Jean-Pierre Havrin

Jean-Pierre Havrin
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Jean-Pierre Havrin est un ancien haut fonctionnaire de police, syndicaliste au Syndicat des commissaires de la Police nationale et homme politique français né le à Saint-Germain-du-Puch en Gironde.

Biographie

En 1967, il s’engage dans la Marine nationale. Il entame ensuite une carrière dans la police nationale : il est successivement chef de circonscription à Annecy (Haute-Savoie) et à Saint-Amand-les-Eaux (Nord) puis chef de circonscription et directeur départemental des polices urbaines (DDPU) du Lot à Cahors[2]. En 1989, il devient secrétaire général du Syndicat des commissaires et des hauts fonctionnaires de la police nationale (SCHF). En 1992 il est commissaire divisionnaire et directeur départemental de la sécurité publique à Nîmes. De 1997 à 1999, il est conseiller technique du cabinet du ministre de l’intérieur Jean-Pierre Chevènement et met en place la police de proximité. De 1999 à 2003 il est directeur départemental de la sécurité publique de Haute-Garonne à Toulouse, ville pilote pour la police de proximité[3]. De 2001 à 2007 il est président de la Fédération sportive de la police française (FSPF)[4]. Le il part à la retraite[5]. De 2008 à 2014, il est adjoint à la sécurité à la mairie de Toulouse, sous la direction de Pierre Cohen[6],[7].

Il est particulièrement visé par les propos ironiques de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, alors en visite à Toulouse le , qui fustige devant les caméras de télévision les dérives de la police de proximité « qui n’est pas là pour organiser des matchs de rugby »[5]. Il est démis de ses fonctions en 2004[8]. Il « réglera ses comptes » par l'écriture d'un livre en 2010[9].

Distinctions

Annexes

Notes, sources et références

Bibliographie

  • Ainsi sois flic!, postface d'Ange Mancini, éditions Publi-fusion, 1992
  • Il a détruit la police de proximité, préface de Pierre Joxe, éditions Jean-Claude Gawsewitch, 2010

Articles connexes