Jacques Stuart (1476-1504)

(Redirigé depuis James Stuart (duc de Ross))
Jacques Stuart (1476-1504)

Jacques Stuart
Image illustrative de l’article Jacques Stuart (1476-1504)
Fenêtre de vitrail avec les armoiries de Jacques Stuart, Duc de Ross, Grand Hall, Château de Stirling.
Biographie
Naissance
Château de Stirling
Décès
Château de Stirling
Évêque de l’Église catholique
Archevêque de Saint Andrews
Autres fonctions
Fonction laïque
Lord chancelier d'Écosse
Jacques Stuart

Titre

Héritier présomptif au trône d'Écosse

1488 – 1504

Prédécesseur Jacques Stuart
Successeur John Stuart
Biographie
Titulature Duc de Ross
Dynastie Maison Stuart
Naissance Mars 1476
Château de Stirling
Décès Janvier 1504 (à 27 ans)
Château de Stirling
Père Jacques III
Mère Marguerite de Danemark
Religion Catholicisme

Jacques Stuart, duc de Ross (mars 1476 – janvier 1504) fut héritier du trône d'Écosse. Il était le fils cadet du roi Jacques III.

Biographie

Jacques fut fait marquis d'Ormond à son baptême. Il fut créé comte de Ross en 1481 après que le titre ait été confisqué à Jean II MacDonald, Seigneur des Îles.

De ses trois fils, Jacques était le préféré du roi Jacques III, qui essaya même de le marier à la fille du roi Édouard IV d'Angleterre, Catherine d'York. Cette préférence accrue du roi fut une des causes de la rébellion du duc de Rothesay (le futur Jacques IV) contre son père ; plus tard, Jacques IV douta fortement de la loyauté de son frère.

Néanmoins, lorsque le duc de Rothesay accéda au trône en 1488, il éleva le comte de Ross à la dignité de duc de Ross.

Vers mai 1497, Jacques de Ross fut nommé par son frère le roi archevêque de St Andrews. Le roi Jacques voulait empêcher ainsi son frère de se rebeller. De plus, Jacques de Ross était encore mineur et donc les revenus de l'archevêché étaient contrôlés par le roi Jacques IV[1].

Le duc de Ross fut nommé Lord chancelier d'Écosse en 1502. Il mourut en janvier 1504. Sa mort laissa Jacques IV sans héritier présomptif.

Notes et références

  1. Norman Macdougall James IV (Édimbourg, 1989)