Jean-Pierre Gorin

Jean-Pierre Gorin
Biographie
Naissance
(79 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Jean-Pierre Gorin, né le à Paris[1], est un réalisateur de cinéma français. Il est connu pour son travail avec Jean-Luc Godard au sein du Groupe Dziga Vertov.

Biographie

Jean-Pierre Gorin a été étudiant de Louis Althusser, Michel Foucault et Jacques Lacan[1]. Entre 1965 et 1968, il travaille au journal Le Monde, plus particulièrement à la création du supplément littéraire Le Monde des Livres[1].

Il rencontre Jean-Luc Godard en 1967 et le conseille pour La Chinoise, en l'introduisant dans le milieu maoïste français[1],[2],[3].

Il travaille ensuite avec Godard pour le Groupe Dziga Vertov[1]. Il collabore notamment avec Godard sur le montage de Vent d'Est[4].

À l'automne 1972, il ambitionne de tourner son propre film, L’Ailleurs immédiat. Le film reste inachevé ; c'est à ce moment-là que Godard et Gorin se brouillent définitivement[1],[5].

Gorin quitte la France en 1975 pour aller enseigner à l'université de Californie à San Diego sur l'invitation du peintre Manny Farber[1],[6].

En 2004, le festival International du film Entrevues à Belfort lui consacre une rétrospective.

Filmographie

Groupe Dziga Vertov

Sous son nom

  • 1972 : L’Ailleurs immédiat (inachevé)
  • 1978 : Poto and Cabengo
  • 1986 : Routine Pleasures
  • 1991 : My Crazy Life
  • 1992 : Letter to Peter
  • 1992 : Saint François d'Assise

Bibliographie

Notes et références

  1. a b c d e f et g (en) Erik Ulman, « Jean-Pierre Gorin », Senses of Cinema, no 24,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. de Baecque 2011, p. 353
  3. de Baecque 2011, p. 378
  4. Daniel Cohn-Bendit, « Mon ami Godard », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. de Baecque 2011, p. 512-513
  6. Raphael Sorin, « 68, année euphorique », Lettres ouvertes, Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes