Jean-Baptiste du Chilleau

Jean-Baptiste du Chilleau
Biographie
Naissance
La Charrière
Décès
Tours
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Archevêque de Tours
Évêque de Chalon-sur-Saône
1790 &
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Baptiste du Chilleau (7 octobre 173524 novembre 1824) est un homme d'Église qui fut successivement évêque de Chalon-sur-Saône et archevêque de Tours.

Jean-Baptiste du Chilleau

Sommaire

Biographie

Aumônier des reines Marie Leczinska et Marie-Antoinette, le Roi le nomma évêque de Châlon-sur-Saône en 1781 avec 14 000 livres de rente annuelle. Après la suppression de son diocèse par la Constitution civile du clergé en 1790, il fait l'objet d'attaque dans sa ville épiscopale et même de poursuites judiciaires. Il doit émigrer en Suisse de 1790 à 1795 puis en Italie et enfin à Munich. Lors de la signature du concordat de 1801 il refuse de se démettre de son siège et il n'accepte finalement de démissionner qu'en 1816. Sous la Restauration, il est nommé archevêque de Tours mais il ne peut prendre possession qu'en 1819. Louis XVIII le nomme pair de France le 31 octobre 1822. Du fait de son âge, il doit se décharger de la gestion de son archidiocèse sur un coadjuteur son futur successeur Augustin Louis de Montblanc. Il meurt à Tours le 26 novembre 1824[1].

Armes

De sable à trois moutons d'argent passants colletés de gueules[2].

Notes et références

  1. Armand Jean, Les Évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 226.
  2. Comte de Saint Saud, Armorial des prélats français du XIXème siècle, Paris, 1906, H. Daragon, 415p., p.179. Consultable sur Gallica.

Source

(en)catholic-hierarchy.org Archbishop Jean-Baptiste du Chilleau