Jeu vidéo otome

Un jeu vidéo otome (乙女ゲーム, otome gēmu?) est un type de jeu vidéo qui s'est établi au Japon et vise principalement le public féminin. L'un des buts de ces jeux, en dehors de la trame narrative, est de développer une relation romantique entre le protagoniste féminin et des personnages non-joueur. Il s'agit généralement de visual novels ou de jeux de drague.

Caractéristiques

L'otome game est un jeu vidéo qui se joue généralement en ligne, bien qu'il en existe sur d'autres supports (DS, Playstation ...). Le personnage joué est généralement une fille et aura pour but de terminer l'histoire avec le garçon de son choix. Deux grandes tendances se dégagent : la première étant de faire choisir dès le début le garçon que le joueur devra séduire, la trame se créant autour de lui. La deuxième tendance est de faire avancer l'histoire avec tous les garçons et en fonction des réponses données, le joueur finira le jeu avec celui avec lequel il a le plus d'affinité[1].

Au Japon

Histoire

Le premier jeu otome généralement reconnu est Angelique de Koei sur Super Famicom, créé par une équipe de développement intégralement féminine[2].

Développeurs notables

  • Idea Factory (Brother Conflicts, Diabolik Lovers, Amnesia, Hakuōki...)
  • RoseVeRte (Café 0 )
  • QuinRose
  • HoneyBee (Starry Sky)
  • Voltage (Class Trip Crush, Be My Princess, Kiss of Revenge...)
  • Natsume (Princess Debut)
  • D3 Publisher
  • Hanako Games
  • OKKO (My Sweet Proposal, Rental Boyfriends, Sweet Scandal...)
  • Arithmetic (The Cinderella Contract, Once Upon a Fairy Love Tail, Samurai Night...)
  • Koei
  • Accela.inc (Forbidden Love, It's our secret, Illegal Romance...)
  • Koyonplete

Hors Japon

En Corée

  • Cheritz (Mystic Messenger, Dandelion )

En France

Histoire

En 2009 est sorti le premier jeu du genre, Lovely Juliet mais le site fut fermé en 2012 et le jeu, retiré. La saison 2 n'est jamais sortie. Depuis, d'autres jeux ont vu le jour, qu'ils soient traduits du japonais ou créés directement par des français. Les supports sont variés : portable, PC, playstation, DS ...

Développeurs notables

  • Lexis Numérique (Lovely Juliet)
  • Beemoov (Amour Sucré, Eldarya, Le Secret d'Henri, Moonlight Lovers (en développement))
  • Tictales (Anticlove, Rising Lovers, Underlove Stories, Love & Diaries)
  • Cherry Cat Studio (Myrhavir)
  • 1492 Studio (Is it love ?)

Traducteurs notables

  • Kawa Soft
  • Endless Season

Notes et références

  1. (en) « Tag: Otome Game », sur vndb.org (consulté le 1er avril 2017)
  2. (en) Hyeshin Kim, « Women’s Games in Japan: Gendered Identity and Narrative Construction », SAGE Publications, vol. 26, nos 2-3,‎ , p. 165–188 (ISSN 0263-2764, DOI 10.1177/0263276409103132)