Jesse Anderson

Jesse Anderson

Jesse Anderson
Information
Naissance 3 mai 1957
Alton, Illinois, É.-U.
Décès 30 novembre 1994
Madison, Wisconsin, É.-U.
Cause du décès Homicide (traumatisme crânien sévère)
Profession Paysagiste
Sentence Emprisonnement à vie sans possibilité de liberté conditionnelle avant 60 ans
Actions criminelles Meurtre au premier degré
Victimes Barbara E. Lynch

Jesse Michael Anderson (3 mai 1957 - 30 novembre 1994) était un meurtrier américain condamné. Anderson a été assassiné, en même temps que le tueur en série Jeffrey Dahmer, par Christopher Scarver, un autre détenu et meurtrier condamné dans l'établissement correctionnel de Columbia en 1994.

Enfance et vie

Anderson a grandi à Alton, Illinois. Alors qu'Anderson est adolescent, son père meurt d'une crise cardiaque et sa mère se remarie.[1] Il fréquente le lycée d'Alton où il obtient son diplôme en 1975. En 1980, il épouse Debra Ann Eickert, dont il divorce en 1984. Toujours en 1984, il décroche son diplôme en gestion d'entreprise au Elmhurst College.[2] Le 30 mars 1985, il épouse Barbara E. Lynch à Chicago, Illinois.[3]

Avant son arrestation pour meurtre, les Anderson vivent à Cedarburg, Wisconsin, avec leurs trois jeunes enfants.[4] Il est trésorier du Lions Club et fait du bénévolat à l'église catholique Divine Word.[2]

Meurtre de son épouse

Le 21 avril 1992, le couple Anderson sort au cinéma et dîne dans un restaurant de la chaîne T.G.I. Friday's à l'extérieur du centre commercial Northridge, dans le nord-ouest de Milwaukee.[2] Après le dîner, Jesse poignarde Barbara à cinq reprises au visage et à la tête, puis se poignarde lui-même à la poitrine à quatre reprises, bien que la plupart de ses blessures soient superficielles.[2] Barbara tombe dans le coma et décède des suites de ses blessures deux jours plus tard.

Jesse Anderson accuse deux hommes noirs de les avoir attaqués, lui et sa femme. Il montre à la police une casquette de basket-ball des Clippers de Los Angeles qu'il prétend avoir fait tomber de la tête de l'un des assaillants. Lorsque les détails du crime sont rendus publics, un étudiant déclare aux forces de l'ordre qu'Anderson lui a acheté le couvre-chef quelques jours plus tôt. Selon les employés d'un magasin de matériel militaire excédentaire, le couteau de pêche à manche rouge utilisé pour assassiner Barbara a été vendu à Anderson plusieurs semaines auparavant. La police confirme qu'il s'agit du seul magasin de Milwaukee à vendre ce type de couteau.[2] Le 29 avril, Anderson est accusé de meurtre et le 13 août il est reconnu coupable et condamné à l'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 60 ans.

Décès

Le matin du 28 novembre 1994, alors qu'ils sont emprisonnés dans l'établissement correctionnel de Columbia, Jesse Anderson et le tueur en série Jeffrey Dahmer sont laissés sans surveillance alors qu'ils nettoient les toilettes du gymnase de la prison avec leur codétenu Christopher Scarver. Scarver expliquera plus tard qu'il était « dégoûté » par un article de journal détaillant les crimes de Dahmer contre les Noirs. Il avait plaidé la folie lors de son procès en 1992, où il avait dit à un psychiatre « Rien de ce que les Blancs font n'est juste ».[5][6] Dans un article de blog de 2015, Scarver a contesté certaines de ces déclarations. Après une confrontation avec Dahmer et Anderson, Scarver récupère une barre d'acier dans la salle de musculation, suit Dahmer dans les vestiaires et le frappe à la tête.[6] Il retrouve ensuite Anderson et le frappe également.[6] Dahmer est déclaré mort environ une heure après l'attaque et Anderson décède deux jours plus tard lorsque les médecins de l'hôpital de l'Université du Wisconsin à Madison débranchent la machine qui le maintient artificiellement en vie.[5][8]

Voir également

Références

  1. Bob Heling, Husband: Friends know him as a family man . Milwaukee Journal, April 27, 1992 at A6.
  2. a b c d et e (en) Rogers Worthington, « Once A Victim, Now A Suspect », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  3. Husband: Friends Know Him As A Family Man The Milwaukee Journal
  4. "Handcuffed suspect views open casket." Milwaukee Sentinel, April 28, 1992 at A1.
  5. a et b « Inmate Bludgeoned With Jeffrey Dahmer on Work Detail Dies », The New York Times, (consulté le )
  6. a b et c (en) , ,‎
  7. Don Terry, « Jeffrey Dahmer, Multiple Killer, Is Bludgeoned to Death in Prison.... », The New York Times, (consulté le )

Lectures complémentaires

Liens externes