'émission[9],[10],[11]. Selon les médias italiens, cette édition, rebaptisée Eurogames et filmée à Cinecittà World dans la capitale italienne, Rome[12], était consacrée à des matchs éclairés entre les équipes d'Italie, d'Espagne, d'Allemagne et de Grèce aux côtés des nouveaux venus Pologne et Russie mais n'utilisait pas le format de l'émission originale[13]. En Espagne, six épisodes ont été diffusés en première sur le service de streaming Mitele Plus le 3 janvier 2020, avec Lara Álvarez et Joaquín Prat comme hôtes de l'émission[14].

Musique

La musique du générique a été composée par Jacques Revaux[réf. nécessaire].

Les paroles françaises du générique (1977-1982) ont été composées spécialement pour les compétitions francophones et écrites par Cal Kessinger[réf. nécessaire].

« Ne regarde pas, ils sont derrière toi,

pas à pas ils en veulent à toi,

ne regarde pas ce sont des hommes comme toi. »

Dans la culture populaire

En 1980, Peter Gabriel a composé une chanson dénommée Games Without Frontiers, qui fait référence au jeu, et à sa version anglaise It's a knockout [15].

Notes et références

  1. Guy Lux à propos de ses jeux télévisés, du tiercé, interview par Thierry Ardisson; Laurent Baffie, Double jeu (télévision), France 2,
  2. Interview de Claude Savarit dans un article de Georges Hilleret publié par Télé 7 jours n°947, semaine du 22 au 28 juillet 1978, pages 24 et 25, intitulé "Jeux sans frontières : une idée du général De Gaulle".
  3. « Jeux sans frontières va faire son retour sur France Télévisions », sur www.programme-television.org (consulté le )
  4. Marie-Amélie Druesne, « Nagui va faire revivre Intervilles pour France 2 en 2020... mais pas Jeux sans frontières ! », sur www.programme-tv.net, (consulté le )
  5. « EBU.CH :: Jeux sans Frontières » [archive du ],
  6. « EBU To Launch New Format "Eurovision Super Games" », sur eurovoix.com, Eurovoix, (consulté le )
  7. Anthony Granger, « Eurovision Super Games Will Not Be Created », sur eurovoix.com, Eurovoix, (consulté le )
  8. « "Jeux sans frontières" de retour sur France 2 avec Nagui », sur Le Huffington Post, (consulté le )
  9. « "Torna su Canale 5 Giochi Senza Frontiere: a condurlo sarà Ilary Blasi" », sur Il Fatto Quotidiano, (consulté le )
  10. (it) « Ascolti TV | Giovedì 19 settembre 2019. Un Passo dal Cielo 18.6%, Eurogames parte dal 16% », sur DavideMaggio.it (consulté le )
  11. (it) « Ascolti TV | Giovedì 24 ottobre 2019. Un Passo dal Cielo 19.3%, Eurogames chiude al ribasso (8.2%). La Carrà riparte dal 6.2% », sur DavideMaggio.it (consulté le )
  12. « "Games Without Frontiers" is back on Channel 5 », sur www.bitfeed.co, (consulté le )
  13. Anthony Granger, « Seven Broadcasters To Take Part in EuroGames? », sur eurovoix-world.com, Eurovoix,
  14. (es) « Mediaset estrena por sorpresa 'Eurogames' en su plataforma de pago Mitele Plus », eldiario.es,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. Songfacts

Voir aussi

Dans la continuité de la saison estivale des Jeux sans frontières, Guy Lux et Claude Savarit ont créé Interneige en 1965.

Article connexe

Liens externes

  • Ressource relative à l'audiovisuel :
  • JSfnet France Site français de Jeux sans frontières
  • It's a knockout Site anglais sur la version anglaise d’Intervilles et de Jeux sans frontières