Janet Hobhouse

Janet Hobhouse
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Genres artistiques

Janet Hobhouse, née en à New York et morte le à New York[1],[2], est une écrivaine américaine.

Biographie

Elle est l’une des deux dédicataires du roman de Philip Roth Le Théâtre de Sabbath[3].

Son dernier livre, The Furies[4], qui retrace l'histoire tragique de sa famille, et notamment des protagonistes féminins, a été publié en français en 2019 sous le titre Nos vies consumées[5].

Œuvres

  • Everybody Who Was Anybody, 1976, autobiographie de Gertrude Stein
  • Nellie Without Hugo, 1982, roman
  • Dancing in the Dark, 1983, roman
  • November, 1986, roman
  • The Bride Stripped Bare: The Artist and the Female Nude in the Twentieth Century, 1988, essai
  • The Furies, 1992, roman
    Nos vies consumées, traduit par Anouk Neuhoff, Paris, Éditions rue Fromentin, 2019, 368 p. (ISBN 978-2-919547-59-3)[3],[6]

Notes et références

  1. (en) « Janet Hobhouse, 42, A Novelist and Editor », sur The New York Times, (consulté le 25 mai 2019).
  2. (en) « Janet Hobhouse », sur New York Review Books (consulté le 25 mai 2019).
  3. a et b Raphaëlle Leyris, « Sauver Janet Hobhouse de l’oubli grâce à « Nos vies consumées » », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 25 mai 2019).
  4. (en-US) Elizabeth Gleick, « Putting Her Demons to Rest (Published 1993) », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 4 janvier 2021)
  5. « Sauver Janet Hobhouse de l’oubli grâce à « Nos vies consumées » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 4 janvier 2021)
  6. Marguerite Baux, « Livre : Janet Hobhouse et la transmission féminine », sur Grazia.fr, (consulté le 25 mai 2019).

Liens externes