Jean Kestemberg

Jean Kestemberg
Biographie
Naissance
Décès
(à 62 ans)
Nationalité
Activités
Conjointe
Autres informations
Distinction

Jean Kestemberg[1], né le à Kielce (Pologne) et mort le , est un psychiatre et psychanalyste français.

Biographie

Juif d'origine polonaise[2], il quitte son pays pour faire ses études de médecine à Paris dans les années 1930.

Engagé comme médecin des Brigades internationales, puis dans l'armée française en 1939, il est par la suite actif comme résistant.

Il fait une analyse avec Jacques Lacan puis est accepté comme membre adhérent de la Société psychanalytique de Paris en 1953. Il y milite, avec Evelyne Kestemberg (1918-1989), son épouse, pour l'introduction de la psychanalyse adaptée aux patients psychotiques[réf. souhaitée].

En 1962, il rencontre le psychanalyste Alain Didier-Weill[2].

En 1974, le couple fonde le centre de psychanalyse et de psychothérapie, nommé après la disparition d'Evelyne Kestemberg, Centre Evelyne et Jean-Kestemberg, dirigé par Jean Kestemberg jusqu'à sa mort en 1975, puis par Évelyne Kestemberg jusqu'en 1989[3],[4].

Publications

  • La faim et le corps avec Simone Decobert et Évelyne Kestemberg, (1re éd. 1972) éd. PUF, coll « Le Fil rouge », 2005 (ISBN 2-130-54835-0)
  • Propos sur le rôle d'un psychanalyste dans une institution psychiatrique in L'Évolution psychiatrique, 36, 3, 1971
  • « À propos de la relation érotomaniaque », Revue française de psychanalyse, XXVI, 5, 1962, p. 533-589 disponible sur Gallica [1]. Prix Maurice Bouvet (1963)[5].

Notes et références

  1. Kestenberg. C'est à la suite d'une erreur sur l'acte de mariage qu'il est devenu Kestemberg. C'est pourquoi il signait seul Kestenberg et devenait Kestemberg en association avec Évelyne.
  2. a et b « Mort du psychanalyste Alain Didier-Weill », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 novembre 2018)
  3. Alain Gibeault, « Le centre de psychanalyse et de psychothérapie Evelyne et Jean Kestemberg (CEJK) », Le Coq-héron, no 201,‎ , p. 68–72 (ISSN 0335-7899, DOI 10.3917/cohe.201.0068, lire en ligne, consulté le 27 décembre 2017)
  4. « » Evelyne et Jean Kestemberg », sur fondation-kestemberg.fr (consulté le 27 décembre 2017)
  5. Lauréats des prix Maurice Bouvet, sur le site de la SPP [lire en ligne]

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes